[BRE] Louen Leoncoeur
Olgarth / [VG] Maréchal Bessières   France
 
 
Mon âme à Dieu,
Ma vie au Roi,
Mon coeur aux dames et mon honneur à moi.

C’est du nord que je vous écris,
D’une fenêtre perchée d’un quartier dérangé,
Les yeux rivés sur un peuple étranger,
C’est de cette pagaille que je vous écris,
D’une cité de morts appelée Paris.

Le temps est aux choses amères.
Aux foules vulgaires, aux fausses odeurs,
Cette fâcheuse hystérie de la saison des fleurs.
Énerve les sots, dénude les chairs,
C’est que la chaleur excite les âmes légères.

Les humeurs sont aux faciles sucreries,
Maudit soit le fol qui ne connaît pas l’ascète,
Les distractions qui jamais plus ne s’arrêtent.
Mais arrivera le temps, le moment exquis,
Retrouvons-nous chez Dante en la Divine Comédie.

Avant cela je t’attendrai en lice,
D’un occident sod omite au crépuscule dernier,
Ta lâcheté sans secours face au noir destrier,
Et sur tes vices qui firent du malin son office,
Je fondrai en joute au cri du bon roi Louis.

Artwork Showcase
« Ces Chevaliers qui jurent fidélité à la Dame et au Roy chevauchent pour défendre ce qui fut et ce qui sera encore. »
12
Screenshot Showcase
Oh thanks you community
35 4
Chanson de Croisade : Le Roy Louis
En faisant fricasse
Nous disions : Morbleu,
Bientôt dans l'Alsace
Nous verrons beau jeu.
Vient un camarade
Qui me dit : Sans Peur.
Louis est malade ;
Jarni ! Quel malheur !

A cette nouvelle
Sans-Chagrin gémit ;
Bras-de-Fer chancelle ;
Sans-Quartier frémit.
Mon esprit se brouille.
Mon sang s'est glacé.
Vin, fromage, andouille.
J'ai là tout laissé.

Ce serait dommage
Ai-dit cent fois,
De perdre à son âge
Un aussi grand Roi
Il vole à la gloire
Nargue les hasards,
Partout la victoire
Suit ses étandarts.

Comme cent tempêtes
Un jour, ventrebleu,
Grondait sur nos têtes
Une bombe en feu ;
Il voit le tonnerre.
Il Crie aux soldats ;
Amis, ventre à terre,
Lui seul ne craint pas.

Il vient dans la Flandre :
Menin à genoux
Dit qu'il veut se rendre ;
Ypres est à nous ;
Courtray la Bicoque
Se voit rançonner.
Pour Louis La Knoque
N'est qu'un déjeuner.

Ah ! ventres de bierre,
Enfin nous voila :
Vous vouliez la guerre,
Il vous en cuira.
Je veux qu'on me gruge
Comme un cervelas
S'il reste dans Bruge
Un seul chapon gras.

Mais que vois-je ? Ô rage !
Déjà l'ennemi
Sur l'autre rivage !
Où donc est Louis ?
Par mon brûle-gueule
Et mon havresac
Sa présence seule
Nous vaut du Cognac.

Comme un Henri Quatre
Nous l'aurions tous vu
Avec nous combattre
S'il étoit vertu :
Pandoures, Talpaches
Ce fer eût déjà
Coupé cent moustaches,
Avallé cent bras.

Mon Prince en rappelle.
Le Ciel nous le rend :
Qu'il tonne et qu'il grêle
Mon coeur est content
Dans notre cantine
Je dirai ma foi
Ma chère chopine,
Vive notre Roi !
Peoj Oct 17, 2023 @ 5:49am 
Bonjour, j'aimerai me joindre à vous.

Pour le Roy, la Bretonnie et la Dame!
LenRenko Oct 4, 2023 @ 9:05am 
Bonjour Messire.

Je souhaite par cette missive, m'incorporer aux rangs.
Et de la Bretonnie arborer les couleurs.
Combattre contre mille et cent
Sans connaitre la douleur.

Pour la Dame et le Roy !
sabo0o Sep 26, 2023 @ 4:44am 
hey can u add me
zaect Aug 25, 2023 @ 6:42am 
Bonjour, j'aimerais proposer ma candidature pour le groupe bannerlord.
[BRE] Tallebot Aug 24, 2023 @ 2:03pm 
hello from Tallebot:butter:
[BRE] Foulques / Shanedar Aug 13, 2023 @ 5:25pm 
Bonjour! J'aimerai me battre pour la Bretonnie (la France et l'Angleterre sans honte!)
Vive Louen! Roi de Bretonnie!
Maintenant, bas toi!
C'était la version simple...
Bite, couteau, couille et courage, et tu vaincras!