Counter-Strike: Global Offensive

Counter-Strike: Global Offensive

229 ratings
CSGO : La totale et en FR (pas à jour depuis le 05/2018)
By Anzû 亗 and 2 collaborators
Dans ce guide nous essayerons de voir tous les aspects de CSGO, du plus simple au plus subtile. Vous aurez toutes les ficelles pour jouer, vous améliorer, pour créer, pour modifier et personnaliser...
 
Rate  
Favorite
Favorited
Unfavorite
Preface
  
 
Nous y voilà, bienvenue sur le guide aussi complet que possible sur CS:GO et en FR. Ici je rassemblerais toutes les informations que je glanerais afin de vous les partager.


Pourquoi me lancer dans ce guide ? :

Tout simplement car il n'en existe pas d'aussi complet en FR, et pour les personnes ne parlant pas forcement anglais / russe (les deux communautés les plus actives sur ce jeu ), cela peut vite devenir un cauchemar de trouver tels ou tels informations , car il faudra quelques heures de recherches pour certains sujets et bien sur recouper plusieurs sites pour confirmer ces même informations.


Le fonctionnement de ce guide :

Il est des plus simple, j'ai déjà mis plusieurs informations dont j'ai connaissance et ensuite c'est à vous de jouer. Vous avez des informations complémentaires ou un sujet non abordé ? Partagez les en commentaire et je les ajouterais à ce guide (et n'oublierais pas de vous ajouter dans la zone des remerciements en tant que contributeur).


Les remerciements :

  • Un grand merci à la Brigade Tiger de m'avoir accueillis et soutenu pour la mise en place de l'énorme projet CS:GO dont ce guide est la suite directe.

  • un énorme merci aussi à Spartan 武装 pour m'avoir rejoint dans la mise en place du projet sur la Brigade ainsi que de l'aide pour ce guide.

  • Merci aussi à Misshyshy
    pour les corrections et l'aide sur la mise en forme.

  • Les contributeurs qui ont participé à leurs manières à ce guide :
     

Présentation de la licence
Counter-Strike ou CS pour les intimes est un FPS multijoueur d'équipe en ligne. Né après un moddage du jeu phare de VALVE j'ai nommé : Half-life premier du nom. La première version voit le jour le 19 juin 1999 en version bêta puis sort officiellement le 8 novembre 2000. Les grands principes de la licence sont là : les terroristes affrontant les antiterroristes dans des environnements 3D fermés, le système de point récompensant certaines actions clés, certains objectifs ou les éliminations d'adversaires dans le but ultime de faire gagner votre équipe.

Après un très gros succès de Counter-Strike premier du nom, il passa en version 1.6 en septembre 2003 qui connu aussi un très large succès auprès des joueurs. En décembre de cette même année le jeu fut adapté sur Xbox mais reçu un accueil plus que mitigé suite à de nombreux défauts.

Le 26 mars 2004 voit arriver un nouvel opus de la série avec Counter-Strike : Condition Zero (ou CS : CZ pour les intimes) qui tentera d 'amener un mode solo et quelques nouveautés : de nouvelles armes, de nouveaux skins. Mais étant encore sur le moteur GoldSource qui date un peu pour l'époque, le jeu ne convaincra pas la communauté ni la presse spécialisée.

Une troisième suite apparaîtra le 7 octobre 2004 sous le nom de Counter-Strike : Source (CSS) et utilisera un nouveau moteur de jeu : le Source Engine. Les graphismes ont été notablement améliorés, ainsi que les interactions avec les objets, grâce au moteur physique. Le jeu gagne ainsi en réalisme et est du même niveau graphique que les productions sorties à la même époque. Le fonctionnement du jeu a été modifié mais reste fondamentalement très proche des versions précédentes. Il peinera à trouver son public car beaucoup de joueurs se plaignant de la nécessité d'avoir une bonne configuration ainsi que la perte de son gameplay original faisant perdre le plaisir de jouer.

C'est en novembre 2011 que sort une version bêta de Counter-Strike : Global Offensive, qui après des retours de la communauté plus que positifs sortira officiellement le 21 Août 2012.

On notera aussi la sortie Conter-Strike Nexon : Zombies le 7 octobre 2014. C'est un MMOFPS free to play offrant un PvP compétitif et de l’action PvE, qui regroupe tout le contenu du Counter-Strike original ainsi que de nouveaux modes de jeu, cartes, armes et hordes de Zombies.
Présentation du jeu
CSGO est un FPS en ligne développé par Valve et Hidden Path entertainment disponible sur Steam. Le jeu oppose deux équipes : les terroristes (T) et les contre-terroristes (CT) sur différentes cartes proposant plusieurs scénarios jouables dans différents mode de jeu. Il est à noter que la cohésion d'équipe est d'une importance capital dans ce jeu.
Sortie le 21 août 2012 après une phase de bêta fermée (débutée le 30/11/2011) et une bêta ouverte accessible aux joueurs ayant acheté le jeu (débuté le 14 août 2012). On notera aussi que le jeu est sortie sur PS3 et Xbox 360 mais malheureusement aucunes mise à jours ne furent portées sur ces supports et il n'y a plus aucun serveur de disponible en ligne depuis fin 2015.
Comparé à ses prédécesseurs, on notera quelques modifications majeures sur le jeu :
ainsi pour le mode « sauvetage » le nombre d'otage passe de 4 à 2 et doivent désormais être portés. Autre nouveauté : le kit de récupération qui permet de délivrer plus vite un otage.
Il y a aussi une refonte totale des maps emblématiques de la licence CS ainsi que l'ajout de nouvelles : cache, inferno, overpass. On notera aussi l'ajout des skins, de passes d'opération donnant notamment accès à de nouvelles maps (pour la durée de l'opération ) en match officiel, maps issues bien souvent de créations de la communauté.
On remarquera la disparition de certaines armes (M2 Browning, M3,MP5, P228, TMP, SCAR H ou SCAR 17 etc) au profit de nouvelles. Certaines seront ajoutées par la suite via des mises à jour : M4A1-s, USP-S, CZ75 auto, R8 Revolver.
Mais pour les armes et les stuffs on en parlera plus loin dans ce guide.

L'overlay et les options
 L'overlay (ou la page principale) est constituée de plusieurs parties :



1/ Vos informations de profil CSGO :
affiche :
  • Votre grade en compétitif.
  • Votre nombre de victoire.
  • Vos différents badges (succès, trophées d’opérations ,trophées spéciaux , etc...).
  • Les appréciations des autres joueurs.
  • Votre expérience.

2/ La partie sociale :
L'onglet " Amis " :
Permet de voir vos amis en jeu et d'interagir avec eux par message , de voir leur profil Steam/CSGO ou de les inviter à jouer.
L'onglet " Requêtes " :
Permet de visualiser de facon rapide les demandes d'amis en cours que l'on vous a envoyés ou que vous avez envoyé.
L'onglet " Equipiers recents " :
Permet de retrouver facilement le profil CS:GO / Steam de joueurs ayant partagés récemment une de vos parties.
L'onglet " Lobbies " :
Permet de trouver un lobbie pour jouer.

3/ Magasin :
Permet d'acheter des clés de caisses, des étiquettes, des caisses, etc ...

4/ HUB :
Permet de communiquer sur les mises à jour, les tournois majeurs et autres actualités de CSGO.

5/ L'overwatch/Messages généraux :
L'overwatch est disponible seulement si vous y avez accès, sinon il apparaîtra de temps en temps des messages généraux vous concernant (décompte de pénalités, information sur un bannissement de joueur, etc ….)

6 : Le menu principal :
Composé de plusieurs sous-menus, que l'on détaille ici :
  1. JOUER :
    • « Trouver une partie » : permet de lancer une partie (compétitif, occasionnel, etc…).
    • « Jouer avec des amis » : permet de lancer une partie en groupe.
    • « Partie rapide » : permet de lancer une partie rapidement.
    • « Parcourir les serveurs » : permet de se connecter, de rechercher via la liste des serveurs disponibles CSGO (officiels et de la communauté).
    • « Hors ligne avec des bots » : permet de faire une partie hors ligne avec ou sans bots.
    • « Entraînement aux armes » : permet d’effectuer un petit tutoriel pour se familiariser avec les touches.
  2. INVENTAIRE :
    Permet d’accéder à votre inventaire afin de sélectionner certaines armes, des skins, trophées qui apparaîtront en jeu.
  3. REGARDER :
    • Tournois :Permet de voir les matchs de tournois majeurs et de participer aux tournois de pronostiques associés.
    • Vos match :Permet de voir les statistiques de vos derniers matchs, de les partager et de les télécharger.
    • Télécharger : Permet de revoir les matchs que vous avez téléchargés.
    • En direct : Permet de visionner en léger différé les matchs de la communauté.
    • Streams : Permet de voir les streams populaire en relation avec CSGO.
  4. DISTINCTIONS :
    Vous permet de consulter vos diverses statistiques sur le jeu et aussi de voir la progression de vos succès.
  5. OPTIONS :
    • Manette : réglages divers pour les joueurs utilisant une manette.
    • Clavier/Souris : réglages permettant de configurer les touches du clavier ainsi que la configuration de la souris (sensibilité, accélération, etc…).
    • Paramètres de jeu : réglages des variables plus générales du jeu (radar, HUD, crosshair, tag d’équipe, etc…).
    • Paramètres vidéo : réglages de l’aspect visuel, des détails graphiques, de la résolution, etc ...
    • Paramètres audio : réglages des paramètres audio (le volume, type périphérique son, etc …)
    • Crédits : crédits du jeu.
Comment règler son jeu de manière optimale
 
 

                        Dans cette partie , on va vous montrer quelques réglages utiles
                                et optimaux afin de jouer dans de bonnes conditions.



1/ Paramètres vidéos :

  • Luminosité :
    Pas de secret , plus elle est claire mieux c'est , aussi la valeurs "1,6" est optimale.

  • Mode de couleur :
    "moniteur d'ordinateur" est beaucoup mieux contrasté que les autres réglages.

  • Résolutions :
    Ici , c'est une histoire personnelle , je reviendrais dessus un peu plus tard dans ce guide sur les avantages et inconvénients de certaines résolutions.

  • Affichage :
    Sauf si vous êtes streamers et/ou moviemakers , le mode « plein écran » est conseillé.

  • Mode économie d'énergie :
    A désactiver en priorité car sinon cela force vos réglages au minimum.


2/ Options avancées :

  • Qualité global des ombres :
    A mettre en "élevé" car permet d'afficher des ombres plus nettes et précises ainsi que d'augmenter la distance d'affichage des ombres donc de détecter des ennemis de plus loin.

  • Détail des textures/modèles :
    Purement esthétique donc "faible".

  • Détails des effets :
    Purement esthétique donc "faible".

  • Détails des shaders :
    Purement esthétique donc "faible" , occulte un peu plus la vision avec les grenades et les molotovs si ils sont activés.

  • Rendu multicoeur :
    Activé si votre CPU possède au minimum 2 cores.

  • Mode anticrènelage MSAA :
    Purement esthétique , donc au minimum.

  • Mode de filtrage des textures :
    "minimum"

  • Anticrénelage FXAA :
    Complément du MSAA , à désactiver.

  • Synchronisation verticale :
    Bloque vos FPS à 60 donc à désactiver.

  • Flou de mouvement :
    Effet de flou en mouvement, sympa mais inutile donc à désactiver.


4/Paramètres de jeu :

  • Activer la console developer :
    "oui" et ne pas oublier de lui assigner une touche dans les options « clavier/souris ».

  • Taille du radar :
    "1".

  • Zoom de la carte du radar :
    "0,30" afin de pouvoir voir un maximum de la minimap.

  • Style du mini tableau des scores :
    "montrer juste le nombre de joueurs" permet de gagner en visibilité et de mieux situer la situation de vos coéquipier et de vos adversaires in-game.


5/ Les résolutions :

  • Différence 4/3 , 16/10 , 16/9 :

    Le fov : permet d'avoir un champs de vision élargie avec, dans l'ordre du plus grand au plus petit : 16/9 > 16/10 > 4/3.

  • 4/3 étiré ou 4/3 black barres ? :
    La 4/3 étiré, permet d'avoir des hitbox étirés aussi mais va demander d'avoir plus de réflexe car le jeu sera plus rapide à cause de cet étirement.

  • Quelles résolutions ? :
    Plus la résolution est haute, plus le jeu paraîtra réduit en taille, sachant que la résolution dite optimale est de 1024x768 pour le 4/3 (la plus joué et recommandé par les pro) et pour une alternative en 16/9 choisissez 1280x720 ou 1360x768.

  • Touche-t-on mieux avec certaines résolutions ? :
    Clairement oui, car plus la résolution est grande plus vous calculerez d'infos et perdrez en Fps, micro freeze, loss, etc...aussi il est fortement recommandé de jouer sur des résolutions basses.


6/ Les options de lancements :

quelques commandes pratiques pour régler CSGO via la console :
  • +weapon_recoil_model 0 

    Permet de stopper les animations de mouvement de votre viewmodel lors de vos déplacements

  • -novid

    Permet de désactiver la vidéo d'intro

  • -freq144

    Permet de forcer la fréquence du jeu à 144 Hz

  • -refresh144

    Permet de forcer le rafraîchissement de l'image du jeu à 144 Hz
La sensibilité de zoom
 
 
Pourquoi "0.81893302709898955175" est la meilleure sensibilité de zoom pour les                                                             débutants?


⚠️RAPPEL : La meilleure sensibilité de zoom est celle qui vous convient le mieux.

Cela étant dit, si vous dépassez ou sous-tirez à chaque fois que vous jouez un fusil de sniper, alors ce sujet est fait pour vous.

⚠️Je ne m'adresse pas aux joueurs confirmés et compétents dont la sensibilité au zoom est ancrée dans leur mémoire musculaire, car "écraser" cette mémoire musculaire serait trop pénible et entraînerait une incohérence dans la période de transition entre les sensibilités.

Alors, pourquoi "0.81893302709898955175" est-il la meilleure sensibilité de zoom pour les snipers?

La réponse est simple, c'est la meilleure sensibilité de zoom, puisqu'elle est la même que votre sensibilité normale.

STOOOOP, je vous entends dire: "La sensibilité de zoom et la sensibilité de souris c'est la même chose"

Non !!!!!!

Veuillez noter que lorsque je parle de sensibilité, je ne fais pas référence au cm/360° (que j'appelle 360_distance) mais à la distance parcourue par votre réticule à l'écran par rapport au déplacement de votre souris. La seule chose qui compte quand on vise.

Voici ce que fait un zoom_sensitivity_ratio_mouse de 1.0:

Il vous permet de tourner avec précision jusqu'au bord vertical (les bords de l'écran à gauche et à droite) d'un moniteur 4:3 imaginaire (ou non). Plus la cible sur laquelle vous voulez viser est proche du bord de l'écran 4:3 imaginaire, plus la sensibilité du zoom est proche de votre sensibilité normale.
Ou pour le dire différemment, plus la cible est proche du bord de l'écran, plus la distance mesurée à l'écran par rapport à un point de référence est proche de la distance mesurée lors d'un scopage.
Cela signifie essentiellement qu'il vous prend la même quantitée de mouvement de souris pour passer au bord d'un écran 4:3 avec le scop ou non.
Cependant, ce bord précis (les limites verticales d'un écran 4:3) peut être décalé avec un peu de maths (voir la fin de ce post). Si on le déplace au centre de l'écran (simulant un rapport d'aspect de 0.0) on obtient un zoom_sensitivity_ratio_mouse de 0.81893302709898955175.

Voici ce que fait une sensibilité de zoom de 0.8189330302709898955175:

Il inverse les effets d'un reglage de 1.0 ( qui, en gros, vous permet de "fliks" avec précision sur une distance énorme) et donc vous permet de "fliks"avec précision sur des distances plus petites et plus réalistes.
Ce règlage est plus réaliste dans la plupart des situations car la cible tend à être plus proche du réticule que du bord de l'écran.



⚠️Pour plus de détails et la démonstration mathématique du raisonnement, je vous invite à aller voir ce sujet, qui vous expliquera en détail le pourquoi du comment : (car oui, a traduire et pour ce faire comprendre ensuite, ba c'est un peu chaud sur ce sujet bien précis)

Best zoom sensibility

La commande pour enregistrer cette sensi dans la console :

zoom_sensitivity_ratio_mouse "0.818933027098955175"
Les modes de jeu 1/2
Dans cette partie nous allons voir tous les modes de jeu disponibles dans CSGO, il en existe 5 qui sont :
-occasionnel
-match à mort
-démolition
-course à l'armement
-compétitif


1/ Le match à mort :

Bien que les camps terroristes et antiterroristes soient toujours présents et sélectionnable , il n'y a aucune notion d’équipe. Chaque joueur doit tuer un plus grand nombre d'adversaire afin de gagner des points. Le joueur avec le plus de points à la fin de la manche gagne.
Les achats d'armes se font normalement sans notion d'argent seul les grenades et les équipements ne sont pas disponibles. En début de partie et après chaque mort, le joueur peut soit recevoir ces armes aléatoirement, soit les sélectionner manuellement pendant un court laps de temps.Les joueurs sont ressuscités immédiatement après leur mort. Ils sont ressuscités aléatoirement sur la carte et disposent d'une période d'invulnérabilité à chaque résurrection. C'est pendant cette période qu'ils peuvent acheter les armes primaires et secondaires voulues. De temps en temps pendant la partie, des périodes bonus limitées dans le temps surviennent. Elles affichent le nom d'une arme ou d'un pistolet aléatoirement choisi, ainsi que le nombre de points bonus. Chaque adversaire tué grâce à cette arme accorde le nombre de points bonus affiché.
Le team kill ( ou tir ami ) est désactivé sur ce mode et se joue habituellement à 10 joueurs. Des bots (ou ennemis contrôlés par l'IA du jeu) viendront compléter la partie s'il y a moins de 10 joueurs.
Voila une liste des Maps disponible pour ce mode de jeu :
-ar_monastery
-ar_shoots
-ar_baggage
-de_dust
-de_dust2
-de_nuke
-de_aztec
-de_inferno
-de_vertigo
-de_train
-cs_office
-cs_militia
-cs_italy
-cs_assault
-de_lake
-de_sugarcane
-de_safehouse
-de_bank
-de_stmarc
-de_shorttrain


2/ Démolition :

Ce mode se joue à 5 contre 5, sur des cartes de type "Defuse(de_)" créées spécialement pour ce mode. L'objectif pour les terroristes est de faire exploser la bombe, et pour les antiterroristes de la désamorcer, mais le fonctionnement des armes et équipements est différent du mode Classique dans la mesure ou aucun achat ne peut être fait dans ce mode. Une arme et un couteau sont donnés à chaque joueur au début de chaque manche. L'arme reçue dépend d'une liste de 10 armes imposées, liste qui diffère légèrement en fonction du camp dans lequel le joueur se trouve. Chaque joueur ne dispose que d'une seule arme à feu. Les joueurs ne peuvent pas lâcher leur arme, et lorsqu'un joueur meurt, son arme disparaît, il est donc impossible de récupérer une autre arme que celle imposée par la liste.
Lorsqu'un joueur tue un adversaire, il passe à l'arme suivante à la prochaine manche. S'il tue plus d'un adversaire, il dispose d'une grenade aléatoire à la prochaine manche. La liste suit un ordre spécifique, les joueurs savent donc quelle arme ils auront à la prochaine manche (dans le cas où ils tuent quelqu'un). S'ils ne font aucune victime pendant la manche, ils conserveront leur arme actuelle à la manche suivante.
La partie se déroule en 20 manches avec un changement de camp à la fin de la 10e manche, la première équipe à gagner 11 manches remporte le match. Il n'y a pas de prolongations en cas d'égalité.
Les joueurs sont tous équipés d'une armure complète (ainsi que d'un kit de désamorçage pour les antiterroristes) au début de chaque manche.
Dans ce mode de jeu , le team kill ( ou tir ami ) est activé ainsi que les collisions entres joueurs , il se joue habituellement à 10 joueurs. Des bots (ou ennemis contrôlés par l'IA du jeu) viendront compléter la partie s'il y a moins de 10 joueurs.
Voila une liste des Maps disponibles pour ce mode de jeu :
-de_sugarcane
-de_safehouse
-de_bank
-de_stmarc
-de_shorttrain


3/ Course à l'armement :

Bien que les camps terroristes et antiterroristes soient toujours présents et sélectionnable , il n'y a aucune notion d’équipe dans ce mode. Le but, pour chaque joueur, est de parcourir la liste des armes imposées en tuant un adversaire avec chacune d'entre elle. La dernière arme est le couteau d'or, et permet au joueur qui fait une victime avec, de gagner la partie.Il y a 16 armes à utiliser, couteau d'or inclus et l'ordre de celles-ci est le même pour tous les joueurs. Une seule arme à feu disponible à la fois, ainsi que le couteau normal. À l'exception du fait qu'il soit doré et accorde la victoire en cas de frag, le couteau d'or se comporte exactement comme un couteau normal, et inflige les mêmes dommages.
Lorsqu'un joueur élimine deux adversaires ou le premier de l'équipe ennemie, il passe à l'arme suivante instantanément. Si un joueur tue plusieurs adversaires avec une seule balle de son arme, il saute une arme. Si un joueur meurt par suicide (chute par exemple), ou est tué à l'aide du couteau normal, il retourne à l'arme précédente.
Dans ce mode de jeu , le team kill ( ou tir ami ) est désactivé , il se joue habituellement à 10 joueurs. Des bots (ou ennemis contrôlés par l'IA du jeu) viendront compléter la partie s'il y a moins de 10 joueurs.
Voila une liste des Maps disponibles pour ce mode de jeu :
-ar_monastery
-ar_shoots
-ar_baggage
-ar_safehouse
Les modes de jeu 2/2
4/ Occasionnel :

Ce mode est destiné aux débutants, aux joueurs peu familiarisés avec les concepts de Counter-Strike, ou aux joueurs souhaitant jouer rapidement sans devoir s'investir pleinement dans la partie.
En termes d'équipement, le joueur reçoit en début de manche une armure complète (protégeant le corps et la tête). Si le joueur est antiterroriste, il reçoit également un kit de désamorçage. Chaque joueur commence la partie avec 1 000 $ et ne peut accumuler que jusqu'à 10 000 $.
Le nombre de manche est limité à 15, la première équipe à gagner 8 manches remporte le match. Il n'y a pas de changement de camp possible durant la partie sauf si un joueur bascule de lui même vers l'autre « side ».
Dans ce mode de jeu , le team kill ( ou tir ami ) est désactive ainsi que les collisions entres coéquipiers , il se joue habituellement à 10 contre 10. Des bots (ou ennemis contrôlés par l'IA du jeu) viendront compléter la partie s'il y a moins de 10 joueurs.
Voila une liste des Maps disponible pour ce mode de jeu :
-de_dust
-de_dust2
-de_nuke
-de_aztec
-de_inferno
-de_vertigo
-de_train
-cs_office
-cs_italy
-cs_assault
-cs_militia


5/ Compétitif :

Ce mode est destiné aux joueurs confirmés et avec une expérience au minimum de niveau 2, connaissant déjà bien les principes du jeu, et ayant la volonté de s'investir au maximum dans la partie pour garantir la victoire à leur équipe.
Chaque joueur commence chaque side avec 800 $ et peut accumuler jusqu'à 16 000 $. Le kevlar , le casque et le kit de désamorçage doivent être achetés.
Le nombre de manches est limité à 30avec un changement de camp à la fin de la 15e manche, sans prolongation en cas d'égalité.
Une file d'attente est prévue avant le commencement de la partie. Il permet de sélectionner des joueurs approximativement de même niveau et dans une zone géographique la plus petite possible. Cela évite à certains joueurs de se retrouver avec une latence trop importante, ce qui les désavantagerait.
Il existe un système de ranks (Voir section Rank ) qui ne concerne que le mode Compétitif. Ils sont destinés à classer les joueurs selon leur niveau, et ce en fonction des résultats qu'ils obtiennent pendant leurs matchs. Il faut au minimum 10 victoires en Compétitif pour obtenir un rang. Plus un joueur fait de matchs (de préférence régulièrement), et plus le rang est fiable,
Enfin, il existe un système de pénalité en cas de déconnexion d'un joueur pendant la partie. En effet, si un joueur quitte une partie en mode Compétitif avant la fin de cette dernière, il reçoit une pénalité (une période durant laquelle il ne peut plus jouer en Compétitif , voir la section « VAC BAN et Pénalités »). Ceci a été mis en place afin de garantir l'aspect compétitif de ce mode. Un avertissement sur cet engagement à finir une partie commencée est affiché au joueur pendant le temps d'attente.
Dans ce mode de jeu , le team kill ( ou tir ami ) est activé ainsi que les collisions entres coéquipiers , il se joue habituellement à 5 contre 5. Des bots (ou ennemis contrôlés par l'IA du jeu) viendront compléter la partie s'il y a moins de 10 joueurs.

Voila une liste des Maps disponible pour ce mode de jeu :
Les maps officielles :

-de_inferno
-de_nuke
-de_mirage
-de_train
-de_cobblestone
-de_overpass
-de_cache


les maps de réserves :
-de_dust2
-de_dust
-de_aztec
-de_vertigo
-cs_office
-cs_italy
-cs_assault
-cs_militia
Mode Wingman

Derpuis la mise à jour du 13 / 11 / 17, un nouveau mode de jeu est arrivé officiellement sur CS : GO, le mode Wingman. Apparu lors de la mise à jour du 23 / 05 / 17 en même temps que l'opération Hydra, il ne devait être qu'un mode de jeu "temporairement" ajouté, mais à la vue du succès de celui-ci, Valves a souhaité l'intègrer officiellement dans le jeu.

Description du mode de jeu :

Le mode de jeu Wingman consiste en des matchs compétitifs sur des cartes defuse et comportant 16 round (victoire à 9 points, égalité à 8 et defaite en dessous). il est à noter que le grade compétitif est spécialement et uniquement fait pour ce mode de jeu. Les règles sont similaires aux autres matchs compétitifs sur map defuse, mais le mode de jeu se déroule dans des cartes "compactes". Le temps de round est aussi plus court et passe de 1 minute 50 secondes en temps normal à 1 minute et 30 secondes. Les récompenses de fin de rounds diffèrent aussi et je vous les detaillerai plus loin dans ce chapitre.


Le système de rank :

Dans ce mode, il existe un rank créé pour l'occasion. De la même manière que pour le Matchmaking, le joueur ne peut pas voir sont ELO.

➣ Voilà un petit tableau des rangs possibles :


Rangs
Visuel
    Silver 1 
     Silver 2
     Silver 3
     Silver 4
    Silver 5
    Silver Elite Master
    Gold Nova 1
             
    Gold Nova 2
    Gold Nova 3
    Gold Nova Master
    Master Guardian
    Master Guardian 2
    Master Guardian Elite
    Dinstinguished Master Guardian
    Legendary Eagle
    Legendary Eagle Master
    Supreme Elite Master Class
    Global Elite


L'économie :

Comme dans un match compétitif normal, une notion d'argent est a prendre en compte, en plus de celle généré par vos kill, vous avez aussi des récompences en fin de round en fonction de vos objectifs accomplis, cependant, les récompenses diffèrent du mode compétitif normal.
Il faut aussi savoir que le maximum cumulable en argent est de 8000 $^au lieu des 16000 $ / 10000 $ des autres modes.

➣ Voilà un petit tableau des objectifs et des recompenses associées :

Objectif
Récompences
 Gagner par élimination d'équipe
                          2750 $
 Gagner par écoulement du temps (CT) 
                          2750 $
 Gagner par defuse de la bombe (CT) 
                          3000 $
 Gagner par l'explosion de la bombe (T)
                          3000 $
 1er round perdu
 2000 $ + 800 $ si une bombe a été plantée
 Perdre 2 rounds d'affilée
 2300 $ + 800 $ si une bombe a été plantée
  Perdre 3 rounds d'affilée 
 2600 $ + 800 $ si une bombe a été plantée
 Perdre 4 rounds d'affilée
 2900 $ + 800 $ si une bombe a été plantée
 5 et + rounds perdu d'affilé
 2900 $ + 800 $ si une bombe a été plantée


Les maps :

Il faut savoir que les maps ne comportent qu'un seul site de bombe de disponible et sont donc "bridé" pour la plupart par des murs semi-invisibles marqués par un logo : ⛔️.

➣ Liste des maps disponibles :
  • de_inferno
  • de_overpass
  • de_cobblestone
  • de_train
  • de_shortdust
  • de_rialto
  • de_lake
Les armes / équipements et stuffs : détail de la méthodologie
En plus de les nommer et de les décrire sommairement , nous essaierons d'être le plus détaillé possible sur leurs caractéristiques.Nous utiliserons un tableau , voilà d'ailleurs une correspondance des valeurs du tableau :

1 ➩ Coût / Récompense : le prix d'achat / argent gagné par kill.
2 ➩ Dégâts : par balle dans le torse.
3 ➩ Pénétration d'armure / Pouvoir de pénétration : taux de pénétration de l'armure par les balles/pouvoir de pénétration de l'arme.
4 ➩ Chargeur / Munitions : nombre de balles dans le chargeur / disponible pendant le round
5 ➩ Vitesse max de déplacement : vitesse de déplacement (en unité par seconde u/s) maximum avec l'arme en main
6 ➩ Tagging power : taux de ralentissement lorsqu'une balle touche la cible
7 ➩ Précision debout / Accroupis : distance max de précision debout / accroupis
8 ➩ Spécial : fonction supplémentaire touche clic droit

N°1 : les pistolets / guns
      
      
      
                                          Les Pistolets / Gun :
       
       
       
       

Arme
1
2
3
4
5
6
7
8
Glock-18
$200 / $300
30
47% / 100%
20 / 120
240 u/s
44%
20.05m / 24.58m
rafale 3 balles
P2000
$200 / $300
35
50.50% / 100%
13 / 52
240 u/s
44%
22.09m / 26.83m
None
USP-S
$200 / $300
35
50.50% / 100%
12 / 24
240 u/s
44%
23.81m / 29.42m
Silencieux amovible
P-250
$300 / $300
38
64% / 100%
13 / 26
240 u/s
44%
13.73m / 17.26m
None
Tec-9
$500 / $300
33
90.6% / 100%
18 / 90
240 u/s
44%
22.09m / 26.83m
None
Dual Berettas
$400 / $300
38
57.5% / 100%
30 / 120
240 u/s
44%
16.93m / 21.02m
None
Five-seven
$500 / $300
32
91.15% / 100%
20 / 100
240 u/s
44%
13.73m / 17.26m
None
CZ75 Auto
$500 / $100
31
77.65% / 100%
12 / 12
240 u/s
44%
11.35m / 14.38m
None
Desert Eagle
$700 / $300
63
93.20% / 200%
7 / 35
230 u/s
44%
24.58m / 36.46m
None
R8 Revolver
$600 / $300
86
93.20% / 200%
8 / 8
180 u/s
60%
60.48m / 100.26m
Tirs rapides




Glock-18

Le Glock-18 est le pistolet de base des terroristes, il n'est disponible à l'achat que pour ces derniers. Il a l'avantage de posséder un chargeur haute capacité (vingt balles) et une bonne précision. Sa faible pénétration d'armure étant son défaut principal. C'est le seul pistolet à disposer d'un mode rafale, qui permet de tirer les balles trois par trois. Utiliser ce mode réduit la précision à moyenne et longue distance.


P2000

Le Heckler & Koch P2000 est le pistolet de base des antiterroristes, et ne peut être acheté que par ces derniers. Il se distingue par une précision excellente, mais inflige peu de dégâts contre des ennemis protégés par une armure.


USP-S

Le USP-S est le deuxième pistolet de base des antiterroristes, il possède un silencieux qui peut être enlevé.


P250

Le P250 profite d'une cadence de tir confortable, une forte pénétration d'armure ainsi qu'un prix plus qu'abordable. Il manque cependant de précision.


Tec-9

Le TEC-9 a des atouts qui sont une forte pénétration d'armure, une cadence de tir exemplaire, mais surtout le plus gros chargeur parmi les pistolets . Son défaut principal étant sa précision catastrophique, il est difficilement utilisable à moyenne et longue portée.


Dual Berettas

Les Dual Berretas sont la seule arme double du jeu. Les deux pistolets sont considérés comme une seule et même arme. Les points forts des Dual Berretas sont d'avoir une forte capacité de chargeur (trente balles), une cadence de tir très élevée et une précision correcte. Malgré tout, son prix élevé, son temps de rechargement soporifique et ses faibles dégâts contre des adversaires en armure pourront en dissuader plus d'un.


Five-seven

Le Five-seveN est un peu plus cher que le P250, il dispose d'un chargeur de bonne capacité (vingt balles), une cadence de tir correcte et d'une excellente pénétration d'armure. À l'instar du P250, sa précision laisse à désirer. Seuls les antiterroristes peuvent l'acheter.


CZ75 auto

Le CZ 75, au même prix que le TEC-9 et le Five-SeveN (500 $), est un pistolet automatique puissant avec une grande cadence de tir mais il souffre d'un manque de balles et de précision.


Desert eagle

Le Desert Eagle est le pistolet le plus puissant du jeu par ses dégâts élevés, sa très grande pénétration d'armure et sa pénétration de surfaces supérieure. Il souffre par contre de sévères désavantages : son prix est également le plus élevé parmi les pistolets, sa précision est moyenne, il est très lourd (ce qui ralentit les déplacements du joueur l'utilisant), sa cadence de tir est très faible et son chargeur n'est que de sept balles.


R8 revolver

Le revolver R8 , qui est le plus cher des pistolets, bénéficie d'une bonne précision, d'une pénétration d'amure conséquente ainsi que de dégâts violents sur une distance moyenne au-dessus de l'estomac. Cela dit, il n'a que seize balles en réserve et souffre aussi d'une faible cadence de tir.
N°2 : les mitrailleuses / smg
       
       
       
                                          Les mitrailleuses / SMG :
       
       
       
       

Arme
1
2
3
4
5
6
7
8
Mac-10
$1050 / $600
29
47% / 100%
30 / 100
240 u/s
47%
10.96m / 14.40m
  None
MP7
$1500 / $600
29
62.50% / 100%
30 / 120
220 u/s
47%
14.38m / 23.37m
  None
MP9
$1250 / $600
26
60% / 100%
30 / 120
240 u/s
47%
15.58m / 24.98m
  None
P90
$2350 / $300
26
69% / 100%
50 / 100
220 u/s
47%
10.40m / 13.56m
  None
PP-Bizon
$1400 / $600
27
57.50% / 100%
64 / 120
240 u/s
47%
10.16m / 13.25m
  None
UMP-45
$1200 / $600
35
65% / 100%
25 / 100
240 u/s
47%
10.56m / 13.77m
  None




Mac-10

Essentiellement une boîte à cracher des balles , le MAC-10 revendique une cadence de tir élevé pour une précision pauvre due à une grande dispersion et un recul élevé .


MP7

Polyvalent mais coûteux, le MP7 , fabriqué en Allemagne, est le choix parfait pour un combat à proximité immédiate.



MP9

Fabriqué en Suisse, le MP9 est une arme polymère ergonomique privilégiée par les entreprises privées de sécurité.



P90

Facile à reconnaître pour son design bullpup unique, le P90 est une excellente arme pour tirer en se déplaçant grâce à son magasin haute capacité et son faible recul.



PP-Bizon

Le Bizon ne fait que peu de dommages, mais offre un magasin à tambour de haute capacité de conception unique qui recharge rapidement.



UMP-45

L'enfant médiocre de la famille SMG, le petit chargeur de l'UMP45, est le seul inconvénient de ce pistolet mitrailleur, qui par ailleurs est très polyvalent.
N°3 : les fusils d'assauts / rifles
              
              
              
                                          Les Fusils d'Assaut / Rifle :
       
       
       
       

Arme
1
2
3
4
5
6
7
8
Galil-AR
$2000 / $300
30
77.50% / 200%
35 / 90
215 u/s
4756%
16.26m / 21.23m
  None
FAMAS
$2250 / $300
30
70% / 200%
25 / 90
220 u/s
56%
14.58m / 19.07m
  Burst
AK-47
$2700 / $300
36
77.50% / 200%
30 / 90
215 u/s
56%
21.74m / 28.17m
  None
M4A1-S
$3100 / $300
33
70% / 200%
20 / 60
225 u/s
60%
28.22m / 33.13m
  Silencer
M4A4
$3100 / $300
33
70% / 200%
30 / 90
225 u/s
56%
27.71m / 32.43m
  None
SG 553
$3000 / $300
30
100% / 200%
30 / 90
210 u/s
56%
35.61m / 45.63m
  Scope x1
AUG
$3300 / $300
28
90% / 200%
30 / 90
220 u/s
56%
35.03m / 45.09m
  Scope x1




Galil-AR

Le Galil AR est une option moins chère pour les terroristes. Ce dernier a moins de recul que le AK-47, mais n'est pas aussi puissant.


Famas

Le FAMAS est l'option moins chère des antiterroristes. Il est moins puissant que les M4 et de plus moins précis. Il possède deux modes de tir : un mode automatique et un en rafale.



AK-47

Le AK-47 est le fusil le plus utilisé des terroristes. Ce dernier souffre d'un fort recul et il possède la capacité de tuer un ennemi avec une seul balle à la tête (excellente versatilité).



M4A1-S

Le M4A1-S est comme le M4A4, il possède un silencieux qui lui donne bien plus de précision que le M4A4. Néanmoins, il a dix balles de moins que le M4A4 (vingt balles).




M4A4

Le M4A4 est le fusil le plus utilisé des antiterroristes avec le M4A1-S. Il est plus cher que le AK-47 et est moins puissant, mais il a moins de recul. Il possède trente balles par chargeur.



SG-553

Le SG 553 dépasse le AK-47 à très longue distance. C'est un fusil automatique doté d'un viseur point rouge (avec grossissement).


AUG

Le AUG est l’équivalent du SG 553 pour les antiterroristes, même s'il est plus cher. Il dépasse les M4 à distance. C'est un fusil automatique doté d'un viseur point rouge (avec grossissement).
N°4 : Les fusils de précision / snipers
               
               
               
                                  Les fusils de précision / Snipers:
       
       
       
       

Arme
1
2
3
4
5
6
7
8
AWP
$4750 / $100
115
97.50% / 250%
10 / 30
200 u/s
61%
69.27m / 89.65m
  Scope x2
G3SG1
$5000 / $300
80
82.50% / 250%
20 / 90
215 u/s
61%
66.26m / 84.67m
  Scope x2
SCAR-20
$5000 / $300
80
82.50% / 250%
20 / 90
215 u/s
61%
66.26m / 84.67m
  Scope x2
SSG 08
$1700 / $300
88
85% / 250%
10 / 90
230 u/s
61%
47.18m / 50.30m
  Scope x2

AWP

Le AWP est le fusil le plus puissant du jeu. Il est capable de tuer un ennemi avec une seul balle, sauf lorsque celle-ci fait contact avec les jambes de l’adversaire. Il est accessible aux deux équipes. Il est à noter que les gains par kills ne sont que de 50$.


G3SG1

Le G3SG1 est le fusil automatique à lunette des terroristes. Il est moins puissant que l' AWP. Il lui faut deux balles au corps pour tuer un adversaire ou une à la tête.


SCAR-20

Le SCAR-20 est le fusil automatique à lunette des antiterroristes. Comme le G3SG1, il est moins puissant que le AWP. Il lui faut deux balles au corps pour tuer un adversaire ou une à la tête.


SSG 08

Le SSG 08 est l’option moins chère que l'AWP. Il est moins puissant, mais possède la capacité de tuer un ennemi avec une seule balle à la tête. Il est également possible d'être précis durant un saut.
N°5 : les armes lourdes
       
       
       
                                  Les fusils à pompe (Shotgun):
       
       
       
       

Arme
1
2
3
4
5
6
7
8
Mag-7
$1800 / $900
30
75% / 100%
5 / 32
225 u/s
65%
3.24m / 3.37m
  None
Nova
$1200 / $900
26
50% / 0%
8 / 32
220 u/s
65%
3.24m / 3.37m
  None
Sawed-off
$1200 / $900
32
75% / 100%
7 / 32
210 u/s
65%
2.21m / 2.27m
  None
 XM1014
$2000 / $900
20
80% / 100%
7 / 32
215 u/s
65%
3.39m / 3.52m
  None

NOVA

Le prix bas de la Nova fait de lui une arme d'embuscade , pour une équipe à court d'argent.


XM1014

Le XM1014 est un fusil à pompe puissant et entièrement automatique qui justifie son prix plus élevé avec une possibilité de tir beaucoup plus rapide que les autres fusils à pompe,


MAG-7

Le Mag-7 , exclusif aux CT , offre une quantité dévastatrice de dégâts à portée de main. Ses recharges rapides en style "chargeur" en font un excellent choix tactique.


Sawed-off

Le Sawed-Off inflige des dégâts très hauts au corps à corps, mais avec sa faible précision, sa propagation élevée et son faible taux de tir, vous feriez mieux de tuer ceux que vous avez au plus prêt de vous.



                                  Les mitrailleuses (Machine Gun):


Arme
1
2
3
4
5
6
7
8
M249
$5200 / $300
32
80% / 200%
100 / 200
195 u/s
60%
15.71m / 20.76m
  None
Negev
$2000 / $300
35
75% / 200%
150 / 300
150 u/s
60%
12.52m / 15.83m
  None


Negev

Le Negev est l'arme parfaite pour pulvériser beaucoup d'ennemis rapidement.Son prix élevé, une propagation élevée et un recul frustrant en tant que compromis.


M249

Le M249 est le choix parfait pour les joueurs prêts à échanger un taux de tir lent pour une précision accrue et une capacité de munitions élevée."
N°6 : les stuffs et équipements
             
             
             
                                  Les Stuffs et équipements:
       
       
       
       

Les équipements permettent d'obtenir certains avantages en jeu. Voici tous les équipement disponibles en jeu ainsi qu'une courte description de leurs utilités :

  • Le Kevlar :(coût de 650 $)
    Il permet de réduire plus ou moins les dégâts par balles en fonction du score de perforation de l'arme. Il annule aussi l'effet "d'aimpunch", mais je vous en reparlerais un peu plus bas.


  • Le Kevlar/casque :(coût de 1 000 $)
    En plus de donner les avantages du kevlar simple il permet aussi à son porteur de survivre à un tir à la tête. (sauf sur certaines armes aux taux de pénétrations vraiment élevé : Awp , R8 ….etc).

  • Le Zeus X27 : (coût de 200 $)
    C'est un pistolet à impulsion électrique qui électrocute et neutralise la cible en un coup si la cible est proche. L'arme est à usage unique.

  • Le kit de désamorçage :(coût de400 $)
    Il est disponible uniquement pour les anti-terroristes. En fonction du scénario joué, il peut réduire de moitié le temps nécessaire au désamorçage de la bombe (de 10 s à 5 s) et le temps nécessaire à la libération d'otages (de 5 s à 1 s).


Les stuffs permettent de vous donner un avantage en jeu. Présentés sous formes de grenades, ils permettent de mettre en place des stratégies d'équipe tout en servant aussi bien individuellement pour vous sortir d'une mauvaise situation. Beaucoup de joueurs peu expérimentés ne s'en servent que peu, et ils font une grave erreure. Il faut savoir aussi qu'une fois en main vous pouvez les lancer de 3 manières différentes :

  • Clique gauche = lancer long
  • Clique droit = lancer court
  • Clique droit + gauche = lancer intermédiaire

Voici tous les stuffs disponibles en jeu ainsi qu'une courte description de leurs utilités :

  • Les Molotovs :(coût de 400$)

    Comme indiqué dans le nom, c'est un cocktail Molotov. Il incendie toute une zone pendant 7 secondes. Pratique pour déloger un ennemi qui campe au sniper, pour s'assurer qu'aucun ennemis ne se cache dans des zones fermés ou pour stopper un rush de l'ennemi ou une reprise de position. Elle a une durée d'action de 7s avant dissipation complète.

  • Les incendiaires :(coût de 600$)

    C'est la même chose que la Molotov pour les terroristes, son prix diffère mais ni sa zone d'action ni sa durée d'action ne diffère. La grande différence avec la Molotovs est dans les dégats qu'elle confère. A savoir qu'une incendiaire fera moins de dégats sur les HP si les ennemis ont un kevlar mais usera d'autant plus vite ce même kevlar. La molotov sera donc plus punitive si on "rush" dedans.

  • Les GSS ou flash :(coût de 200$)

    Ce sont des grenades aveuglantes qui seront plus ou moins efficaces en fonctions de la position de l'ennemi au moment de l'explosion. Ainsi plus l'ennemi sera face à l'explosion plus il sera blanc/aveuglé, et l'inverse sera vrai pour les esquiver. Il sera donc fortement conseillé de détourner le regard rapidement d'une flash pour ne pas en subir les effets. Idéale pour reprendre une ligne ou une position, elle permet aussi de faire un kill facile sur un adversaire aveuglé ou de défendre une position en faisant perdre du temps à l'ennemi (le temps de retrouver un visuel correct).

  • Les grenade explosives :(coût de 300$)

    La plus basique des grenades et aussi la plus connue. Vous lancez et vous savourez de voir vos ennemi prendre beaucoup de dommages. Utile pour déloger un adversaire et idéale pour « finir » un ennemi qui aurait pris beaucoup de dégât avant de se cacher. Peut servir aussi pour des reprise afin de donner des dégâts aux adversaires et ainsi donner un avantage à votre équipe en facilitant les kills.

  • Les fumigènes ou smoke :(coût de 500$)

    Grenade émettant un épais nuage de fumé lors de son explosion. Ne donnant aucun dégât, ce nuage permet surtout d'occulter des lignes ou des positions afin de faciliter une défense de point ou pour permettre de passer certaines zones sans ce soucier de lignes que pourrait/ent avoir un/des adversaire/s. Ce nuage sera en place pour une durée de 15 à 17 secondes avant dissipation complète. Il est aussi utilisé pour éteindre les Molotovs et les incendiaires.

  • Les leurres ou decoy :(coût de 50$)

    Le leurre, comme son nom l'indique, permet de simuler votre présence sur un point.Il émettra du son (le bruit de tir de votre arme principale) ainsi qu'un repère visuel sur la minimap de vos ennemis (de la même manière que lorsque l'un d'eux vous repère).A la fin de son action, le leurre explose infligeant de petit dommages au passage.Utile pour induire vos adversaires en erreur ou pour dissimuler une présence, il est cependant très utiliser pour simuler une utilisation de grenade flash et ainsi pouvoir surprendre un adversaire à moindre coût.
USP-S ou P2000 ?
Voici un complément du guide sur les pistolet afin de vous permettre de faire un choix entre ces deux armes,


Entrons tous de suite dans le vif du sujet :

    USP-S Les + :     
  • Sont silencieux qui reste un avantage assez conséquent
         
  •  Elle également plus précise a de longues distance (USP-S|29m > 26m|P2000 )

    P2000 Les + :     
  • Son chargeur de 13 balles comparée a 12 balles de la part de l'USP-S
         
  • Les 4 chargeurs disponible + 5 balles en surplus
         
  • Sont taux de précision en course très légèrement améliorer


Conclusion :

      Le P2000 est plus adapté pour la moyenne voir la courte portée grâce a son chargeur améliorer et le nombre de chargeurs disponible.

      L' USP-S est plus a l'aise a distance grâce a sa précision a longues distance et son silencieux

  Pour choisir son armes c'est vraiment une question de feeling car comme vous pouvez le voir , elles sont en grande partie similaire, mais en fonction de votre style de jeu un inconvénient pour certains sera peut-être un avantage pour vous.Aussi pour bien faire son choix il est aussi important de bien se connaître sois même in-game.

Voilà une petite capture d'écran pour vous montrer la différence de recule :

A GAUCHE : USP-S                                        A DROITE : P2000

Desert Eagle ou Revolver R8 ?
Tous d'abord vous n'êtes pas sans savoir que Valve nous a ajouté une alternative a Desert Eagle, le R8 Revolver,lors d'une MàJ que personne n'aurait pu prévoir.

Le R8 Revolver

Gameplay : Le R8 Revolver propose un gameplay totalement différent de ce que nous avons pu voir auparavant.

                  Il nous propose deux modes de tir bien distinct.

                  le clic-gauche : Le Revolver "charge" son tir, avant de faire feu avec une                   excellente précision

                  le clic-droit : Le Revolver tire instantanément et augmente significativement                   sa cadence de tir mais en contre partie nous donne une précision plus que médiocre

Les "+" : Les dégâts de cette arme sont monstrueux c'est réelement un "Canon de poche" pour 850 $

             -La précision du tir principale du R8 est plus qu'excellente

             -Son prix de seulement 850 $

Les "-" : Son chargeur est limité a 8 balles et un chargeur supplémentaire de 8 munitions.
             
            -La précision du tir secondaire
            
            -Le délai de "charge" du tir principale peut être une gène

Le Desert Eagle

Gameplay : Le Desert Eagle est une des armes les plus emblématique de Counter Strike elle permet de "two-shot" son adversaire mais malgré cela elle souffre d'un fort recul totalement aléatoire.

Les "+" : Les dégâts infligés par cette arme sont complètement faramineux quand l'arme est bien maitrisée

            -Le "one shot" dans le tête avec ou sans casque !


Les "-" : Le recul est complètement aléatoire ainsi que la dissipation des balles

            -La difficultée à apprendre à manier le Deagle

Voilà une petite capture d'écran pour vous montrer la différence de recule :
 
 
 
 
M4A4 ou M4A1-S ?
Voici un complément du guide sur les rifles afin de vous permettre de faire un choix entre ces deux armes,

M4a4 les + :

Son chargeur de 30 balles supérieur a la silencieuse avec 20 balles
Sa cadence de tir . Quand la m4a1-s a tiré 4 balle la m4a4 en a tiré 5 ce qui donne un avantage significatif au combat
car en moyenne il faut 4 balle dans le corps pour prendre le kill.
La pénétration d'armure est amélioré sur la m4a4 . Exemple un wallshoot fera plus mal a la m4a4 qu'a la m4a1-s
La m4a4 inflige plus de dégâts que la m4a1-s


M4a1-s les + :

la m4a1-s est plus facile a prendre en main que sa rival dû au faible recul qu'elle possède
elle a également une précision nettement supérieur a la m4a4 donc idéale pour de longues distances
La m4a1-s possède également un silencieux qui permet de garder sa couverture

Conclusion :

  • La m4a1-s est idéale pour rester précis même a de longues distance notamment grâce a son faible recul


  • La m4a4 est mieux adapté a des affrontement rapproché grâce a son chargeur, Sa cadence de tir et ses dégâts

  Pour choisir son armes c'est vraiment une question de feeling car comme vous pouvez le voir , elles sont en grande partie similaire, mais en fonction de votre style de jeu un inconvénient pour certains sera peut-être un avantage pour vous.Aussi pour bien faire son choix il est aussi important de bien se connaître sois même in-game.


Voilà une petite capture d'écran pour vous montrer la différence de recule :

A GAUCHE : M4A1-S                                        A DROITE : M4A4

Les ranks 1/3
C'est en octobre 2012 que Valve a mis en place son système de Elo permettant aux joueurs d'être classés suivant leur niveau de jeu. Initialement mis en place dans le monde des échecs, le principe même du système inventé par Arpad Elo était d'offrir des rencontres équilibrées en permettant à tout un chacun de se situer par rapport à ses concurrents. Pour Counter-Strike: Global Offensive le nom de Elo est conservé même s'il a fallu transposer cela à un jeu d'équipe et que le mode de calcul n'a plus grand chose à voir avec ce qu'avait proposé le scientifique, mathématicien et joueur d'échecs américain d'origine hongroise. Alors forcément pour vous , joueurs de Global Offensive , ce qui vous intéresse c'est de savoir comment le système de Valve fonctionne et de quelle manière sont classés les joueurs aujourd'hui.


Premier élément à voir, les badges de niveau. Pour obtenir un badge et connaître votre propre classement initial, vous devez dans un premier temps gagner au moins dix matchs compétitif. Ne pas posséder de niveau défini ne vous empêchera pas de jouer contre des joueurs déjà classés, même si ces derniers seront choisis, au départ, parmi les membres les plus faibles c'est à dire les Silver. Ceci permet de ne pas se décourager en perdant d'office lors de confrontations contre des équipes bien trop fortes, mais dans le même temps cela implique qu'au sein même des cinq joueurs à vos côtés vous êtes principalement entouré de Silver ou de joueurs non classés.
Jusque-là le principe est très classique et colle parfaitement à ce que l'on a l'habitude de voir dans les jeux solo, on commence doucement pour ensuite monter en difficulté si l'on remporte son premier match.
Toutefois notons que les grades ne sont pas forcément très clairs et Valve a souhaité trancher avec ce qui peut se faire ailleurs en mettant en place ses propres codes.
Pas de bronze, argent et or, non sur Counter-Strike: Global Offensive l'éventail est bien plus vaste et peut paraitre assez flou.

On peut malgré tout diviser cela en quatre catégories :




 
 
 
1/ les débutants
2/ les intermédiaires
3/ les confirmés
4/ les élites



Une fois vos dix matchs de classement remportés vous recevrez donc un badge, sachant que lors de la phase de calcul de votre Elo , des périodes d'un peu moins de 24h vous empêcheront d'enchainer les duels. Cela permet au système de tenter de vous situer, mais peut demeurer frustrant car du coup vous ne pouvez faire que deux rencontres compétitives par jour.
Les ranks 2/3
                                                  C/ LE SYSTÈME ELO :


Oubliez ce que vous pouviez connaitre du classement Elo jusqu'à aujourd'hui et repartez de zéro. Initialement mis en place pour des matchs se jouant en un contre un, toute la spécificité de CSGO est justement qu'il se joue en équipe de 5. Or votre niveau est individuel et vous ne jouerez pas forcément toujours avec vos amis, le mode compétitif permettant justement de trouver des équipiers de niveau proche au votre en cas de besoin. Beaucoup se posent donc la question de savoir comment cela fonctionne dans Global Offensive ?

Eh bien contrairement aux idées reçues ce n'est pas aussi compliqué que cela, enfin surtout quand on vous l'explique. Chaque manche est prise en compte et chaque joueur possède un certain classement (sauf les non classés) qui permettent aux concurrents de gagner ou de perdre des points. Dès le lancement d'un match en mode compétitif, le jeu réalise un premier pronostic suivant la somme des points de chaque joueur dans chaque équipe. Ceux qui ont le plus de points ayant par conséquent statistiquement plus de chances de l'emporter.
Ensuite la rencontre se lance et là il faut bien comprendre que chaque membre d'une équipe possède son propre nombre de points et par conséquent son propre classement. Même avec un badge de niveau équivalent à votre ami, vous n'avez pas le même nombre de points l'un pouvant être proche d'une montée au grade supérieur ou bien l'inverse par exemple. Par conséquent ces données permettent de dispatcher de manière inégale les points aux concurrents lorsque ceux-ci vous tuent. Un joueur Silver 1 dans une équipe composée principalement de joueurs Silver 4 recevra plus de points quand il tuera un adversaire d'un grade supérieur au sien que ses équipiers. Et vice versa, lorsqu'il est éliminé, il donne forcément moins de points étant donné qu'il a été classé plus faible que les autres.

Attention , ce sont des chiffres prits au hasard et seulement là pour illustrer mes propos.


J1 / team 1 / 1500 pts ELO / silver 4
J6 / team 2 / 1550 pts ELO / silver 4
J2 / team 1 / 1400 pts ELO / silver 4
J7 / team 2 / 1450 pts ELO / silver 4
J3 / team 1 / 1300 pts ELO / silver 3
J8 / team 2 / 1050 pts ELO / silver 3
J4 / team 1 / 1500 pts ELO / silver 4
J9 / team 2 / 1000 pts ELO / silver 2
J5 / team 1 / 800 pts ELO / silver 1
J10 / team 2 / 950 pts ELO / silver 2
Total : 5900 pts
Total : 6000 pts

Dans cet exemple vous constatez que l'équipe 2 est dès le départ pronostiquée meilleure que l'équipe A puisque le total des points Elo de chaque joueur est supérieur à ses concurrents. La différence demeure malgré tout minime pour permettre une vraie confrontation équilibrée. Dans le même temps , l'ensemble des grades sont mélangés, même si on respecte la logique en évitant de placer un joueur Global Elite dans un match composé de Silver.
Vous pouvez également noter que le joueur 6 est celui qui est considéré comme étant le meilleur d'après son nombre de points, pourtant il a le même grade que les joueurs 1, 2 et 7. C'est tout simplement qu'il existe une fourchette de points (inconnue) dans laquelle évoluent les joueurs, certains se rapprochant d'une montée au grade supérieur, d'autres d'une descente tandis qu'il y a ceux qui sont dans le ventre mou et n'en bougent pas.
Pour mieux comprendre la distribution des points à chaque manche, imaginons que le joueur le plus faible (le numéro 5 donc) arrive à tuer le plus fort (le numéro 6). Il remportera donc plus de points que si ce frag avait été fait par n'importe quel autre de ses équipiers. Inversement, lorsque notre numéro 5 meurt, il est celui qui fournit le moins de points bonus à son assaillant.
Outre cette distribution de bonus qui intervient après chaque frag et qui diffère suivant le niveau des uns et des autres, les fins de manches sont également l'occasion pour les membres de l'équipe de recevoir des bonus, ou bien d'en perdre. L'équipe favorite (celle dont la somme des points Elo des membres est supérieur à celle des concurrents) recevra moins de points lorsqu'elle s'imposera que ses adversaires, et inversement. De plus cette distribution sera inégale entre chaque équipier de l'équipe victorieuse, ceux qui ont le plus faible Elo toucheront plus que les autres tout cela pour que le meilleur soit finalement le moins bien rétribué. Mais ce dernier peut tout de même s'en sortir s'il est élu meilleur joueur de la manche (il touche alors du bonus) ou bien s'il enchaine les frags plus que ses camarades. Car après tout le jeu estime qu'il doit se trouver à la première place du tableau des scores et tout résultat contraire de sa part lui vaut d'empocher moins de points que prévu.
Parlons justement de l'étoile que vous remportez en tant que meilleur joueur d'une manche, cette dernière vous permet d'augmenter significativement vos points. De plus les seuls autres éléments qui comptent sont les frags, les bombes posées, les explosions, le désamorçage et, éventuellement, la défense si personne n'est parvenu à poser l'explosif pendant le temps imparti. Si faire sauter le site A ou B rapporte à toute l'équipe gagnante des points, tout comme la défense de ces points, le désamorçage ou la pose d'une bombe permettent au joueur concerné quant à lui de toucher du bonus individuel.


                                  D/ CE QUI INFLUENCE LE SYSTÈME ELO :


Dans la finalité ce qui compte le plus reste le fait de gagner ou de perdre une manche, car à ce moment un certain nombre de points sont distribués aux vainqueurs. Celui qui est élu meilleur joueur a la possibilité de toucher davantage, mais cette condition dépend également de son statut au sein de l'équipe. Le joueur le plus faible de la rencontre s'il pose ou désamorce et est élu homme de la manche recevra toujours plus de points que si cela est réalisé par un autre équipier possédant un meilleur Elo.

Les ranks 3/3
                                  E/ FONCTIONNEMENT DES RANKS :


Comment fonctionnent les différents ranks ? Comme je vous le précisais précédemment, deux joueurs avec le même badge n'ont pas nécessairement le même nombre de points Elo. Il existe une fourchette dans laquelle se placent tous ceux qui possèdent un certain nombre de points et cela pour chaque grade. Ainsi si vous jouez une rencontre avec dans votre équipe des membres classés comme vous et en face la même chose, cela ne veut pas dire que le système ne va pas calculer un désavantage entre l'une ou l'autre des deux équipes. En effet chaque score individuel sera additionné et cela permettra de connaitre l'équipe qui possède le plus de points et celle qui en a le moins. La distribution des gains se fera de cette manière comme lorsque vous vous retrouvez avec des équipiers possédant des badges différents (voir l'exemple ci-dessous).

Attention , ce sont des chiffres prits au hasard et seulement là pour illustrer mes propos.


J1 / team 1 / 2000 pts ELO / GN 1
J6 / team 2 / 2100 pts ELO / GN 1
J2 / team 1 / 1950 pts ELO / GN 1
J7 / team 2 / 2075 pts ELO / GN 1
J3 / team 1 / 2050 pts ELO / GN 1
J8 / team 2 / 2000 pts ELO / GN 1
J4 / team 1 / 1975 pts ELO / GN 1
J9 / team 2 / 2050 pts ELO / GN 1
J5 / team 1 / 2075 pts ELO / GN 1
J10 / team 2 / 1975 pts ELO / GN 1
Total : 10050 pts
Total : 10200 pts

Cela signifie donc que pour la montée ou la descente en grade il suffit d'entrer ou de sortir de cette fourchette de points. Admettons qu'il faut 1 000 points pour être Silver 2, un joueur Silver 1 avec 990 points montera automatiquement lorsqu'il remportera les 10 points qu'il lui manque et inversement en ce qui concerne la descente. Sachez également qu'un joueur non classé possède lui aussi un Elo caché, cela explique la présence de ces derniers dans des rencontres plus ou moins élevées, la seule différence les concernant est qu'ils ont une capacité de montée et de descente bien plus rapide que les autres tout simplement car le jeu cherche à les placer le plus rapidement possible au sein d'une catégorie leur correspondant.

Si vous comprenez maintenant un peu mieux le système, vous vous apercevez qu'il est donc logiquement possible de monter ou de descendre malgré une défaite ou une victoire pendant le match. Les rounds étant pris individuellement et chaque joueur pouvant empocher des points selon ses actions, ce cas de figure est donc envisageable. En revanche cela demeure assez rare, tout simplement car énormément de paramètres entrent en ligne de compte et qu'il faut donc être soit très proche d'une montée ou très proche d'une descente pour bénéficier de ce genre de surprise.
De plus il faut réaliser un match très propre afin d’enchaîner les étoiles d'homme du match, les frags et tout autre moyen permettant d'engranger des points. De plus cela implique également que le duel était serré, au moins au niveau du score général, une défaite 0 / 16 ne vous permettra jamais d'obtenir le badge supérieur.


                             F/CAS PARTICULIERS (abandon , matchs nul …) :


Si un match nul n'aura pas vraiment d'impact négatif ou positif sur votre classement. La seule chose demeurant est qu'une équipe perdra toujours des points même dans ce type de situation. En effet comme je vous l'expliquais précédemment dès l'échauffement le système a pronostiqué un vainqueur en additionnant les scores Elo de chaque joueur. Ainsi un favori est désigné et tout autre résultat qu'une victoire va à l'encontre des prévisions et donc entraine une perte de points même si cette dernière demeure raisonnable voir minime.

En revanche pour les abandons la situation est différente. Beaucoup de joueurs pensent que voter pour abandonner la partie ne vous fera rien perdre, or ce n'est absolument pas le cas. Prenons l'exemple d'une personne qui souhaite abandonner le match, outre la sanction qu'il subira , tous les rounds auxquels il a participé seront bel et bien comptés dans son classement. Il est donc possible d'abandonner, d'être sanctionné par un bannissement provisoire du mode compétitif et de perdre un niveau ...
Malgré tout s'il quitte avant la déroute totale de ses anciens équipiers, les piètres performances de ces derniers réalisées sans sa présence ne l'affecteront pas et il pourra sauvegarder des points Elo dans l'opération.
Concernant ceux qui restent dans la partie, sachez que vous touchez plus de points qu'à l'accoutumée puisque le ou les BOT remplaçants ne gagnent rien, l'ensemble est donc divisé à quatre au lieu de cinq (moins si plus d'un joueur ont abandonné la partie).
Du côté des adversaires toute contre-performance face à des concurrents diminués entraine également des conséquences puisqu'ils perdent davantage de points à chaque manche perdue. En cas de victoire des quatre joueurs, leurs gains en terme de Elo sera bien plus important par conséquent que s'ils avaient joué à cinq. Un abandon n'est donc jamais une bonne solution, surtout si vous pensez être en mesure de remporter des manches auquel cas donnez le meilleur de vous-même, peu importe les raisons qui vous poussent à vouloir quitter la partie.
Dans le cas ou c'est toute une équipe qui choisit d'abandonner ,le même principe que pour un joueur seul s'applique. L'ensemble des rounds qui ont été joués comptent dans votre classement, seules toutes les manches qui n'ont pas eu lieu disparaissent. Il est donc plus opportun d'abandonner en équipe un match perdu d'avance que seul, sachant que votre choix vous permettra également de limiter les gains de vos adversaires en diminuant le nombre de rounds disputés et donc le nombre de points distribués.

Dernier point, lorsque vous décidez ensemble d'exclure un membre de votre équipe via un vote, les règles qui s'appliquent sont les mêmes que pour un abandon décidé par ce dernier. De votre côté également la suite sera équivalente, le BOT de remplacement n'empochant pas de points ce qui vous permet d'en avoir potentiellement plus.
Le "Trust Factor" ou "Facteur de confiance"
 
 
                                          Le MM Trust Factor
 
 
 


Trust Factor ? C'est quoi ? :

Depuis ce matin (le 14/10/17) le système de placement en MM change et vous permet de jouer maintenant avec le placement dit Trust Factor. L'année dernière, Valve dévoilait le système Prime en Beta et si initialement il suffisait de lier son compte à un numéro de téléphone, la société a rapidement rajouté une condition à l’obtention du prime : il fallait être niveau 21. L'objectif était d'abord de proposer une meilleure expérience en Matchmaking. Seulement Valve s'est rendu compte que le Prime scindait la communauté en deux : les joueurs avec le Prime refusaient de jouer avec d'autres ne l'ayant pas encore acquis. Il ne faut pas oublier non plus les problèmes que le prime a créé :

Originally posted by Le cheat : légende ou réalité ?:

Bien qu'il ai été efficace quelques heures, il n'aura pas fallu longtemps même aux plus limités d'entre nous pour comprendre que ce système est pleins de failles. Oui il est possible de passer "prime" plusieurs comptes avec un seul numéro ( le seul bon point pour le coup est que si UN seul compte utilisant ce numéro est VAC ban, les autres le seront aussi automatiquement :-) ). Mais le plus gros problème de "Prime" est que l'on peut y introduire aussi des numéros "randoms" (je n'expliquerai pas ici le fonctionnement mais sachez que vous pouvez valider n'importe quel compte prime avec un numéro totalement fake) et là clairement ça pose un soucis ,non seulement de fiabilité mais aussi de fonctionnement. Alors oui ce système atténue légèrement le nombre de tricheurs que vous croiserez mais clairement c'est négligeable comparé aux attentes de la communauté de CS : GO (du moins pour les joueurs honnêtes).Bref encore un système mis en place qui n'est qu'une passoire.

A partir d'aujourd'hui, les joueurs joueront par défaut des parties choisies par le Trust Factor, littéralement facteur de confiance, plutôt que par le Prime, bien que les joueurs peuvent toujours décider de jouer sur des parties uniquement Prime. Mais concrètement, c'est quoi ce truc ?

C'est un score calculé à partir de nombreux facteurs allant du nombre de personnes nous ayant report au temps passé sur d'autres jeux que CS:GO. Valve reste discret sur les différents critères, l’objectif étant que le Trust Factor soit au plus près de la réalité et ne soit pas manipulé par les joueurs. Le système a déjà été testé et il semble fonctionner comme l'atteste le nombre de reports qui diminue, et ce quelque soit le statut Prime des joueurs.

Bref, une avancée pour le confort des joueurs honnêtes mais à suivre car je ne doute pas que des petits malins pourrons mettre à mal ce système.
L'économie 1/2
                                            
                                            
                                            
                     Les bases de l'économie dans les matchmakings :

                                            1 Quésako ?

L’économie dans CSGO est une variable non négligeable car elle sera le point de départ de toutes vos victoires. Les joueurs ayant besoin de l’argent distribué en fin de manche pour acheter les armes les plus puissantes, la gestion de leur pécule personnel et de celui de l’équipe est particulièrement important. Les pros appellent ce management les “cycles économiques”. Si vous respectez le bon cycle économique, vous pourrez prendre l’ascendant sur vos adversaires.Dans ce petit guide , je vous expliquerai comment gagner de l’argent et surtout comment le dépenser efficacement et comment l’économiser.

                                          2 Parlons argent :

Lors de vos parties de CSGO, beaucoup de choses peuvent vous rapporter de l’argent, ou vous en faire perdre. Voici un tableau détaillé de la valeur de vos actions.

            Actions          
              Récompenses              
Action collective (récompense pour toute l’équipe) :
                       -Tuer tous les adversaires
                          3250 $                        
                       -Atteindre la fin du temps (CT)
                          3250 $                       
                       -Atteindre la fin du temps (T)
                             0 $                        
                       -Désamorcer la bombe (CT)
                          3500 $                        
                       -Explosion de la bombe (T)
                          3500 $                        
                       -Perdre en ayant planté la bombe (T)
                          800 $                        
Actions solo (récompense individuelle) :
                       -Faire un kill avec l'AWP
                          100 $                        
                       -Faire un kill avec un pistolet/fusil/P90
                          300 $                        
                       -Faire un kill avec un pistolet mitrailleur (sauf P90)
                          600 $                        
                       -Faire un kill avec un fusil à pompe
                          900 $                        
                       -Poser/désamorcer la bombe
                          900 $                        

Comme vous pouvez le voir , dans les deux équipes , le but est de gagner le round en jouant les objectifs.
Ensuite, quand vous gagnez un round, l’argent est défini par les valeurs que vous retrouvez ci-dessus.
Lorsque vous perdez, la récompense de fin de round varie en fonction du nombre de round perdu d’affilé.Le premier round vous rapportera 1400$, le deuxième 1900$ puis 2400 , 2900 et enfin 3400$. Si vous perdez 6 rounds ou plus d’affilé la récompense sera toujours de 3400$.

Il y va de même qu'en cas de kill sur un de vos alliés , il vous en coûtera 300 $,


                                          3 Les cycles économiques :

Lors d’une partie de CSGO, on distingue plusieurs types de round :

  • Les Gun round:
     Ici, vous n’avez que 800$ pour le stuff. Ainsi je vous conseille, soit d’acheter un kevlar, soit d’acheter du stuff (grenades ou kit (en CT)). En effet, lors des Gun round, les armes tuent le plus souvent en une à deux balles dans la tête donc gardez vos armes de base (glock, USP ou P2000 ). Le kevlar vous permet d'absorber plus de balle donc vous donne plus de chance de gagner vos duels.

  • Les round éco:
     Les rounds écos interviennent lorsqu’un ou plusieurs de vos équipiers ne peuvent pas acheter au moins un kevlar et un fusil (Joueurs ayant moins de 3700 $ en T ou moins de 4100 $ en CT). Quand vous allez éco, vous n’acheterez qu’un P250. Dans le cas ou vous avez assez d’argent pour acheter un kevlar-casque et un fusil, prenez un kevlar-casque avec votre p250.

  • Les round armés:
     Ce sont les rounds durant lesquels vous achetez ce que vous souhaitez: au minimum un kevlar-casque et un fusil, plus si vous le souhaitez.Appelé aussi Full buy.

  • Les forcebuys :
    C'est un cas de figure assez spécifique qui consiste à acheter (partiellement ) de l'équipement au sein de l'équipe , utilisé seulement dans le cas de signe d'une économie « bancale » de vos adversaires , qui en cas de victoire de votre part les mettrai en éco sur au moins 1 round.
    Attention, quand vous décidez de forcebuy, tout le monde achète, personne n'eco. Si vous n'avez pas assez pour un riffle, vous prendrez un kevlar+casque + un pistol (p250, CZ- five seven - tec9 ou deagle) et du stuff. Pas question de laisser ses potes tous seuls.

    Note :

    Dans le cas d'achat pour l'AWP , les 3 premiers cycles économiques peuvent varier pour le joueur sniper.

                   4 Comment savoir si l'économie adverse est « bancale » :

    Il y a plusieurs cas. Si l'équipe en face est déjà en forcebuy (vous voyez qu'ils ont des famas/pistols), qu'ils gagnent le round avec seulement deux membres en vie, vous SAVEZ qu'ils vont avoir du mal à racheter (vu qu'ils auront tous 3250, de quoi s'acheter un famas + kevlar Casque au mieux). Du coup, si vous gagnez le round d'après, vous SAVEZ que vous les forcerez à aller en eco, d’où le forcebuy qui peut être intéressant.

    Autre cas, si vous êtes sur une série de rounds gagnés (5 rounds d'affilée par exemple), le bonus de défaite de vos adversaires sera au maximum : ils gagneront 3400 par round perdu, soit plus que lorsque vous gagnez un round, ce qui leur permettront de full buy à chaque fois.
    Si vos adversaires mettent un round après avoir perdu plusieurs rounds d'affilés, le bonus se réinitialisera et si vous regagnez le round d'après, vos adversaires gagneront seulement 1400 dollars, et vous pouvez être sur à 80% qu'ils repartiront en eco.

    Donc après une série de round win, si vous perdez le round et que vous êtes justes en argent, il est intéressant de forcebuy car ce round vaut 2 points : la team qui le perd ira en eco. Si vous décidez d'eco, vous laissez à vos adversaires l'opportunité de construire une économie.

L'économie 2/2
                           5 développons un exemple sur 4 rounds :

Commençons cette présentation du cycle économique de 4 round par le tout premier round de chaque side. Le Gun round (premier round de chaque side) définit votre cycle économique des 4 premiers rounds. Voici un schéma pour vous présenter la marche à suivre :


   
(crédit image : aAa)




                                          5 Quelques conseils :

  • L'argent que vous gagnez ne doit pas être vu comme VOTRE argent, mais comme l'argent de VOTRE équipe. Vous devez toujours le mettre à profit de votre équipe, aussi il ne faut pas hésiter à donner (= dropper) une arme à un coéquipier qui est dans le besoin, garder votre argent pour vous n'a strictement aucun intérêt.

  • Quand un ou plusieurs de vos coéquipiers meurt dans un round, attendez avant d'acheter vos grenades au début du round d'après, et regardez l'argent de ces derniers : Si par exemple vous avez 3500 dollars en plus de votre équipement et que vous achetez 3 grenades, vous ne pourrez plus dropper une M4 et vous serez contraint de drop un famas. Je trouve qu'il est plus judicieux de dropper une M4 et d'avoir un stuff limité (pour vous), car cela permettra à votre coéquipier de full buy grenades + kit et d'avoir une M4 (alors que si vous l'aviez laissez acheter tout seul, il aurait juste eu un famas sans stuff).

  • Si vous êtes sniper, assurez vous que tous vos coéquipiers peuvent buy avant de prendre votre awp. Il est plus judicieux d'avoir Une M4 + un famas (que vous aurez drop) plutôt qu'une awp et un pistolet.

  • Appuyez toujours sur « tab » en début de round, pour voir ou en est l'économie de votre équipe. En effet n’allez pas acheter seul, cela peut casser le cycle économique de votre équipe.

  • Un round armé vous coûtera au minimum 3700$ en T et 4100$ en CT ( si vous prenez un kevlar/casque et un  fusils), vous pouvez opter pour un FAMAS (CT) ou un GALIL (T) pour réduire ce coût.
La stratégie - Rôles et Spécialités
 
 
 
                                             La stratégie:
 
 
 
 
 
Dans ce chapitre nous allons essayer de voir diffèrentes stratégies de jeu, mais avant de rentrer dans le vive du sujet, il faut tout d'abord poser de bonnes bases, parlons en premier des rôles possibles dans CS:GO puis nous aborderons les spécialités :
 
 
                                             Les rôles en équipe:
 
 
 
Les rôles possibles :
 
  • Leader in game (lig) :
     
    Joueur devant orienter le jeu, donner les stratégie in-game et donner les tempos pendant le round. Il a la priorité de parole et connais toutes les stratégie d'équipe à la perfection. Doit call en début de round toutes la stratégie du rounds (plusieurs strat sont possibles dans un seul round) et peut surtout adapter la suite en fonction des informations remontés par ses coéquipier. Une bonne capacité d'analyse est indispensable ainsi qu'une bonne capacité d'adaptation car il devra souvent « anti-strat » l'adversaire en fonction de leur économie, des positions, des habitudes, etc …. Il a aussi une importance capital sur la motivation et la cohésion de ses coéquipier et est le pilier moral de l'équipe.
     
  • Ouvreur :
     
    Joueur passant en premier pour ouvrir une position, il doit mettre la tête sur le premier ennemi qu’il croise pour créer une brèche dans le jeu adverse, il doit jouer en binôme avec le support. Il va de soit que ce joueur doit avoir une Aim plus poussé que celle de ces coéquipier, une très bonne capacité d'analyse et une bonne gestion des timings. C'est en générale, le joueur le plus en avant dans l'équipe. Il joue principalement au rifle.
     
  • Support :
     
    Joueur devant lancer les stuffs utiles pour ses mates, Il doit effectuer des flashs instant et du stuff en tout genre pour son ouvreur et le suivre de près pour pouvoir le revenge (tuer tout de suite celui qui a tué l’ouvreur). Possédant généralement 2 flash, 1 smock et 1 molotov, Il est joué en 2 temps, support d'attaque pour les prises de BP et support défensif pour les défenses de BP. Le support doit connaître un maximum de stuff sur les maps jouées (voir même en trouver de nouveaux) et les connaître parfaitement, car un stuff raté peut coûter le round.
     
  • Lurker :
     
    Joueurs servant de leurre et pouvant back-shoot les adversaires. Rôle où une grande expérience de jeu est de mise, car ce joueur doit savoir où et quand frapper, avec quel timing, etc.... et surtout avoir une Aim à toute épreuve. C'est un des rôles demandant le plus de compétences.
     
  • Coupe :
     
    Joueur en retrait de son équipe, pour protéger le back de son équipe et/ou pour occuper des adversaires lors d'une prise de BP et ainsi faciliter le déplacement de ses coéquipiers.
     
  • Coach :
     
    C’est celui qui organise l’équipe en dehors du jeu, qui va prendre les décisions importantes pour l’équipe et qui va tâcher de maintenir une bonne cohésion. Appelé « coach » à l'heure actuelle, il remplace le rôle de « lig » de plus en plus pour ne laisser qu'un rôle de « caller » pour le joueurs « lig » in-game.
 
 
                                             Les spécialisations:
 
 
 
Voici la liste des spécialisations possible dans une équipe :
  • Le Rifle :
     
    Joueur jouant exclusivement à la M4 / AK (ou autres Rifles) lors des rounds armés.
     
  • Le Sniper :
     
    Joueur jouant principalement au Sniper lors des rounds armés.
     
  • Le Polyvalent :
     
    Joueur évoluant essentiellement au Rifle, mais pouvant s’adapter aux besoins de l’équipe en s’équipant d’un Sniper.
     

    Plusieurs rôles et spécialisations peuvent être combinés.

    Exemple 1 : être lig , lurker et rifle
    Exemple 2 : être lig , support et sniper.

    Par ailleurs vous aurez certainement compris qu’à l’inverse on ne peut pas combiner certains rôles.

    Exemple : être ouvreur et support.

    Maintenant que vous avez connaissance des rôles et des spécialisations, vous pouvez savoir (en fonction de votre façon de jouer et de votre expérience de jeu) quelles sont les vôtres, et ainsi savoir quelles compétences prioriser et améliorer en entraînement.
La stratégie : parlons équipe
 
 
 
Maintenant que l'on peut se trouver un rôle et une spécialité, il faut maintenant se trouver une équipe et surtout savoir quel type de jeu on veut. On peut diviser les équipes en 3 grands types :

  • Les équipes dites fun :

    Ici, le nom dit tout, on joue pour le fun et on profite du jeu pour rigoler. On ne verra aucun try hard et/ou entraînements d'équipe.
    Pour ce type d'équipe, le mieux est de vous tourner sur des communautés FFA. Il en existe de nombreuses, vous pouvez par exemple rechercher des serveurs français et aller sur le site des communautés FFA que vous trouverez par le biais de la recherche serveur. Ces communautés sont très bonnes pour ne pas se prendre la tête, cela permet d’appréhender le jeu facilement et de ne pas le prendre trop au sérieux.

  • Les équipes dites tranquilles :

    Ici on parle d'équipe qui vont tenter de jouer sérieusement sans non plus se mettre des contrainte. Pour le coup le choix des mates (si vous n'en avez pas de base) devient déjà un peu compliqué, vous pouvez vous servir de votre liste d’amis et créer cette équipe « entre potes » ce qui semble parfait avec la vision recherchée. Et si vous en avez pas via cette solution, vous pouvez vous tourner vers des sites comme seek-team ou csgoteamfinder qui comportent une grosse communauté de gens souhaitant jouer comme cela.
     
  • Les équipes dites sérieuses :

    Ici, on atteint le noyau dur des joueurs prônant le try hard.vous pouvez essayer de rechercher sur les sites cités précédemment ou bien tenter de passer par le biais des topics de recrutement sur les forums spécialisés comme ESL ou LeetGamerz. Bien entendu vous pouvez trouver des gens par votre liste d’amis encore une fois, à ce niveau, c'est ce qu'il y a de plus efficace.
    Pour ces deux dernières, vous serez peut-être confronté à un critère de recherche sur le skill basé sur trois niveaux : Low ; Mid ; High. Ce sont tout simplement des indications sur votre skill global sachant que Low est égal à faible, Mid à moyen et High à bon.


Les stratégie en équipes :

Une fois votre équipe construite il faut commencer à appréhender l’aspect stratégique pour ceux qui souhaitent évoluer à bon niveau.
Il est important de clarifier dès le début le fait que les « strats » ne sont pas réservées qu’aux Terroriste pour attaquer un BP (bomb site).
Lorsque vous allez commencer pour la première fois à rejoindre ensemble un serveur, pour débuter le travail sur une map, voici ce que je vous conseille de mettre au point. Vous obtiendrez alors un jeu de base, qui vous permettra d'avoir les outils minimum pour jouer la map et construire des debriefs intéressants.

  • Side Terroriste
    • 1 GR (gun round),
    • 1 round éco
    • 1 anti-eco (lorsque vos adversaires sont en éco)
    • 1 contrôle map (setup de départ qui permet à vos joueurs de couvrir toute la map en attendant un enchainement)
    • 2 enchainements (l'objectif étant de percer un bp pour poser).
  • Side Anti-Terroriste
    • 1 GR
    • 1 éco
    • 1 anti-eco
    • 2 setups (la façon dont vous allez vous positionner en début de round en ct sur la map).
 
Vous devrez au final posséder plusieurs setups en ct pour chaque bp ainsi que plusieurs dizaines de strats (enchaînements, éco, anti-éco etc) par map pour être capable d’appréhender au mieux le plus de situations possible.
Néanmoins, vous devez les travailler et les apprendre de manière optimisée, le bon rythme serait d’en travailler trois à quatre par soir et de les réviser tout au long de la semaine en les utilisant régulièrement. N’oubliez pas de placer des rôles qui correspondent à chacun sur chaque strats. Un joueur n’est pas ouvreur sur telle strat et support sur une autre, ne faites rien de trop compliqué ou trop long à appliquer et rappelez-vous que ce n’est pas à une ou deux personnes de penser et proposer des strats mais bien à toute l’équipe.
La stratégie : parlons du solo
   
   

Ce que je vais vous dire ici pourra paraître évident et logique pour certains, mais je vais devoir néanmoins le rappeler, car nombre de joueurs que je croise ne les appliques pas et malheureusement se plaignent ensuite de l'expérience de jeu quand ils jouent en solo.

1 / Le comportement

Ce sont avant tout des conseils de bon sens mais ce comporter cordialement avec ses mates est déjà un grand pas pour un jeu en équipe, car OUI, CS : GO est un jeu d'équipe.Vous ne gagnerez pas sur un seul exploit individuel mais bien sur un jeu collectif.
Aussi, quand je vois des joueurs qui insultes parce-qu’un de ses coéquipier a raté une action clé ou même raté un kill.....Ne vous étonnez pas que le reste de votre équipe ne communique plus avec vous ou ne tienne plus compte de votre avis (voir même vous mute).

Parlons aussi des TK (team kill : qui consiste à mettre des dégâts à un des ses mates volontairement ou pas), vous prenez un dégât de la part d'un de vos coéquipier ? Posez vous la question suivante en premier : étais-ce volontaire? car nombre de fois où dans le feu de l'action une balle peut blesser ou tuer un mates. Pas la peine de revenir à la charge en début de round suivant pour vous venger, c'est aussi inutile que stupide. Ça arrive , même au pro, par contre eux ne font pas les enfants à se venger derrière car ils ont bien compris qu'un match se gagne en équipe. Et quand bien même ce serait volontaire, posez vous la question du pourquoi ce TK. (insultes, pas de jeu d'équipe, pas de drops, etc....). J'en ai croisé des mates qui TK mais il y avait toujours une raison en relation directe avec le comportement que j'ai eu.

2 / Le jeu en équipe

Vous lancez en solo mais vous faites tout de même partis d'une équipe de 5 joueurs, jouer solo sans se préoccuper de la stratégie de vos coéquipier est une erreur, et si elle ne vous convient pas, rien ne vous empêche de proposer vous même une stratégie à vos mates (sans manquer de respect bien évidement).

La communication est importante, aussi bien en solo qu'en team, car bon nombres de matchs sont perdus sur un manque d'infos.Vous mourrez ? dites le. On vous rush? dites le.Vous voyez la bombe? dites le...toutes les infos sont bonnes à prendre pour vos mates et permettent d'orienter le jeu en fonction de celles-ci, voir même de revoir la stratégie en cours de round.Aussi, si vous ne pouvez ou souhaitez pas communiquer pendant vos MM, pas la peine de partir en solo, car vous risquer de vous confronter à des mates qui vous le feront payer (la plupart du temps) car vous serez en parti responsable des échecs.

3 / L'économie

En solo, il est d'autant plus essentiel de bien voir les besoins de vos mates, car tous ne demande pas un drop et pourtant ce même mates pourrait faire un kill décisif avec ce drop. Ne jouez pas les radins sous prétexte d'acheter une awp alors qu'un de vos mates n'a pas de quoi acheter un rifle.Il est préférable d'avoir une team au famas / galil qu'un seul joueur awp et le reste au pistolet....Alors oui, un tel ou un tel est méchant, vous a TK, vous insulte, etc...mais ne pas le droper, c'est vous pénaliser aussi par la même occasion.

4 / La vision de jeu (gamesense)

C'est la grosse différence entre un MM en team de 5 et un MM en solo. En team, chacun à son rôle et tous connaissent leurs points forts et faibles et s'adaptent en conséquence. En jouant solo, il vous faudra vous adapter à vos mates (et ils le feront aussi) pour ne pas se retrouver avec une équipe full awp...Vous êtes en solo et c'est A VOUS de vous adapter à vos mates et non l'inverse.

Vous voyez que vos mates galère avec le stuff ou n'en lance pas? devenez support. Vous voyez que vos mates ne font pas les ouverture de kill ? devenez ouvreur. Vous voyez que vos mates rush sans se soucier de vos arrières? devenez joueur de coupe. Bref, vous avez compris que votre rôle ne sera pas nécessairement celui auquel vous aspiriez et que pour le besoin de l'équipe vous serez sur un rôle qui ne vous convient pas toujours.Et elle est là cette ENORME différence entre un jeu en team de 5 et un jeu solo : vous allez devoir avoir un peu plus de compétences pour palier au faiblesses de votre équipe d'un jour.

5 / Conclusion

Jouer en solo sur CS : GO, bien que tentant, reste une expérience bien plus difficile que de jouer avec des mates que vous connaissez. Beaucoup de petits comportement peuvent influencer en bien ou en mal une partie et de ce faite transformer une victoire en défaite. Vous tomberez aussi bien avec des mates de qualité qu'avec des trolls mais pour ce dernier cas ne vous rabaissez pas à leurs niveaux, vous aurez plus à perdre qu'a y gagner. Si vos autres coéquipier ont l'envie de gagner, ils ne mettront pas longtemps à éjecter les cancers et dangers potentiels de la partie.
L'entrainement 1/2
1/ Pourquoi s’entraîner ?

Le point commun entre les sports et les jeux à skill comme CS est comme vous l’avez deviné : l’entraînement. Sans cela il n’y aurait pas de progression possible. Vous êtes nombreux à vous demander quel est le meilleur entraînement. Ce training qui vous permettra de progresser le plus rapidement possible. Et bien, c’est ce que nous allons découvrir dans ce guide.
 
 
Je suis sûr que vous avez déjà vu ou entrevu plusieurs entraînements. Et bien sachez qu’on peut déjà dissocier deux types d’entraînements.
Le premier étant l’entraînement pour améliorer son AIM (précision). C’est le plus simple et le plus utilisé. Le second est quant à lui tout aussi important et pourtant souvent délaissé. Il consiste à améliorer son brain et sa vision du jeu. Nous allons voir cela ensemble en expliquant point par point en quoi chaque entraînement consiste et ce qu'il vous apporte.

2/ Les types d’entraînements

2.1 Améliorer son AIM


                                       ➩ Le deathmatch classique (DM)

Je commence par le plus connu qui consiste tout simplement à jouer sur un serveur DM sur une map officielle et à faire le plus de kill possible. Pour un deathmatch efficace, je vous conseille de vous focaliser sur un objectif en particulier (peu importe le score que vous ferez, vous êtes ici pour progresser) comme de tuer en n'utilisant qu'une balle (one tap) ou bien faire attention à tous vos mouvements et actions.
Le deathmatch est utile aussi avant de partir en matchmaking avec votre équipe ou avant un match important. Cela vous permettra de vous échauffer et réduira les chances de ratage au niveau de votre AIM. Sachez aussi que le DM HS existe aussi et il vous obligera à vous focaliser sur la tête de vos adversaires puisqu’aucun dommage ne sera enregistré sur les autres parties du corps.



                                         ➩ Les maps AIM (DM ou non)

Sur le même principe que le DM les maps AIM vous feront travailler vos réflexes. En effet cette fois-ci pas de terrain avantageux ou de prise par derrière. Tout le monde est sur le même pied d’égalité et c’est le premier qui met la tête qui gagne. La plupart du temps ce sera un entraînement qui améliorera votre aim sur un axe horizontal puisqu'il n'y aura pas de changement de hauteur au sol. Certaines maps vous permettront de travailler des déplacements de souris à la fois horizontaux et à la fois verticaux.

                                            ➩Le MuscleMemory

Derrière ce nom cool et mystérieux se cache un training très utilisé par certains joueurs de haut niveau. Sur CSGO une map l’applique très bien c’est la map aim_training_v2x . Il y a plusieurs exercices disponibles pour cette map et cela permet de bien se familiariser avec sa sensibilité et de s’échauffer tout seul.


En bref voici les grandes méthodes utilisées pour améliorer son AIM. Mais il y a une deuxième catégorie tout aussi importante qui vous aidera à améliorer votre vision du jeu et la gestion de vos rounds (stuff, achats, positionnement, etc).
 


2.2 Le brain et vision de jeu :

                                               ➩ Vos démos

C’est en faisant des erreurs qu’on apprend le mieux, je pense que vous êtes tous d’accord là-dessus. Et pourtant très peu de joueurs acceptent de se revoir en record et c’est un exercice des plus importants. Enregistrez vous durant vos matchs avec la commande « record nomdelademo » puis regardez la après-coup avec la commande « playdemo nomdelademo ». Vous pourrez ainsi avoir du recul sur votre jeu et observer ce qui ne va pas.Il est aussi possible de retrouver vos matchs dans l'onglet « regarder » de l'overlay , puis « vos matchs »,
Ne sous-estimez pas cela : c’est sans doute le moyen de progresser le plus rapide de tous ceux présentés dans ce guide.

                                                ➩ Les streams

Dans la même lignée que les GOTV les streams sont plus accessibles (via twitch.tv par exemple), mais font plus office de divertissement qu’autre chose. Il y a toujours moyen d’apprendre dessus en écoutant les commentateurs et en observant les situations présentées, mais le fait que vous ne puissiez pas interagir avec l’environnement et que les prises de caméras sont parfois foireuses font des streams un moyen très peu optimisé pour progresser.




L'entrainement 2/2
Vous avez désormais toutes les clés pour progresser de manière efficace. Je finirai tout de même avec quelques précisions : pour progresser de manière efficace, entraînez vous sur les deux catégories que je vous ai présentées au-dessus, et pas seulement sur l’aim par exemple. Enfin je rajouterai que l’expérience en équipe et les Matchmaking finaliseront votre entraînement et que c’est là-dessus que vous allez apprendre le plus si vous vous entraînez sérieusement.


SE CREER UNE MAP D'ENTRAINEMENT / UTILISER LE WORKSHOP

Pour vos entrainements , vous pouvez vous créer vos propre maps via la console développeur , un fichier cfg ou via le workshop.Voilà un bon panel de maps , de serveurs et de fichier CFG pour vos entrainements :


1/ Les maps aim en solo :


https://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=368026786
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=419404847&searchtext=
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=213240871&searchtext=
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=243702660&searchtext=
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=330746573&searchtext=


2/ Les maps aim en équipe :


http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=122443683
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=192822991
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=152884032
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=192828439


3/ Les maps de stuff :


https://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=436268593

- https://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=447269341
- https://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=496123922


4/ Quelques adresses de serveur d'entrainements :



Nom de serveur
Mode de jeu
              Adresse serveur           
            Nombre de slots           
VeryGames
DM
77.111.205.215:27015
20
GECLAN
DM
87.117.193.98:27015
28
ClanMystik
DM
176.31.238.34:27019
32
VeryGames
DM HS mode
77.111.200.10:27015
32
ClanMystik
DM HS mode
94.23.45.43:27019
22
ClanMystik
AIM DM
94.23.45.43:27015
16
ClanMystik
AIM DM
176.31.238.34:27075
16
ClanDesAllumes
AIM AWP
77.111.202.79:27030
22



5/ Exemple de fichier CFG pour s'entrainer :

Il vous suffit de copier coller ce texte sur un éditeur de texte , de le sauvegarder puis de modifier l'extension de .txt à .cfg

sv_cheats 1
bot_kick
mp_warmup_end
mp_roundtime_defuse 999
mp_freezetime 1
mp_buytime 9999
mp_startmoney 16000
mp_buy_anywhere 1
mp_limitteams 0
mp_autoteambalance 0
bot_stop 1
sv_grenade_trajectory 1
sv_showimpacts 1
sv_infinite_ammo 1
mp_restartgame 1
Le crosshair placement
Voilà un terme un peu obscure pour les nouveau et non initié de CS : GO et pourtant ce petit terme est là clé pour s'améliorer rapidement et augmenter ses chances de kills. Aussi voici un petit sujet dédié sur un sujet simple et pourtant capital.
   
   
1 / Définition du crosshair placement

Le crosshair placement (ou "placement du réticule de visée" en bon français) est un terme pour désigner un placement juste de votre réticule de visé lors de vos déplacement, placement qui vous permettra d'augmenter vos chances pour :
  • faire un kill
  • repérer un ennemi rapidement
  • ne pas vous faire surprendre
  • diminuer votre temps de réaction face à une menace

Vous comprenez maintenant pourquoi il est important de comprendre ce que c'est et surtout comment l'appliquer.

2 / Mise en application

Tout d'abord je précise qu'il est assez difficile d'expliquer ce principe par écrit et vous mettrai des liens vidéos afin d'avoir un complément visuel aux explications que je vais donner ici.

En premier lieux, il est important de comprendre que plus votre crosshair est proche de la cible lors de vos déplacement, moins il vous faudra de temps pour la viser et l'abattre, aussi (et vous l'avez deviné) il est plus pratique de se promener avec un viseur à hauteur de la tête d'un adversaire (ou du torse selon votre niveau de visé (aim ) ).Car en regardant le sol ou le ciel, vous perdrez un temps fou (même si ce ne sont que des Millisecondes) pour vous aligner sur votre cible et si celle ci vous regardais déjà à bonne hauteur elle aura un avantage de temps sur vous pour vous abattre.

En deuxième point, ce qui marche sur une cible, fonctionne aussi sur des positions à contrôler et des lignes de tirs. Si vous vous déplacer en regardant chaque recoins méthodiquement, il sera plus difficile pour vos adversaires de vous tuer ou de vous surprendre (combien ce sont déjà fait surprendre en passant une porte, caisse et autres élément de décors).

3 / Quelques vidéos utiles


      • En Français :

      • En Anglais : (les explications sont plus poussés et mérites d'êtres ici pour les anglophones)
  • Crosshair Placement - BananaGaming



    4 / Conclusion

    Bien qu'un peu compliqué pour s’habituer à ce genre de déplacements, ils sont un avantage décisif pour vos parties et augmente votre chance de survie significativement. C'est un point essentiel complémentaire à une bonne visée pour vous permettre de vous améliorer.
Les techniques de déplacement avancées
                                                           LE STRAFF JUMP


1/ Késaco :

Expliquons en premier ce qu'est le straff : C'est tout simplement un pas de coté .Lorsque vous vous déplacez vers la gauche ou vers la droite avec les bouton " Q et D" ou "flèche droite et gauche" , vous effectuez un straff.
Ensuite le Straff Jump est un saut où l'on utilise le straff plutot que la traditionnel touche "avancé" ou "z" ou "flèche du haut".
Grâce au straff jump vous pourrez améliorer la longueur du saut et atteindre des lieux autrement inaccessibles.Il est aussi une bonne base d’entraînement pour le Bunny Hop (guide qui viendra par le suite).


2/ Comment faire ? :


Pour le pratiquer , il n'y a pas de secret.Il faudra s’entraîner .Je vais vous mettre une petite simplification des mouvements par étape mais je me répète sûrement : rien ne vaudra de l’entraînement.

=> Courir

=> Sauter

=> Lâcher le bouton avancer

=> Straffer a droite + tourner sa souris vers la droite

ou

=> Straffer a gauche + tourner sa souris vers la gauche

Le fait de straffer à droite ou à gauche dépendra de votre confort et aussi de la destination à atteindre.

Bien que simple au premier coup d’œil croyez moi que l'apprentissage de cette technique demande du temps et de l'investissement.


3/ Comment et où s’entraîner ? :

rien de plus simple , il existe plusieurs "spots" sur les maps officielles pour s’entraîner (corniche à corniche sur Dust 2 , le silo sur l'ancienne Nuke , la fontaine et les caisse sur l'ancienne inferno , etc....)


                                                           LE BUNNY HOP



1/ Késaco :


C'est une technique datant des premiers FPS permettant de profiter d'un bug ( Air acceleration ) qui faisait que lorsque l'on cours sur le sol on a forcement "le contact ou frottement" empêchant d'allez trop vite ...mais en l'air ce "frottement" n'existant pas , on pouvais en profiter pour se déplacer en sautant et en faisant en sorte de limiter le contact avec le sol. Pour cela il fallait allier le saut et le straff un coup a gauche et un coup a droite , d'où l'expression "bunny hop" ou "bunny jump" ( saut de lapin ) qui vient du fait que vous vous déplacerez en sautillants et zigzagant comme un lapin.

Au cours des nouvelles version ce bug a tenter d'être corriger , c'est a dire qu'aujourd'hui sur CSGO il n'est quasiment plus possible de prendre de vitesse infinie ou du moins très peu à cause d'un "capage" de la vélocité limité à une valeur de 300 (possible de voir votre vélocité en instantané via la commande "cl_showpos1" dans la console développeur) , aussi , là ou il était possible de se déplacer de manière infinie en Bunny Hop ("BH") il est maintenant moins aisé d'en faire de même et votre Bunny se limitera à 7/10 sauts réellement efficaces sur un serveur de matcmaking. Mais le bunny jump reste possible ( et permet d'avoir un bon entraînement au straffjump ).


2/ Comment faire ? :


Pour le pratiquer , il n'y a pas de secret.Il faudra s’entraîner et même beaucoup s’entraîner. Je vais vous mettre une petite simplification des mouvements par étape mais je me répète sûrement : rien ne vaudra de l’entraînement.

=> Courir

=> Sauter

=> Lâcher le bouton avancer

=> Straffer a droite + tourner sa souris vers la droite

=> Ressauter juste avant de retoucher le sol

=> Straffer a gauche + tourner sa souris vers la gauche

=> Ressauter juste avant de toucher le sol

=> Recommencer a droite

=> Ressauter juste avant de toucher le sol

=> Recommencer a gauche

=> Etc .....

L'expression "sauter avant de toucher le sol" peux sembler stupide , mais en réalité si vous attendez d'être sur le sol lors du second saut vous marcherez et perdrez toute votre vitesse...Et c'est là que la chose est compliqué , il n'y a pas de méthode miracle , ce sera à vous de trouver le "feeling" pour placer vos sauts au bon moment.
Il existe cependant une méthode afin de ressauter plus facilement..il s'agit de configurer la touche sauter sur la molette vers le haut ou vers le bas , selon ce que vous préférez. Grâce à cela vous pourrez re-sauter juste en donnant un coup de molette ce qui vous permettra de re-sauter directement..Sans avoir besoin d'un feeling particulier...Cette technique semblant un peu "facile" est pourtant très utiliser par les Bunny Hoppers.

Comme vous le voyez , sur le papier c'est simple , mais croyez moi que l'apprentissage de cette technique ( et des autres ) demande du temps et de l'investissement.

Pour avoir plus de précision , je vous mets ici quelques liens vers des vidéos tutorielles bien faites et en français , car la vidéo donne un bon support pour montrer in-game les actions et les timings (et apporte plus de précisions) :

https://www.youtube.com/watch?v=Kvai5j2ahg8

https://www.youtube.com/watch?v=cwloyQ-ACyU



3/ Comment et où s’entraîner ? :


Il existe des serveurs spécialisé dans le bunnyhop , pour en trouver rendez vous dans l"onglet "jouer" sur CSGO , puis "parcourir les serveurs", cela vous ouvrira une petite fenêtre de recherche de serveur.

Rajoutez : *bh_ ou *bhop_ dans la boite de recherche par Tags pour obtenir une liste de serveur spécialisé Bunnyhop.

Sinon je vous conseil aussi cette map sur le workshop :

http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=415883400

Il en existe d'autres , et je vous laisse le plaisir d'en trouver :-)




                                                    Le Multi Straff Jump



1/ Késaco :

Le double et multi straff jump sont des variantes du straff jump sauf que pendant le saut, au lieu de maintenir le bouton straff jusqu’à la fin du saut..et bien vous allez alterner sur le deuxième bouton de straff et tourner légèrement la souris dans le même sens.
Vous allez donc pendant le saut , par exemple : straffer a droite...et puis straffer a gauche en plein milieu du saut tout en bougeant la souris dans le même sens..sans exagérer non plus car sinon vous allez partir n'importe où.


2/ Comment faire ? :

Comme expliquer au dessus il s 'agira d'alterner dans le même saut les straff gauche / droite tout en tournant avec la souris dans le même sens , et c'est bien sur cette partie que cela se complique.Car il vous faudra être rapide et très précis pour ne pas se retrouver complètement à l'ouest et pour que le saut prenne bien de la vitesse.je vous remets un petit explicatif simplifié :


➩ Courir

➩ Sauter

➩ Lâcher le bouton avancer

➩ Straffer a droite + tourner sa souris vers la droite

➩ Straffer a gauche + tourner sa souris vers la gauche

➩ Recommencer a droite

➩ Recommencer a gauche

➩ Etc .....

LE TOUT LORS D'UN SEUL ET MÊME SAUT !!!!!!

Et maintenant je pense que vous comprenez pourquoi cette technique est difficile mais quelle est son utilité ?Et bien tout simplement allez encore plus loin car la technique de multi straff jump permet de passer des longueurs de saut franchement impressionnante.Votre distance de saut maximum « normale » est de 217 unités et avec cette technique vous pourrez attendre des distances au delà des 250 unités soit un gain de distance très avantageux .


3/ Comment et où s’entraîner ? :


Map du worshop:

➩ Strafing & Longjump Training Map by TrilluXe :

http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=401516489

➩ Jumps Training :

http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=314892291



Vous pouvez aussi vous entrainer sur les map officielles : le saut sur le rocher ou le saut barrière vers le toit sur de_nuke ou bien le saut de corniche a corniche sur dust,

Je vous mets aussi un liens assez bien foutue , mais malheureusement en anglais , pour apprendre le principe et la manière de straff et multi straff jump :

https://www.youtube.com/watch?v=O9Dg1lPPMmM
Les techniques de déplacement avancées II
   
   
   
                                          Le counter-strafing
   
   
   

Derrière ce terme un peu flou se trouve une mécanique de déplacement dans CSGO assez complexe mais qui pourtant fera de vous un dueliste hors paire.

C'est quoi ?

Le counter-strafing dans CS : GO est une technique de déplacement qui permet de tirer de manière très précise le tout en restant en mouvement faisant de vous une cible difficile à atteindre comparé à une cible immobile. Il existe plusieurs variantes de ce mouvement, permettant de s'adapter à plusieurs situation, que l'on décrira plus loin dans ce sujet.

Petite explication sur la précision et le déplacement dans CS : GO :

Il faut savoir que pour être précis dans le jeu, il faut être au maximum immobile lorsque l'on tire (hormis avec cette satané P90 XD). Pour pallier à cette mécanique, on utilise donc le counter-strafing pour pouvoir être précis et en mouvement.

Comment ça marche ?

Pour ce faire, il faut comprendre que pour le counter-strafing, on utilise que les touches de déplacement droite et gauche ( touches "d" et "q" en général sur un clavier AZERTY). Le but est tout simplement de se déplacer vers la droite ou gauche (Strafer) via ces touches et d'annuler ce mouvement avec la touche opposé pour récupérer sa précision.

Petit explication sur le pourquoi de l'annulation :

Il faut savoir que dans CS : GO, si on arrête naturellement son déplacement en lachant la touche, il y a un temps necessaire pour que la précision retrouve une valeure optimale. Le fait de stopper le mouvement, avec la direction opposée, permet de retrouvé cette précision beaucoup rapidement voir quasiment instantanement.




Et bien que cela puisse paraitre simple, il faut savoir que des heures d'entainements sont nécessaire pour maitriser cette technique avec un timing parfait.


Les variantes du counter-strafing

Le shoulder peek :

Ou "jiggle peek" est une variante qui consciste à laisser juste dépasser une légère partie de son corp (épaule ou pied en général) lors d'une décale afin d'obliger son adversaire à tirer dans le vide et ainsi pouvoir le punir par la suite.

Le stutter step :

Ou "pas qui beguayent" est une variante du counter-straf. Pour se faire ,vous devrez faire du counter-straf sur des pas très court et très rapide permettant de tirer de très courte rafales voire "one-tap" le tout en restant un minimum en mouvement.
La perspective & les angles
 
 

Vous est-il déjà arrivé de mourir sans avoir vu votre adversaire alors que vous teniez tranquillement une ligne ? Alors votre position était mauvaise et la perspective n’était pas en votre faveur .

Lorsque vous vous déplacez autour d'un angle, la notion de perspective est primordiale.
Votre position et la distance que vous prenez avec l’angle détermine si vous allez avoir un avantage ou un désavantage sur votre adversaire.

Dans une situation où vous êtes 1vX et que vous prenez la coupe, vous ne voulez pas être entendu de manière à initier le duel et donc le gagner.
Dans ce genre de cas la règle de base est : mettre le plus de distance possible entre vous et l’angle que vous contourner de manière à avoir l’avantage de la perspective, et ne pas courir pour profiter pleinement de cet avantage (vous allez voir votre adversaire avant qu’il ne vous voit).
Si pour une raison X vous devez prendre un angle court, là par contre il faut sortir en courant pour profiter du peeker advantage (voir plus bas).

Ça fonctionne pour les angles mais ça fonctionne aussi en hauteur, lorsque vous vous déplacez accroupi sur la corniche, ce n’est pas parce que vous ne voyez pas vos adversaire qu’ils ne vont pas vous voir.

64 units : c’est la taille de la caméra joueur quand on se tiens debout. C’est une valeur fixe.
Donc selon le model et l’arme équipé, la caméra va être parfois au niveau du front/des yeux du personnage - souvent pour les terros qui se tiennent moins droit et qui n’ont pas de casque - et parfois en dessous des yeux - le casque des CT, notamment celui de D2 et son bonnet dégueulasse, du coup votre tête va dépasser encore plus selon certains cas.

Lignes et angles cassés

Si vous attendiez une liste de positions précises à adopter selon les maps, sachez qu’il n’y en a pas. Le positionnement est entièrement situationnel. Vous devez décider de votre position en prenant en compte beaucoup de paramètres : où est dirigé l’attaque adverse, où se trouve mes coéquipiers, quelle est votre arme et votre équipement, quel est l’endroit duquel vous êtes le plus à l’aise, etc..

Règle n°1 : Ne pas prendre de ligne !

C’est simpliste et c’est pas toujours vrai mais ça donne une base pour comprendre le principe.
Bien sûr c’est valable que pour les rifles, le sniper peut heureusement tenir une ligne.

Par exemple sur mirage, vous avez peut-être déjà essayé de tenir le B en restant sur la camionnette blanche et en prenant la ligne, et vous avez peut-être été puni par un adversaire arrivant en face, ou encore pris une ligne immobile corniche et vous faire avoir par un awp avant même de pouvoir réagir.
Ce n’est pas parce que vous êtes lent, ni moins bon, mais bien parce que votre position est mauvaise.

Sur CS :GO le peeker advantage est plus important que sur les précédents opus, et un terro qui va sortir rapidement d’un angle aura presque toujours l’avantage sur le CT qui tiens sa ligne.

Contrairement à ce qu’on peut lire parfois, le peeker advantage est simplement dû au ping et à la vitesse de déplacement des personnages sur csgo (plus rapide que 1.6 et css), et aussi à la capacité de preshot par le « peeker ».
En effet quand vous tenez une ligne il peut se passer un laps de temps assez long et vous ne pouvez pas prédire à la seconde près quand l’adversaire va apparaitre, contrairement à l’attaquant qui sera prêt à tirer et aura de meilleurs réflexes.

On va donc privilégier des lignes cassés.
Une ligne cassé c’est une ligne qui va se situer entre 2 points de contact et donc perturber le crosshair placement de l’adversaire. Combiné à un tir croisé c’est le meilleur moyen de défendre une zone.
Voici deux tuto parlant du "main awp" et du "Fixe" et abordant quelques points sur les lignes cassées : https://youtu.be/jMzzXz4P7io?t=2m58s
https://youtu.be/aSF6kXGTjOE?t=8m32s
Le Tagging
 
 
 
 
                                                  Le Tagging
     
     
     
     
     
C'est quoi ? :

Le terme "tagging", est utilisé pour expliquer ce qui arrive aux joueurs lorsque leurs mouvements sont "ralenti" lorsqu'ils sont abattus ou touchés.

Lorsqu'un joueur est touché par un projectil et "taggé", sa vitesse de mouvement est réduite et sa vitesse maximale d'accélération et de mouvement est plafonnée par un nombre de facteurs.

Comment ça marche ? :

Pour qu'un joueur soit "taggué" (ou marqué), il doit subir des dégâts. La façon la plus courante de subir des dégâts est lorsqu'un joueur tire sur un autre joueur. Pour l'explication ci-dessous, nous appellerons le joueur qui tire "Attaquant" et le joueur touché "la Cible".

La quantité de tagging que reçoit la Cible est définie par l'arme actuellement en possession de l'Attaquant en combinaison avec le nombre de tirs successifs rapides de la Cible. Plus une arme est puissante, plus elle aura de répercussions sur sa cible. De plus, si la Cible est frappée plusieurs fois de suite, elle sera plus marquée.

La cible a également un certain contrôle sur la quantité de tagging qu'elle reçoit. Lorsque la Cible est taguée, le montant du tagging est légèrement modifié et "plafonné" par la valeur "Mobilité" de l'arme qu'elle détient actuellement.

Voici quelques exemples de la façon dont le mouvement de la Cible est modifié par le fait d'être taggué avec différentes armes. Si un joueur court à 100% (vitesse maximale) et qu'il est touché, nous affichons le pourcentage de vitesse de son nouveau mouvement (temporaire) comme "Nouvelle vitesse". Ce nombre est un pourcentage détenues en fonction de la valeure de "Mobilité" .

Quelques exemples concrets :

Plus l'arme de l'attaquant est puissante plus la cible est taggué :

Arme de l'attanquant
# Hits
Arme active de la cible
Nouvelle vitesse
Glock-18
1
M4A4
40.6%
PP-Bizon
1
M4A4
38.4%
AK-47
1
M4A4
31.9%
AWP
1
M4A4
28.3%

Plus l'arme de la cible est puissante plus la cible sera taggué :

Arme de l'attanquant
# Hits
Arme active de la cible
Nouvelle vitesse
AK-47
1
Glock-18
36.0%
AK-47
1
M4A4
31.9%
AK-47
1
AK-47
29.2%
AK-47
1
AWP
25.1%

Plus vous touchez la cible, plus elle sera taggué :

Arme de l'attanquant
# Hits
Arme active de la cible
vitesse 1 hit
vitesse 2 hit
vitesse 3 hit
vitesse 4 hit
PP-Bizon
4
Couteau
46.6%
35.0%
31.4%
30.4%
PP-Bizon
4
M4A4
38.4%
28.9%
25.9%
25.0%
PP-Bizon
1
AWP
30.3%
22.8%
20.4%
20.0%

Le delai :

Lorsque vous êtes marqué, la pénalité de ralentissement ne dure pas éternellement et diminue rapidement. La pénalité ne se réduira que lorsque vos pieds seront sur le sol et que vous ne serez pas en train de vous faire tirer dessus.

Si vous avez été taggué et que votre nouvelle vitesse est à 20%, vous ferez une récupération complète du mouvement en 2 secondes environ. Si vous êtes taggué et que votre mouvement a été réduit à 40%, il vous faudra environ une seconde et demie pour récupérer complètement.
La console développeur
                                    1/ La console développeur




1.1 Présentation

La console de commande est une fenêtre originalement conçue pour les développeurs, mais les utilisateurs y ont accès. Vous pouvez absolument tout faire avec : cheat (en partie hors-ligne), modification de viseur et du viewmodel , modification de textures, changement d'équipe, vote de kick, changement de map et d'autres commandes bien utiles.

1.2 Activation et fonctionnement

2 méthodes très simples s’offrent à vous.

La première méthode consiste à aller dans la bibliothèque Steam, faire clique droit sur CS:GO puis Propriétés. Une fenêtre va s'afficher, et cliquer sur "Définir les options de lancement" puis tapez (sans les guillemets) :
"-console" et votre console s'activera directement au démarrage de CSGO.

La deuxième méthode elle, est directement dans le jeu. Allez dans Options, Options du jeu puis là où est marqué "Activer la console de développeur" , mettez oui, puis faites retour pour partir dans les paramètres clavier/souris et descendre jusque voir "Activer la console" : mettez la touche que vous voulez. Je vous conseille de mettre le ², au dessus de A et a côté de &/1.

Maintenant que la console est activée, parlons maintenant des fichiers cfg.



                                                  2/ Les CFG



2.1 Présentation

Un fichier CFG est responsable du chargement des paramètres de configuration pour diverses applications. Les fichiers CFG ne suivent pas de format standard car celui-ci est conçu de manière à fonctionner avec différents programmes. Cela signifie que les modifications vont aussi varier selon l’application à laquelle le CFG est associé.Le contenu stocké dans un fichier CFG comprend des données liées aux paramètres de configuration du programme et de l’application.


2.2 Utilisation et fonctionnement :

Tout d'abord il faut savoir où se trouve le fichier CFG de csgo.Pour windows , il se trouve ici :

C : (ou autres lettres en fonctions de votre installation) ➩ Programmes ➩ Steam ➩ Userdata ➩ (pour les personnes avec plusieurs comptes vous aurez plusieurs dossiers numérotés correspondant à tout vos comptes , selectionnez le compte voulu) ➩ 730 ➩ Local ➩ CFG

Vous trouverez ici votre fichier de configuration de CSGO (config.cfg) , et c'est aussi ici que vous placerez vos futurs cfg personnalisés.

Comment l'utiliser? C'est super simple. Si vous utilisez le système d’exploitation Windows, vous pouvez lire et éditer les fichiers CFG en utilisant Notepad & wordpad ou un programme de traitement de texte comme Microsoft Word ou OpenOffice. Il suffit de cliquer droit sur le fichier CFG que vous voulez voir, puis sélectionner Ouvrir avec dans le menu déroulant. Dans le sous-menu, vous pouvez choisir un programme dans la liste ou cliquer sur Parcourir pour trouver le programme que vous voulez utiliser pour ouvrir le fichier.

En quoi c'est utile? Et bien le fichier CFG a exactement les même capacités que la console dévelopeur sauf qu'ici vous pouvez mettre plusieurs commandes d'un coup , et cela permet de se créer des fichiers personnalisés en fonction de ce que l'on veut faire (ex : 1 fichier pour une map d'entrainement , 1 fichier pour binder les touches , 1 fichier en fonction de votre matériel, etc....)
L'avantage comparé à la console c'est qu'une seule commande suffit pour activer un fichier (donc potentiellement des dizaines de commandes).

Pour utiliser un CFG, rendez-vous sur la console développeur puis tapez :

exec (nom du fichier cfg)
ou
il est aussi possible de lancer un CFG personnalisé via le cfg d'origne en ajoutant la même commande à la fin de celui-ci.

Bref rien de plus simple et de quoi vous ouvrir un potentiel énorme de personnalisation de vos parties (hors mm) ou de vos entrainements sans avoir à rentrer 40000 commandes à la mains.


2.3 Outils pour les cfg

Pour créer facilement un fichier cfg , il exite un outil en ligne très performant mais malheureusement en anglais , je vous mets le lien tout de même car cela reste un excellent outils.

http://tools.dathost.net/csgo-commands
Les commandes pratiques
           
           
           
Maintenant que vous savez vous servir de la console et des CFG , voici un panel de commandes utiles à rentrer dans la console ou à copier dans un cfg personnalisé :



                                        3/ Les commandes pratiques



Voilà un petit résumé de commande utiles .

Partie armement :

  • les commandes d'armement :

    •give weapon_(+nom de l'arme) ➩ permet de se droper une arme,

    Armes primaires

    •give weapon_ak47
    •give weapon_m4a1_silencer
    •give weapon_m4a1
    •give weapon_aug
    •give weapon_awp
    •give weapon_bizon
    •give weapon_famas
    •give weapon_gs3sg1
    •give weapon_galilar
    •give weapon_m249
    •give weapon_mac10
    •give weapon_mag7
    •give weapon_mp7
    •give weapon_mp9
    •give weapon_negev
    •give weapon_nova
    •give weapon_scar20
    •give weapon_sg556
    •give weapon_ssg08
    •give weapon_ump45
    •give weapon_xm1014

    Armes secondaires

    •give weapon_deagle
    •give weapon_elite
    •give weapon_fiveseven
    •give weapon_glock
    •give weapon_hkp2000
    •give weapon_tec9

    Grenades & Extras

    •give weapon_hegrenade
    •give weapon_c4
    •give weapon_flashbang
    •give weapon_incgrenade
    •give weapon_molotov
    •give weapon_smokegrenade
    •give weapon_taser

  • Les commandes viseur :

    •cl_crosshair_drawoutline "1" ➩ Mettre une bordure noir autour du viseur
    •cl_crosshair_outlinethickness "1.000000"➩ Choisir la taille de la bordure
    •cl_crosshairalpha "230" ➩ Définir la transparence du viseur
    •cl_crosshaircolor "0.000000"➩ Définir la couleur du viseur (0 = rouge)
    •cl_crosshaircolor_b "251" ➩ Définir la couleur du viseur en RGB (blue)
    •cl_crosshaircolor_g "208" ➩ Définir la couleur du viseur en RGB (green)
    •cl_crosshaircolor_r "0" ➩ Définir la couleur du viseur en RGB (red)
    •cl_crosshairdot "0"➩ Mettre une point entre les barres du viseur
    •cl_crosshairgap "2"➩ Définir l'écartement des barres (valeurs négatives pour les rapprocher)
    •cl_crosshairgap_useweaponvalue "0"➩ Mettre un écartement variable selon les armes
    •cl_crosshairscale "6"➩ Commande obsolète maintenant
    •cl_crosshairsize "6"➩ Définir la longueur des barres
    •cl_crosshairstyle "6"➩ Définir le type de viseur (à changer dans les options car plus simple)
    •cl_crosshairthickness "1"➩ Définir l'épaisseur des barres
    •cl_crosshairusealpha "1"➩ Définir l'activation ou non de la transparence


  • Les commandes rate :

    •cl_cmdrate "128"➩ Mettre 128 comme ça le serveur les configure automatiquement
    •cl_updaterate "128"➩ Mettre 128 comme ça le serveur les configure automatiquement
    •cl_interp_ratio "1"➩ Mettre 1 comme ça le serveur les configure automatiquement
    •cl_interp "0"➩ Mettre 0 comme ça le serveur les configure automatiquement
    •rate "xxxxxx"➩ à remplir en fonction de votre débit de connection , selon les règlages suivants :
    • .5 Mbps ➩ rate 62500
    • 1.0 Mbps ➩ rate 125000
    • 1.5 Mbps ➩ rate 187500
    • 1.57 Mbps ➩ rate 196608 (valeur par défaut)
    • 2.0 Mbps ➩ rate 250000
    • 2.5 Mbps ➩ rate 312500
    • 3.0 Mbps ➩ rate 375000
    • 3.5 Mbps ➩ rate 437500
    • 4.0 Mbps ➩ rate 500000
    • 4.5 Mbps ➩ rate 562500
    • 5.0 Mbps ➩ rate 625000
    • 5.5 Mbps ➩ rate 687500
    • 6.0 Mbps ➩ rate 750000
    • 6.2 Mbps et plus ➩ rate 786432 (valeur maximale)
    Pour connaitre votre débit , faites plusieurs test sur Speedtest.net .Basez vous toujours sur la valeur inférieure de rate correspondant à votre débit (ex : si vous avec un debit de 4.6 Mbps , le mieux est de selectionner un rate égal à 500000 soit 4 Mbps , afin d'approcher au mieux une valeur de débit stable , ce que ne donne pas Speedtest , il ne donne qu'une valeur de débit maximum).

  • Les commandes HUD :

    •cl_hud_bomb_under_radar "1"➩ Affiche le logo de la bombe sous l'argent
    •cl_hud_color "8"➩ Couleur du HUD complet (8 = vert)
    •cl_hud_healthammo_style "1"➩ Définir le style pour la vie et kevlar
    •cl_hud_playercount_pos "1"➩ Définir si le nombre de joueur/temps est en haut de l'écran ou en bas
    •cl_hud_playercount_showcount "1"➩ Afficher l'image des joueurs à coter du temps ou juste le nombre
    •cl_hud_radar_scale "1.3"➩ Définir l'échelle du radar
    •hud_scaling "0.85" ➩ Définir la taille du HUD
    •hud_showtargetid "0" ➩ Afficher le nom du joueur quand on le vise
    •hud_takesshots "0"➩ Prendre un screenshot automatique à la fin de la map
    •safezonex "1" ➩ Définir la position du HUD sur la longueur
    •safezoney "1.0" ➩ Définir la position du HUD sur la hauteur
    •cl_draw_only_deathnotices 1 ➩ supprimer le HUD

  • Les commandes bots:

    •bot_add_ct ➩ Ajouter un bot en CT
    •bot_add_t ➩ Ajouter un bot en T
    •bot_dont_shot 1 ➩ Interdire au bot de tirer (sv_cheats 1)
    •bot_knives_only 1 ➩ Les bots n'utilisent que le couteau (sv_cheats 1)
    •bot_placer ➩ Placer un bot à l'endroit que l'on vise
    •bot_kick ➩ Supprime tous les bots de la partie
    •bot_stop 1 ➩ les bots ne vous attaquerons pas et seront immobiles

  • Les commandes sv_cheats :

    •sv_cheats 1 ➩ Activer les commandes cheats
    •noclip ➩ Passer à travers les murs quand le sv_cheats est activé
    •sv_showimpacts 1 ➩ Voir les impacts des balles à travers les murs (pour voir les wallshots)
    •r_drawothermodels 2 ➩ Voir certains modèles à travers les murs (wallhack)
    •sv_grenade_trajectory 1➩permet de voir les trajectoires des grenades
    •sv_infinite_ammo 1 ➩ munitions illimités
    •sv_showimpacts_penetration 1 ➩ permet de voir les dégats par impact

  • Les commandes utiles pour les maps d'entraînements :

    •net_graph "1" ➩ activer le net_graph (pour voir fps, ping, ...
    •cl_showfps "1" ➩ afficher le nombre de fps
    •mp_warmup_end ➩ supprime la phase de warmup
    •mp_roundtime_defuse 999 ➩ affiche un temps de 999 pour le round
    •mp_freezetime 1 ➩ permet de figer le temps restant dans le round
    •mp_buytime 9999 ➩ permet d'acheter pendant 9999 secondes
    •mp_startmoney 16000 ➩ vous donne 16000 $ dès le début de la partie
    •mp_buy_anywhere 1 ➩ permet d'acheter n'importe où
    •mp_limitteams 0 ➩ désactive la limite de joueurs dans les équipes
    •mp_autoteambalance 0 ➩ désactive l'auto équilibrage des équipes
    •mp_restartgame 1 ➩ (démarre une nouvelle partie)
    •weapon_debug_spread_show "1" ➩ permet de voir la dispertion (gestion du recul)

  • Quelques commandes en vrac :

    •fps_max "999" ➩ Définir le nombre d'images par secondes maximum
    •mm_dedicated_search_maxping "70" ➩ Définir le ping maximum en matchmaking
    •exec + (nom du fichier CFG) ➩ permet d’exécuter un fichier CFG
    •bind +(touche désiré) « use weapon_(nom de l'arme) ➩ permet de définir une arme spécifique sur une touche : ex une flash → « bind f « use weapon_flashbang »
    •voice_enable + (une valeur entre 0 et 1) ➩ permet de régler le volume de vos mates en jeu
    •cl_predictweapons ➩ supprime le recul des armes
    •host_timescale ➩ Ralentir ou accélérer CS GO. Vous pouvez utiliser host_timescale 0.1 pour le ralentir, ou par exemple utiliser host_timescale 6 pour accélérer votre jeu.
    •cl_crosshair_sniper_width 1 ➩ commande pour régler l’épaisseur des ligne de zoom.
    •commande pour voir les dégâts sans passer par la console :
    -developer "1"
    -con_filter_text "Damage"
    -con_filter_text_out "Player:"
    -con_filter_enable "2"
    • Que que fait la commande "con_filter" ?
      • con_filter_enable
        (defaut 0, possible: 1, 2) - 1: active le filtre, 2 montre le texte filtré en plus claire que le reste.
      • con_filter_text (default "", vous pouvez mettre n'importe quoi) - Texte que vous voulez filtré
      • con_filter_text_out (default "", vous pouvez mettre n'importe quoi) - Texte que vous voulez enlever des informations de console.
Les options de lancement
         
         
         
Comme vous le savez , ou pas , sur les jeux utilisant le moteur Source & GoldSource , il est possible de définir des commandes d'option de lancement.Ce qui signifie simplement que vous forcerez des actions au démarrage du jeu.
           
           

Je vais vous expliquer où trouver cette option , pourquoi s'en servir et comment le faire.

Tout d'abord petite liste des jeux utilisant les moteurs Source et GoldSource

Source :

  • Alien Swarm
  • Age of Chivalry
  • Counter-Strike: Global Offensive
  • Counter-Strike: Source
  • Blade Symphony
  • Dark Messiah of Might and Magic
  • Day of Defeat: Source
  • Dear Esther
  • Dino D-Day
  • Dota 2
  • Double Action: Boogaloo
  • E.Y.E.: Divine Cybermancy
  • Garry's Mod
  • Half-Life: Source
  • Half-Life Deathmatch: Source
  • Half-Life 2
  • Half-Life 2: Deathmatch
  • Half-Life 2: Episode One
  • Half-Life 2: Episode Two
  • Half-Life 2: Lost Coast
  • Left 4 Dead
  • Left 4 Dead 2
  • No More Room In Hell
  • Nuclear Dawn
  • Portal
  • Portal 2
  • Postal II
  • SiN Episodes: Emergence
  • Team Fortress 2
  • The Orange Box
  • The Ship: Murder Party
  • The Stanley Parable
  • Titanfall
  • Vampire: The Masquerade - Bloodlines
  • Zeno Clash

Gold Source :

  • Half-Life
  • Half-Life: Opposing Force
  • Team Fortress Classic
  • Counter-Strike
  • Gunman Chronicles
  • Half-Life: Blue Shift
  • Nightfire
  • Ricochet
  • Deathmatch Classic
  • Day of Defeat
  • Counter-Strike: Condition Zero

                              1/ Où trouver la console des options de lancement :


Rendez vous dans votre bibliothèque Steam , sélectionnez le jeu voulu en faisant un clique droit → propriété → définir les options de lancement.

Une console va alors apparaître et c'est ici qu'il faudra entrer les commandes.


                                        2/ Liste des commandes courantes :

  • -novid: Cette option de lancement désactive la vidéo d’introduction de Valve.
  • -tickrate 128: Cette option de lancement vous permettra d’héberger des serveurs offline en 128tick au lieu des habituels 64tick.
  • -noborder: Cette option de lancement force le jeu en mode fenêtré sans bordures.
  • -w <nombre> et -h <nombre>: Cela permet de forcer la résolution ingame ( ainsi pour -w 1336 et -h 768, la résolution du jeu va être de 1366×768 )
  • -x <nombre> et -y <nombre>: Cela permet de positionner le jeu en mode fenêtré.
  • -high: Cette option de lancement va mettre Counter Strike: Global Offensive en priorité.
  • -lv: Cette option de lancement désactive le sang et certaines animations violentes
  • -language english: Cette option de lancement met le jeu en anglais.
  • -refresh <nombre>: Cette option de lancement force le taux de rafraîchissement du jeu. Cette option n’est intéressante que pour les personnes ayant des moniteurs à haut taux de rafraîchissement ( comme des moniteurs 144Hz ).
  • -console: Cette option de lancement ouvre automatiquement la console lors du démarrage du jeu.
  • -autoconfig : Retaure les paramètres vidéo et de performances par défaut pour le matériel détecté. Le jeu ignorera les paramètres inclus dans n'importe quel fichier .cfg jusqu'à ce paramètre soit enlevé.
  • -dev : Active le mode développeur. Désactive aussi le chargement automatique des cartes de fonds et n'affiche plus la fenêtre "quitter" lorsque vous quittez le jeu.
  • -condebug : Enregistre les sorties dans le fichier console.log.
  • -console : Lance le jeu avec la console développeur activée.
  • -toconsole : Lance le moteur directement dans la console, sauf si une carte est spécifiée en utilisant +map.
  • -dxlevel <level> : Force une version spécifiques de DirectX au lancement du jeu. Cette option est utile si votre matériel est ancien et obtient de meilleures performances en utilisant une version plus ancienne de DirectX. Ci-dessous les modes les plus utilisés :
      
    -dxlevel 80
    -dxlevel 81
    -dxlevel 90
    -dxlevel 95
    -dxlevel 98

    Attention:
    Certains jeux ne supportent plus l'option de lancement DirectX 7. Utiliser cette option de lancement peut générer des crashs.

  • -fullscreen : Force le moteur à démarrer en plein écran.
  • -windowed or -sw : Force le moteur à démarrer en mode fenêtré.
  • -16bpp or -32bpp : Force le mode couleurs sélectionné (profondeur de bit). uniquement pour GoldSource
  • -heapsize <kilobytes> : Spécifie la taille des paquets ('heapsize' en kilobytes) alloué au jeu.
  • -nocrashdialog : Supprime certains messages d'erreur memory could not be readnon résolus.
  • -sillygibs :Active des options de violence diminuée pour Team Fortress 2

Il existe encore d'autres commandes mais plus spécifiques pour certains jeux ou présentant un risque pour la stabilité du dit jeu.Je vous présente ici les plus courantes et les plus utilisés.

                                            3/ Pourquoi s'en servir ? :


Je vais prendre comme exemple mon cas personnel sur CSGO. Voila mes commandes :

-novid -tickrate 128 -high -refresh 144

Pour expliquer en gros :

Je supprime les vidéo de lancement du jeu et tombe direct sur l’accueil quand je lance le jeu (gain de temps) , Je passe toutes mes parties en local à un tickrate de 128 ticks (meilleur communication serveur/jeu) , je lance le jeu en priorité haute (donc il peut prendre les ressources nécessaire pour tourner dans de bonnes conditions même avec plusieurs programmes de lancés (surtout en situation de record de partie)) et enfin je force le taux de rafraîchissement du jeu à 144 htz (car mon écran principale est un écran 144 htz).
En gros en 4 commandes je fais des actions automatiquement sans avoir à taper dans la console développeur à chaque lancement du jeu.Je gagne en temps , en performance et en confort de jeu.

Chaque personne aura des lignes différentes car chaque personne a des besoins spécifiques , je vous donne les outils , à vous de les utiliser :-).
Le trade en général
             
             
             
1/ Le fonctionnement :

                                          Les conditions pour échanger :

Pour pouvoir échanger, vous devez avoir activé au préalable Steam Guard depuis au moins 15 jours. Cette restriction permet d'éviter tout problème si quelqu'un vous vole ou hack votre compte. En clair, il ne sera pas possible d'échanger avant d'être à jour avec Steam Guard. Pour savoir depuis quand votre Steam Guard est activé, il vous suffit d'aller dans Steam -> Paramètres -> Compte.
Si Steam Guard n'est pas activé, il vous suffit de cliquer sur "Gérer la sécurité de compte Steam Guard" puis sur "Garder mon compte protégé par Steam Guard" .

Si vous souhaitez plus d'informations sur Steam Guard, vous pouvez consulter la documentation proposée par Steam en suivant ce lien :


                                                         Steam Guard                                                         


Maintenant que Steam Guard est activé (ou en cours d'activation) , passons à la suite.
Il faut savoir qu'il existe sur Steam deux manières de faire des échanges : une directe et une indirecte. Nous allons détailler la procédure pour ces deux méthodes.

                                                 L'échange direct :

Pour inviter une personne à échanger, il vous suffit, dans la fenêtre de discussion avec ce contact, de cliquer sur la grosse flèche située à droite du profil de votre ami puis de cliquer sur "Inviter a échanger". Notez que cette personne peut aussi vous envoyer une demande d’échange, il y aura alors une notification qui apparaîtra dans la conversation. Une fois la demande d’échange acceptée, une nouvelle fenêtre d'échange s’ouvre. Cette fenêtre d’échange se divise en 3 parties :
- La première est la partie en haut à gauche et indique votre inventaire, elle affichera tous les objets que vous pouvez échanger. Un menu déroulant permet de choisir les objets souhaités en fonction de leurs catégories (CSGO, Payday 2, Steam, Dota 2 , etc...)
- La seconde partie en bas à gauche est un chat qui permet de dialoguer avec votre interlocuteur. Il affiche également l’historique de l’échange (ajouts/suppressions d'items, prêt/pas prêt, etc.)
- La dernière partie à droite correspond à l’échange en cours : en haut votre offre, en bas celle de l'interlocuteur.

Une fois que les deux partis se sont mis d'accord, ils devront valider le contenu de l’échange en cliquant sur "Cochez cette case quand vous êtes prêt pour l’échange". Cette étape permet de signifier que vous être prêt pour l'échange.
Notez que si votre interlocuteur essaye de vous arnaquer, vous pouvez le signaler et fermer l’échange grâce aux boutons présent en dessous de "Faire l'échange". Le drapeau permet de signaler et la case "Annuler l'échange" permet de stopper la transaction à tout moment (Notez qu'en cas de modifications de l'échange par un des partis alors que la case de confirmation est coché,il faudra de nouveau cocher la case "Cochez cette case quand vous êtes prêt pour l’échange"). Si tout se passe bien, l’échange est alors conclu. Vous aurez donc une page récapitulative de ce que vous venez de recevoir lors de cet échange.

                                             L'échange indirecte :

L'échange indirect n'est possible que lorsque les deux personnes ont un inventaire public. Dans le cas contraire, il est impossible de faire un échange indirect. Pour envoyer une offre Il existe deux façons de procéder :
-via le profil : cette méthode via le profil nécessite d'être ami avec le joueur concerné.
-via l'inventaire : cette méthode via l'inventaire se fait par le biais d’un lien d’échange à distance (voir « lien de trade » pour savoir comment l'obtenir).

Le principe des deux méthodes est identique à une demande d’échange basique sauf que cette fois-ci vous devez aussi choisir les items de votre interlocuteur. Une fois les objets choisi des deux côtés, il vous suffit de cliquer sur "Cliquez ici pour confirmer le contenu de l’échange." puis "Faire une offre". Un message de confirmation apparaîtra :

« Félicitation ! Votre offre d'échange a bien été envoyée à « pseudo de la personne à qui vous proposez l'échange ». Vous pouvez gérer vos offres d'échanges en cours depuis la page « offres d'échanges envoyées ».
Si la personne n’a pas encore accepté l’échange et que vous souhaitez vous rétracter ou modifier cette offre, il vous suffit d’aller sur la page "Offres d’échange" > "Offres envoyées" pour pouvoir le faire.

Vous pouvez aussi recevoir des offres via cette méthode et si c'est le cas une notification apparaîtra sur steam. Cette notification vous amènera aux offres reçues. Vous pouvez directement décliner l’offre en cliquant sur "Refuser l’échange" ou si l’offre vous intéresse et/ou vous souhaitez la changer, cliquez sur "Répondre à l’offre".  Si vous décidez de répondre à l'offre, vous arriverez sur une nouvelle page où vous pourrez directement accepter l’offre ("Confirmer l’échange" puis "Accepter l’échange") ou modifier l’offre. Vous pouvez négocier et à son tour, l’autre joueur devra donc accepter/refuser/modifier votre contre-offre.

                                                  Lien de trade :

Vous n’êtes pas toujours obligé d’avoir le joueur en ami pour envoyer une offre d’échange indirecte. Vous pouvez vous générer une adresse publique et la mettre sur vos posts d’échange,profils,etc... afin de recueillir directement les offres d’échanges sans forcément accepter des gens en ami.
Pour voir son adresse public, vous devrez vous rendre sur cette page :

                                                         Trade Link                                                         

ou dans Steam -> Inventaire -> Offres d’échange -> Qui peut m’envoyer des offres d’échanges.
Vous pouvez partager cette URL unique avec d'autres utilisateurs de Steam afin qu'ils puissent vous envoyer des offres d'échange même s'ils ne sont pas dans votre liste d'amis. Vous pouvez partager cette URL n'importe où, par exemple sur des sites tiers d'échange ou des groupes de la Communauté Steam. Notez que vous pouvez changer cette URL à tout moment , désactivant par la même occasion l'ancien liens.

Informations utiles:
- IL EST IMPOSSIBLE DE RECEVOIR DE L’ARGENT VIA LES ÉCHANGES STEAM.
- En fonctions de certaines conditions (conditions de comptes ,durée depuis laquelle vous êtes amis avec la personne avec qui vous échangez,utilisation ou non de l'application mobile steam, etc,,,) , vos échanges peuvent avoir un temps d'attente (entre 15 jours et 24 heures)
- En cas de signalements répétitifs pour tentative d'arnaque , vous pouvez être sous probation voir même interdit d'échanges.
Les spécificités du trade pour CSGO
               
               
              
                                                        Les skins :

Chaque skin est généralement disponible en 5 apparences différentes (il y a quelques exceptions). En clair, plus l’apparence est mauvaise, moins le skin sera imprimé proprement sur l'arme. Une arme « marqué par les combats » sera donc abîmée alors qu'une arme « neuve » sera comme sortie d'usine. Voici ces 5 apparences de la plus abîmée à la plus neuve : 

  • Marquée par les combats / Battle-Scarred
  • Usée / Well-Worn
  • Testée sur le terrain / Field-Tested
  • Très peu usée / Minimal Wear
  • Neuve / Factory New

Il existe aussi une classification de rareté d'un skin appelé « qualité ». Ici c'est le taux de drop de cette arme qui est différent : plus la qualité est haute plus le skin est rare et difficile à dropper dans les caisses ou en fin de partie. Voici les 5 qualités , de la plus commune à la plus rare :
  • Artisanale
  • Industrielle
  • Mil-spec
  • Limitée
  • Classifiée
  • Secret
  • Contrebande

Enfin il existe quelques autres spécificités pour les skins qui influencent la valeurs de ceux-ci :
- le stattrak (dispositif qui permet de compter vos kills sur une arme).
- le souvenir (stickers dorés en rapport avec un événement, une map,etc.. de la scène esport sur CSGO).

Je finirai les spécificités du trade pour CSGO en vous listant les objets échangeables :

  • Les skins d'armes
  • Les skins de couteau / Couteaux
  • Les Conteneurs
  • Les Stickers
  • Les Graffitis
  • Les Kits de musiques
  • Les Pin's
  • Les Clés
  • Les Passe d'opération
  • Les Cadeaux
  • Les Outils
  • Les Étiquettes

3/ Les dangers des échanges :

Voici une petite liste non exhaustive des arnaques courantes lors d'échanges d'objets CSGO (et plus largement pour les échanges sur Steam) :

- L'arnaque sur l'apparence : on vous propose un échange pour une arme soit disant neuve mais pendant la phase d'échange , le skin en question est (au mieux) « très peu usée »ou (au pire) « marquée par les combats ».

- Le middle man : cette technique d'échange emplois une 3eme personne de confiance qui s'occupera de faire l'échange entre deux personnes,il existe plusieurs arnaques avec ce procédé d'échange: soit le « middle man » est complice , et là je vous laisse comprendre les dégâts qu'ils peuvent faire , soit tout le petit monde est réuni sur un chat Steam. La transaction prête, vous envoyez votre objet au middleman, jusque la tout va bien. L'arnaqueur part alors en disant "désolé, finalement j'ai une meilleure offre" (ou autres excuse pour partir). Le middleman vous renvoie votre objet initial. Manque de pot, il ne vous l'a pas renvoyé mais il l'a envoyé à l'arnaqueur qui, pendant le peu de temps où il est parti, a réglé son profil (avatar, nom, etc...) pour qu'il soit identique au votre lors d'une demande d'échange. Il a en outre profité du temps de préparation pour copier les images, etc... Le middleman, croyant que c'est vous qui venez récupérer votre bien tombe dans le panneau et sert gratuitement et tout à fait "légalement" l'arnaqueur.

-L'argent : on vous échange des objets contre de l'argent réel via l'échange Steam,(marche aussi avec les Steam Wallet). IL EST IMPOSSIBLE DE RECEVOIR DE L’ARGENT VIA LES ÉCHANGES STEAM (mais hors steam oui, à vos risques et périles, voir plus bas).

-La méthode de l’hameçonnage (dite Phishing). Les fraudeurs analysent souvent les profils des victimes pour faire tourner les choses en leur faveur ou pour cloner les comptes de leurs amis.Les hackers enverront ensuite un message privé où ils demandent d'échanger quelques articles ou envoient des liens frauduleux. Quelque soit le texte, le seul objectif du contact est d’inciter l’utilisateur à cliquer sur le faux lien du message. Il mène à un site malveillant, similaire au Steam et qui requiert les informations d’accès des victimes. Quand les utilisateurs piégés s’identifient sur ce site, ils prennent le risque de perdre leurs comptes Steam définitivement.

-Parfois, les utilisateurs payent pour des articles hors de la plate forme Steam. Vous pouvez donc obtenir de l’argent réel pour vos articles, mais parfois les fraudeurs payent pour cet achat et ensuite écrivent une lettre larmoyante à l’équipe technique du service monétaire en ligne où ils demandent de congeler la transaction et de rendre l’argent. Pour prouver la véracité de leur histoire, ils sont même capables d’envoyer une capture d’écran inventée d’un chat Skype/Steam/etc...dans laquelle la victime ressemble à un fraudeur.Si les représentants du service client croient en l’histoire (il est très probable qu’ils tombent dans le panneau puisque la véritable victime ignore ce qui se passe et reste sous silence), les utilisateurs se retrouvent ensuite sans argent ni articles. Il n’existe pas de moyen de faire machine arrière.

-Parfois ils essayent d’être votre ami ou vous disent qu’ils sont de vieilles connaissances. A la fin, ils vous demandent de leur prêter un (ou plusieurs) article avec la promesse de le rendre sous peu.Vous ne devez en aucun cas les croire. Il existe une chance infime qu’ils puissent être réellement vos amis. Si vous avez des doutes sur l’existence de ces amis, vérifiez par vous-même : contactez les par un autre moyen que Steam . Rappelez-vous seulement que si vous donnez un article à un fraudeur, jamais il ne vous reviendra. Les fraudeurs ne se limitent pas aux rôles d’amis. Parfois ils se présentent eux-mêmes comme des employés de Steam et tentent de faire un tour de passe-passe : accuser les utilisateurs de fraude et les obliger à donner un de leurs articles de jeu pour une rapide vérification. Bien entendu ils ne travaillent pas à Valve Corporation. Aucun des employés de Steam ne demandera jamais à un utilisateur de partager des articles avec qui que ce soit d’autre.

-Les fraudeurs peuvent vous demander de leur envoyer un mail avec la confirmation du lien ou le lien lui-même. Ne leur envoyez jamais, peu importe la manière dont ils l’expliquent ! A partir du moment où ils ont le lien, ils peuvent conclure une affaire sans votre vraie autorisation.


4/ Comment s'en protéger :

Dans la majorité des escroqueries, les fraudeurs essaieront de vous presser ou vous bousculer. Ce n’est pas par hasard , moins les victimes sont attentives et plus les chances sont grandes pour qu’ils se laissent prendre aux supercheries des fraudeurs.Ne cédez jamais à la pression et vérifiez deux voir trois fois ce que vous commercez avant de confirmer une affaire.
Votre bon sens : ne faites confiance à personne sur Steam , soyez toujours méfiant vis à vis des profils , des échanges , des liens , etc....Douter c'est réfléchir , et c'est la clé pour éviter toutes les arnaques sur les échanges.
Utiliser tous les moyens mis à disposition par Steam pour vous protéger. (Steamguarde , l'api Steam)

Et bien-sur vous pouvez signaler toutes tentatives d'arnaques sans scrupules,voila la marche à suivre :

Sur la page de profil du fraudeur :
cliquer sur « Plus » et dérouler le bouton du côté supérieur droit de la page
choisir « Dénoncer la fraude »
sélectionner la fraude (par exemple « Tentative d’arnaque »)
Cliquer sur le bouton « Soumettre le rapport ».


5/ Les sanctions :

- La plus grosse et la plus handicapante est le ban définitif du système d'échange en cas de plusieurs signalements pour arnaques (et bien sur après enquête des services de Steam).
- Un ban temporaire , étape intermédiaire , qui est appliqué soit aux échanges avec tout le monde , ou soit aux échanges avec un utilisateur.
- Sans compter les « banslistes » de groupes Steam , site d'échange , etc … qui pour certains vous ban via IP.
L'overwatch : présentation
                                                  

L'overwatch est un outil donné aux joueurs de la communauté (sous certaines conditions ). Il permet de visionner une séquence de 8 à 10 rounds d'un match compétitif d'un joueur suspecté de triche ou de comportement nuisible. Ces joueurs suspects ont reçu un nombre important de "reports" lors d'une ou plusieurs parties pour comportement suspect. C'est donc là qu'intervient l'overwatch. De courtes séquences sont envoyées aux overwatchers qui jugent si le joueur est coupable ou non. Tous les jugements des overwatchers sont ensuite regroupés pour donner le verdict final.

                 Comment savoir si on a l'overwatch et comment l'obtenir ?

Si vous avez une fenêtre bleu qui apparaît en haut à droite sur votre écran d’accueil CSGO, au-dessus du magasin,alors vous êtes éligible à l'overwatch. Dans cette fenêtre, vous aurez un bouton bleu sur lequel vous pourrez appuyer pour télécharger la preuve. Une fois téléchargée, le bouton devient vert. Il vous suffira d'appuyer dessus pour commencer le jugement,

Si aucune fenêtre n'est présente alors vous n'avez pas le droit à l'overwatch. En effet l'overwatch n'est pas accessible à tous les joueurs. L'obtention de cet outil reste encore floue. Plusieurs paramètres interviennent comme le nombre de matchs compétitifs gagnés, votre niveau de jeu, le nombre d'heures de jeu,...  Au vue des commentaires recueillis sur divers forums, on peut « situer approximativement » l'obtention de l'overwatch avec les conditions suivantes :

  • Rank mini nova 1
  • 140 matchs de gagné en Compétitif
  • Environs 100h de jeu,

Pour ma part j'ai obtenue l'overwatch sur mes 3 comptes à peu prêt dans cette fourchette,

                               Comment ce passe un jugement ? :

Une fois le jugement lancé , vous êtes dans le point de vue du suspect en jeu,pour environs 5/10 min soit 8/10 rounds,A la fin du replay s'affichera une fenêtre de jugement et c'est là que vous donnerez votre avis sur le suspect et ce que vous venez de voir,Vous aurez 4 points à juger , qui sont les suivants :

Aide à la visée : peut-on clairement dire si oui ou non le suspect utilise une aide à la visé,
Aide à la vision : peut-on clairement dire si oui ou non le suspect utilise une aide à la vision,
Aides externes : peut-on clairement dire si oui ou non le suspect utilise une aide extérieure,
Griefing ou comportements anti-compétitif : peut-on clairement dire si oui ou non le suspect à eu un comportement non adapté voir toxic en compétitif.

Une fois ce questionnaire rempli , il ne vous reste plus qu'a soumettre votre jugement.

                                                      A savoir :

Lors de vos overwatchs , vous êtes noté sur la véracité de vos jugements par rapport aux autres overwatchers sur la même affaire,Trop de mauvais jugement et l'overwatch vous est enlevé, au contraire pour les meilleurs sont attribués des récompenses sous forme d'expérience supplémentaire pour les grades de badges annuel , et diminue aussi le temps d'attente entre chaque jugements disponibles,(temps allant de « 1 par 30 minutes pour les moins bon » à « aucun temps de delais » pour les meilleurs)

                                                   ATTENTION :

Ici on juge des joueurs et la présomption d'innocence prime sur tout , aussi si vous avez un doute sur un jugement et que vous n'en êtes pas sure à 100% , cochez la case non,Car votre jugement a des répercussions qui peuvent aller jusqu'au vac ban définitif donc soyons prudent et sachons être à la hauteur de la responsabilité qui nous est donné,

                                          Autres points importants!

Les replays que vous voyez sont fait via la CSGO TV , donc en 32 ticks. On a parfois l'impression que le joueur possède un wall hack ou qu'il tire avant qu'un ennemi passe un mur, mais en fait, sur son écran, il voyait très bien son ennemi... Bref de quoi porter à confusion sur le jugement , d'où la règle de la présomption d'innocence.

Et pour finir : attention au contexte de l'action : ce n'est pas parce qu'à l'écran il n'y a pas l'information que le suspect ne la possède pas , car si un des ses coéquipiers voit un adversaire , un point s'affichera sur son radar. Il y a aussi la communication vocale et le chat qui permettent de donner beaucoup d'informations et en overwatch vous n'y avez pas accès,
L'overwatch : les triches possibles
A partir de ce point nous décrirons les cheats les plus utilisés en jeu et les moyens de les détecter :


                                            1/Les aides à la visée :

Les aim bot : c'est un logiciel capable de reconnaître en jeu les parties de l'adversaire et de se placer directement dessus ,il vise donc à votre place et modifie aussi la physique des tirs des armes.
Facilement détectable lorsque mal réglé , il devient plus difficile de le voir sans connaissance poussée sur la physique du jeu une fois utilisé par un tricheur expérimenté.

Les Trigger bot : petit logiciel qui tire automatiquement lorsqu'un adversaire entre dans votre réticule de visé.

Les Aim lock : petit logiciel qui vient bloquer votre viseur sur les ennemis.

Les no recoil ou recoil reduction : petit logiciel qui diminue ou annule le recul des armes.

On distingues plusieurs symptômes qui permettent de les détecter :

  • Le perso tourne sur lui même tout le temps (les spins),
  • Les tremblements au moment du tir ou de la visée,
  • Les soucis de visé , ou comment tuer sans être sur la cible,
  • Les réactions inhumaines (attention à l'awp et aux flickshoots),
  • Le viseur du suspect suit un joueur même derrière un mur,
  • Les noscopes trop fréquents et à longue distance.


                                        2/ L'aide à la vision

Les map hack permettent de signaler les joueurs et leurs déplacements adverses sur la minimap.

Les wall hack permettent de voir les joueurs à travers les murs.

Les flash canceller permettent au joueur de ne pas subir les effets des grenades flash.
Les smokes canceller permettent au joueur de ne pas subir les effets des grenades fumigènes.

On distingues plusieurs symptômes qui permettent de les détecter :

  • le suspect suit le mouvement des joueurs à travers les murs,
  • Les tirs à travers les caisses/smocks/murs sans aucunes raisons,
  • Les timing abusés des pre-shoots,
  • Le timing des stuffs,
  • Les chasses aux adversaires lors des phases de save en fin de round,
  • Les joueurs très réactifs , voir trop pour être vrai (surtout sur le scout et l'awp),
  • Les non prise de ligne alors qu'il devrait,
  • Les scoops au sniper seulement quand il y a des adversaires,


                                      3/ Les aides extérieures

Les speed hack permettent d'accélérer les déplacements du joueur et ainsi faire de grandes distances en très peu de temps.

Le Bunny hop : certain programmes permettent de le faire sur de grandes distances. Le bunny hop est possible sur ccsgo mais est soumis à une variable de stamina et donc pas faisable à l'infini ou sur de très longue distances (un bon bunny hopper fait une moyenne de 6 sauts et plus pour les meilleurs mais ils sont rares).

L'upside/down permet de retourner la hitbox du joueur et ainsi inverser les dégâts entre la tête et les pieds.

Les scripts, car oui , malgré une forte croyance communautaire , Valve banni toute forme de script touchant directement au gameplay. Aussi si vous utilisez un script de tirs rapide , de bunny hop , etc... Vous êtes condamnable en overwatch.

Les bugs exploits : il arrive que certains bug soient trouvés suite à des mise à jours (bug de smock , de spawn , etc... ), les utiliser est interdit et condamné en overwatch. Vous voilà donc prévenu!



                          4/ Les comportements anti-compétitif ou griefing :

-Les joueurs afk (absent) pendant plusieurs rounds (d'affilés ou pas). La norme raisonnable est généralement de deux rounds afk avant de sanctionner.

-Les « TK » ou tir alliés : un joueur tirant volontairement sur ses coéquipiers (pour ma part , peu importe le moment ou les raisons : cela coûte du kevlar, de la vie et en cas de mort cela oblige à des rachats inutiles).

-Les bombes volontairement données aux adversaires , ou même lancées dans des endroits inaccessibles, ou non désamorcées alors que la situation le permettait.

-Les joueurs ne participants pas : sans etre afk , ils ne participent pas au jeu, se promenent, tuent des poules , tirent sur le décor, etc...

-Les joueurs qui bloquent les déplacements de ses alliés.

- Les joueurs se prenant volontairement des dégats (généralement en vue d'exclure un de ses coéquipiers) en sautant dans les molotofs/grenades de ses alliés , ou en se mettant devant le viseur pendant les tirs.


               Petit hors sujet pour parler de « l'overwatch bypassing » :

C'est une méthode pour les tricheurs d'éviter les overwatchs car oui il en existe une! Aussi si vous signalez un joueur dont vous êtes certain qu'il utilise un cheat , n'hésitez pas à signaler aussi sur la page de profil steam en donnant un maximum de preuve (liens de partage de match , vidéos , etc...).
Le cheat, cassons les mythes partie 1
Bon.....

Je ne souhaitais pas vraiment en parler dans mon guide, mais après les ÉNORMES boulettes que j'ai pu lire sur des forums à propos du cheat, je pense qu'il est temps de remettre les choses en ordre.

Non parce que lire :

- en 700h de jeu j'ai pas croisé un cheater....
- VAC est efficace car je vois jamais de cheater....
- Ba il triche pas, il est juste meilleur que toi....
- Il y a que les russes (ou autres nationalités) qui triche....
- Il m'a tué à travers la porte, il triche....
- Ba il triche pas c'est juste un smurf....

En gros, beaucoup parlent du cheat sur CS : GO et il y en a quasiment pas un qui ai pris le temps de se renseigner un minimum sur le sujet (du moins pour les personnes qui me sortent des inepties pareilles).



                                   Le cheat légende ou réalité ?
    
    
    

Dans cette partie, je ne vous apprendrai pas à tricher ni même à installer ces merdes, car oui le cheat sur CS : GO est un cancer. Ici, je ne ferais que mettre à mal des idées reçus, légendes et autre hoax que j'ai pu lire ou entendre à ce sujet.

Quelle légitimité j'ai à en parler et surtout pourquoi je peux affirmer que tels ou tels propos sont vrai ou faux ? Et bien beaucoup le savent, j'en ai eu pas mal en ma possession et ai même pu en tester plusieurs (dont certains à des prix de malades, un qui m'a coûté 280 clé CS : GO notamment) dans le but de les signaler au support steam et au passage en apprendre un peu plus sur le sujet et me permettre de pouvoir détecter un cheater in-game. (pratique pour l'overwatch notamment)

Maintenant que cela est dit, passons au vif du sujet.


Le profil des cheaters sur CS : GO :

• Premier point qui démontre le non-sens de certains :

La nationalité des cheaters.... Il est bon de savoir que sur Steam " ON PEUT AFFICHER N'IMPORTE QUELLE NATIONALITÉ SUR SON PROFIL" alors les "ouais les russes ceci, les turques cela, les roumains ceci...." , clairement à part passer pour un rageux et perdre en crédibilité, vous ne gagnez rien de plus.

• Deuxième point qui fâche :

Le nombre d'heures sur le jeu / valeurs des skins pour juger si un joueurs est un cheater ou pas....Clairement celui qui pensent pouvoir trouver un tricheur comme ça ce plante magistralement.

En premier, les skins. Avec certains logiciels de triche, une option vous permet de changer in-game vos skins d'un round à un autre le tout d'un simple clic (il existe même une variante de logiciel contenant cette option seule), suffit juste de passer son inventaire en privé ou en profil privé pour cacher la supercherie.Et ça marche, car quand j'entend le nombres d'overwatcheur me dire "ouais il cheat pas il a une dragon lore (ou autres items qui coûte une blinde)", je ne peux que constater que ces même overwatcheur ne connaissent même pas le minimum alors qu'ils décident d'un BAN DÉFINITIF sur ce jeux.(Et ça en dit long sur la fiabilité du système qui base ces bans sur le jugements de personnes non formés à ça voir même complices !!!).
En second, les heures de jeux : à l'heure où j'écris ces lignes, un compte Global Elite avec 500 h coûte dans les 65$ (75$ si option "prime", mais je vais y revenir plus tard). Vous voyez où je veux en venir ? Pour peux que la personne ai un peu de moyen, elle a largement de quoi se dissimuler en se servant de vos préjugé.... Car en allant dans les Nova / Silver le prix descend dans les 10$ voir moins, ce qui permet même de continuer pour pas chère après un Vac Ban ( Je ne parlerai pas non plus des soldes Steam où après chaque soldes ont peu voir un nombre incalculables de nouveau comptes tricher ouvertement (SPINBOT !!! )). Vous comprendrez aisément pourquoi maintenant, le fait de dire "c'est un smurf" ou "il est peut être global élite" est un argument complètement biaisé.
Il en est de même pour tous les autres critères type : "ouais mais il a qu'un jeu", ou "le compte date de 2009", et autres joyeuseté de ce type. Car pour peu que vous ayez un peu de moyen, il est facile de trouver un compte steam englobant des critères spécifiques. (Pour preuve : le nombre de youtubeurs se payant un compte steam pour avoir un compte de l'année de sortie de Steam....)


Le cheat in game sur CS : GO :

J'ai déjà fait un sujet dans ce guide sur les types de cheats et comment les détecter, mais vue ce que je peux entendre de temps en temps, je me dois aussi de défendre les "légits". Car quand j'entends des gens me dire "Il m'a tué a travers la porte c'est un cheater" ou "oui il m'a tué alors que j'arrivais de derrière"…. Pas de miracle, explications en deux points :

• En premier, achetez vous un bon casque et pas une bouse à 15 euros trouvé sur Priceminister... Rien qu'un bon casque vous permet d'entendre des adversaires de loin, de très loin (exemple, de long sur dust 2, je peux dire si un adversaire est mid,short,car long ou spawn....c'est dire si un bon casque peux vous aider). Donc avant de crier aux cheats, assurez vous d'avoir un matériel adéquate....
• En second, tirer à travers des portes / caisses / murs ou autres est courants sur CS : GO, et si vous êtes derrière ba ça pique... C'est prévue par le jeu et couramment utilisé, on appel ça le pre-shoot. Vous mourrez par un pre-shoot ? criez pas au cheat c'est juste qu'en face il est plus renseigné que vous sur le jeu et ces mécaniques.

Alors oui, il est possible dans ces deux cas qu'il y ai bel et bien un cheat mais il est uniquement et je dis bien UNIQUEMENT possible de le détecter que via une review de l'action. Car l'excuse du "mais je suis silver les gens pre-shoot pas" NON. Le rank en l'état actuel sur CS : GO ne reflète pas un niveau individuel mais bel et bien un niveau d' EQUIPE. Et puis si en silver tu ne pre-shoot pas, ce n'est pas parce que tu ne le fais pas que d'autres (qui ont envie de s’améliorer) ne le feront pas. Ne pas faire de son cas une généralité.


Le cheat, cassons les mythes partie 2
VAC / Prime et l'Overwatch, efficace ? :

J'en entends des vertes et des pas mûres sur ces deux entités, car oui ce sont bien DEUX choses différentes, et bien qu'il y ai des interactions entres les deux, ils fonctionnent de manières totalement différentes. Mais on est pas là pour expliquer leurs fonctionnements respectifs en détails mais bien de mettre en lumières leurs faiblesses, qui me permettent de dire qu'à l'heure actuelle, ces deux systèmes sont clairement inefficace (aussi efficace qu'Hadopi , c'est dire).

• Parlons de l'overwatch :

Où comment se faire juger par un joueur non formé à ça (ba oui, il y a qu'a voir les commentaires de certains youtubeurs qui font de l'overwatch ou même dans les commentaires de ces même vidéos pour ce rendre compte que certains sont peut être Eagle / Nova / Global (ou autre ) mais n'ont pas de connaissances assez poussés pour pouvoir juger si il y a triche ou non). En gros, beaucoup se fient à des critères futiles (que j'ai cassé plus haut pour certains ) pour juger alors qu'ils en oublient de juste ce focaliser sur l'action de jeu sans même regarder le radar ou la position des co-équipier (qui permet tout de même de savoir si le suspect pouvait avoir des infos de positions ou autres). Votre rank ne permet en AUCUN CAS d'être plus légitime qu'un autre sur un overwatch, seule votre expérience sur le jeu et une connaissance PARFAITE des mécaniques pourra faire de vous un overwatcher efficace.
Heureusement et malheureusement pour la communauté, les plus mauvais sont expulsé de l'overwatch mais là il faut y aller fort car même en biaisant de manière délibéré les jugement de plus d'une 15 aines d'overwatch sur un compte smurf, j'y ai toujours accès. C'est dire si le jugement de l'overwatch est pour moi devenu un non sens car clairement pas fiable à 100%, voir même pas à 50%...
Autre sujets, le BY-PASSING. Et oui, l'overwatch (comme le VAC) ne sont là que pour "pénalisé" le noob de la triche (d'où mon parallèle avec Hadopi). Car un cheater confirmé sait "by-passer" ( éviter ) l'overwatch même si les joueurs de l'équipe adversaire le report de manière unanimes. Bref, à l'heure actuelle, se faire prendre par l'overwatch ne veut dire qu'une chose : vous êtes pas foutu de lire 5 lignes en ligne ni même de vous renseigner 5 minutes sur un sujet.
L'overwatch est une passoire qui ne prends que les plus stupides des tricheurs, ceux assez bêtes pour ne pas comprendre un système avant de faire n'importe quoi, rien de plus rien de moins.

• Parlons de VAC (Valve Anti Cheat) :
La plus grosses faille de VAC à l'heure actuelle, c'est son mode de fonctionnement, que beaucoup de développeurs connaissent sur le bout des doigts et il aura pas fallu longtemps à ces même développeurs pour contourner le systèmes. Et clairement ces moyens de contournements sont efficaces, un peu chiants à installer pour les plus performant mais terriblement efficaces. Même en ayant les cheats en leurs possessions, le support VAC galère à (ou ne souhaite pas) détecter ces dits cheats, et pour une simple raison VAC est limité par son fonctionnement et ne permet pas de déceler les programmes qui permettent de cacher l'utilisation de cheat. Et même si il le pouvait, Valve ne pourrai en aucun cas bannir l'utilisation de certains programmes car codé sur des source grand public et open source (ce serait con de prendre un VAC BAN pour avoir utilisé Chrome , non? Pas la peine de chercher un cheat sur Github, "Chrome" n'est qu'un exemple non contractuel mis ici seulement pour imager mon propos). Valve à bien annoncé quelques améliorations possible de VAC (notamment avec l'utilisation du deep-learning) mais clairement cela leur coûterai une somme de folie pour pouvoir "juste" sécuriser un jeu.

• Parlons du statu "PRIME" :
Bien qu'il ai été efficace quelques heures, il n'aura pas fallu longtemps même aux plus limités d'entre nous pour comprendre que ce système est pleins de failles. Oui il est possible de passer "prime" plusieurs comptes avec un seul numéro ( le seul bon point pour le coup est que si UN seul compte utilisant ce numéro est VAC ban, les autres le seront aussi automatiquement :-) ). Mais le plus gros problème de "Prime" est que l'on peut y introduire aussi des numéros "randoms" (je n'expliquerai pas ici le fonctionnement mais sachez que vous pouvez valider n'importe quel compte prime avec un numéro totalement fake) et là clairement ça pose un soucis ,non seulement de fiabilité mais aussi de fonctionnement. Alors oui ce système atténue légèrement le nombre de tricheurs que vous croiserez mais clairement c'est négligeable comparé aux attentes de la communauté de CS : GO (du moins pour les joueurs honnêtes).Bref encore un système mis en place qui n'est qu'une passoire.




Conclusion :


N'en déplaisent à certains, le cheat sur CS : GO est une réalité et n'est pas un cas rare (ne pas les detecter, ne veut pas dire qu'il n'y en a pas. Apprenez à être attentif et croyez moi que les "700h j'ai pas vue un seul tricheurs" vont vites disparaitres de votre language). Il n'y a qu'a voir le nombre de signalements positifs que j'ai par semaines (3 à 4 messages me signalant le Ban d'un membres récemment signalé) et comme j'en vois certains venir, aller regarder mes captures d'écrans de jeu, j'en ai plusieurs exemples.(et je ne mets pas tout !!!).
Le problème majeur, c'est avant tout la mentalité des gens, qui parce qu'ils ne sont que Silvers (ou autres ranks) préfèrent se mettre à tricher plutôt qu'a essayer de s'améliorer. Ces même "cancers" sont prêts à dépenser des sommes folles juste pour un grade qui ne représente rien d'autre qu'un moyen de jouer avec des gens de votre niveau, rien de plus, rien de moins. Et c'est grâce à ces pigeons que, en plus de pourrir le jeu, des développeurs peu scrupuleux se font un maximum d'argent.
Bref, vous voulez devenir bon sur CS : GO ? Entraînez vous, apprenez de vos erreurs, renseignez vous sur les mécaniques du jeu. Vous en sortirez avec plus d'estime de vous et des autres joueurs de la communauté et en plus, ça vous coûtera pas un ronds.....
VAC ban et pénalitées
                               
                               
                               
                         Info sur les bans et pénalités de CSGO.

CSGO est un jeu axé compétitif et comme tout ces types de jeux , il faut protéger le joueur de tout comportements abusifs qui pourraient nuire à une bonne expérience de jeu.Aussi il existe tout un tas de mesures de bannissement sur CSGO ainsi que des « cooldown » , et ce petit guide est là pour faire un tour complet de toutes ces mesures .

                                                 LE VAC BAN

1.1 Présentation :

VAC, aussi connu sous le nom de Valve Anti-Cheat, est un système automatique chargé de détecter les méthodes de triche installées sur l'ordinateur d'un utilisateur. Si un utilisateur se connecte à un serveur sécurisé par VAC depuis un ordinateur avec des logiciels de triches reconnus, le système VAC interdira tout nouvel accès à tout serveur sécurisé par VAC à cet utilisateur dans le futur.
Le système VAC détecte de façon fiable les méthodes de triche en les identifiant par leur signature. Toute modification apportée au jeu et destinée à donner un avantage à un des joueurs par rapport aux autres est considéré comme étant un acte de tricherie et entraînera un bannissement VAC. Cela inclut les modifications apportées au code de l'exécutable principal ou aux bibliothèques de liens dynamiques (DLL) du jeu.

Bien que les administrateurs de serveurs puissent choisir de bannir des joueurs spécifiques, ils ne peuvent pas appliquer de bannissement VAC.


1.2 VAC et CSGO :

Pour avoir un VAC BAN sur CSGO , il n'y a pas 40 solutions :

  • utilisation de logiciels de triche

  • etre positif aux cheats en overwatch (le ban se fait en 2 temps : 1 ban temporaire qui devient VAC BAN lors de « vagues » de bannissements )

  • être récidiviste aux « comportemements malveillants » sur l'overwatch, (ban en 2 temps aussi)

Il va s'en dire que tout VAC BAN sur CSGO équivaut à perdre le jeu.Plus de compétitif , plus de connection aux serveurs officiels pour tout les modes de jeux et la partie qui pique : perte de tout les skins et objets CSGO associés au compte Steam.

De même, vous serez également VAC BAN des jeux de la liste suivante :

  • Counter-Strike: Source
  • Half-Life 2: Deathmatch
  • Day of Defeat: Source
  • Team Fortress 2

1.3 Vos recours en cas de VAC BAN :

Pas d'illusion , bien que vous puissiez faire une demande auprès du support de Steam , il faut savoir que le système VAC est fiable et automatique, donc si vous êtes vac ban , ce n'est pas sans raisons.Je ne connais aucun cas de suppression de VAC BAN une fois la sanction appliquée .Voilà ce qu'en dit Valve :

« Tous les bannissements VAC sont permanents, non-négociables et ne seront pas supprimés par le support Steam.S'il est déterminé qu'un bannissement VAC a été appliqué par erreur, il sera automatiquement supprimé. »

1.4 Le bannissements via le partage familial :

Votre accès à la fonctionnalité Partage Familial Steam peut être révoqué et votre compte peut également subir un bannissement VAC si votre bibliothèque est utilisée par d'autres personnes à des fins de triche ou de fraude. De plus, les jeux bannis par VAC ne peuvent être partagés. Il est recommandé d'autoriser uniquement les personnes dignes de confiance et les appareils sécurisés. Et comme toujours, ne communiquez jamais votre mot de passe à qui que ce soit.


                                              LES PENALITES

2.1 Liste des pénalités :

Le mode compétitif de Counter-Strike: Global Offensive offre de nombreuses mesures automatisées pour s'assurer que chaque partie puisse être appréciée par tous les joueurs. Une pénalité compétitive peut être émise pour les raisons suivantes :
  • Calibration : Les nouveaux joueurs peuvent gagner 2 parties par jour jusqu'à ce qu'ils aient joué assez de parties pour calibrer le grade et rang. 10 victoires sont nécessaires pour obtenir une calibration complète. Ce système permet de calibrer précisemment les équipes.
  • Usage abusif du système d'expulsion (kick). Expulser trop de joueurs ou être expulsé de trop de parties engendrera une pénalité compétitive.
  • Abandonner la partie en cours
  • Attaquer des coéquipiers / teamkilling.
  • Abandonner (AFK) ou ne pas participer à la partie que vous avez rejoins.
Remarque : La pénalité sera appliquée que l'infraction soit intentionnelle ou accidentelle.

2.2 La durée :

ll existe 4 niveaux de pénalité compétitive dans CS: GO. Lorsqu'un compte reçoit une pénalité, celle-ci reste sur le compte pendant une période de probation d'une semaine. Toute autre pénalité reçue pendant cette période augmentera la durée de la restriction :
  • Première pénalité (niveau 1) - 30 minutes
  • Deuxième pénalité (niveau 2) - 2 heures
  • Troisième pénalité (niveau 3) - 24 heures
  • Quatrième pénalité (niveau 4) - 1 semaine
Une semaine sans pénalité réduira la pénalité du compte d'un niveau. Un compte avec un niveau réduit à 2 après une semaine sans pénalité recevra une pénalité de niveau 3 (24 heures) lors d'une prochaine infraction.

2.3 Vos recours en cas de pénalités :

Les bannissements et pénalités sur Counter-Strike: Global Offensive ne sont pas négociables. Ils ne seront pas supprimés et la durée du bannissement ne sera pas réduite.Si un bannissement ou pénalité s’avère être non justifié, il sera automatiquement annulé par nos serveurs.
 


                                              COMMENT AIDER VAC

Valve Anti Cheats marche de façon automatisé mais vous pouvez aussi apporter votre contribution à ce système.Si vous connaissez un nouveau programme de triche, surtout s'il s'agit d'un programme privé (un programme qui n'est pas sur un site internet public), et que vous pouvez fournir les liens , voire même le code binaire, je vous invite à envoyer un e-mail comportant toutes les informations pertinentes à cette adresse :
vacreview@valvesoftware.com
Tous les e-mails sont lus et traités par l'équipe de développement VAC.Et il va s'en dire que plus ils ont d'informations et plus le système sera performant.

                                              LES EVOLUTIONS DE VAC

Si Valve a depuis longtemps mis en place des solutions pour lutter contre la triche, les cheaters semblent toujours avoir un temps d'avance sur eux.Pour inverser cette tendance , Valve est en train de déployer progressivement un système anti-triche basé sur le « machine learning » dans le but de lutter plus efficacement contre ce fléau.
Valve a donc commencé à déployer ce système d'après un commentaire de la firme sur Reddit et certains dossiers Overwatch proviennent donc de ce système. Il s'agit d'une grande avancée, car Valve ne cherche plus uniquement les tricheurs en détectant un logiciel sur leurs PC (ce que les tricheurs parviennent plus ou moins à cacher), mais en analysant leurs comportements dans une partie : chose qui est bien plus difficile à dissimuler.

Mais attention , Valve précise n'avoir lancé qu'une version expérimentale du système et que le nombre de parties analysées doit pour l'instant être très faible car ce sont pas loin de 1 000 000 de match joués par jour , ce qui risque de demander des ressources de calculs assez énormes.

Malgré les dires , Valve prend finalement au sérieux le problème de la triche sur ses jeux, et la société va , pour une fois , avoir une grosse longueur d'avance sur les tricheurs.

                                                            Source Reddit
La personnalisation du jeu
 
 
 
 
      Les mini-maps avec call-out
 
 
 
 
Pour rappel :

  • Les "call-outs" sont les noms de positions précise sur les Maps de CSGO , permettant de situer avec plus de précision les ennemis lors d'échange vocaux avec vos cohéquipier.


➩pour les maps officielles :
  • dust 2
  • cache
  • cobblestone
  • overpass
  • mirage

➩pour les maps events :
  • season


En premier il vous faudra télécharger ces fichiers ici :

{LINK REMOVED}


(je précise que je le partage via mon cloud personnel donc le liens pourrais être mort et je vous invite à me prévenir le cas échéant )

Un fois les fichiers en votre possession , il faudra ce rendre ici :

C: (ou un autre disque où est installé Steam ) / programme files / Steam / Steamapps / Common / Counter Straike Global Offensive / CSGO / Resource / Overviews


Une fois dans cet emplacement , il n'y a plus qu'a copier / coller les fichiers du ZIP (en les remplaçants ) .

Et voilà , vous avez vos minimap avec les call-out:-)

Pour les désinstaller , il suffit juste de faire une vérification de l'intégrité des fichiers de jeu et les maps d'origines reprendrons leurs places:-)


                                                 ATTENTION
       
       
Les maps étant mise à jour assez régulièrement , il est possible que certaines maps "call-out" soient déjà ou deviennent obselètes (ex : inferno , qui a subit une refonte complète et dont j'ai dû supprimer les fichiers).
       
       
       




      Changer la police d'écriture


Ce fichier est trouvable sur Ce site[fonts.spddl.de]

    Etape 1 :
  • -Une fois le *.zip télécharger extrayez le sur votre bureau
  • -Puis entrer dans le fichier en questions
    Steam\SteamApps\common\Counter-Strike Global Offensive\csgo\resource\flash

    Etape 2 :        
  • -Copier dans les deux fichiers présent dans le dossier (fontlib_spddl.swf & fontmapping.cfg)

            
  • -Puis coller les deux fichier dans le dossier situer normalement ici
    C:\Program Files (x86)\Steam\steamapps\common\Counter-Strike Global Offensive\csgo\resource\flash



    Pour désinstaller la police d'écriture il vous suffira juste de vérifier l'intégralité du cache de votre jeu via Steam

          Renommer le c4

    Cela ce passe en 3 étapes :

    1. Modification de fichiers sous Windows
    2. Renommage du C4 en jeu.
    3. Re-modification de fichier sous Windows.

    Attention , pour cette manipulation , vous devrez avoir un « Nametag » afin de renommer le C4 .
         
         
         


           
                                  I / Modification de fichiers sous Windows.
         
         
    • Aller dans votre disque local (C:)
    • Aller dans program files, ou programs files x86 si version 32 Bits
    • Aller dans Steam
    • Aller dans SteamApps
    • Aller dans Common
    • Aller dans CounterStrike: Global Offensive
    • Depuis ce dossier, utiliser la barre de recherche, puis taper "items_game.txt"
    • Ouvrir "items_game.txt" a l'aide de "notepad++" ou "wordpad"
    • Appuyer sur "Ctrl + F" (Cela vous permet de rechercher un/des mot/s spécifique/s)
    • Rechercher le mot "C4", utiliser "Ctrl + F" pour le trouver plus facilement

      il se trouve à cette ligne comportant le texte suivant :

                          "item_class" "weapon_c4"
                          "item_type_name" "#CSGO_Type_C4"
                          "item_slot" "c4"              -> c'est cette ligne que l'on modifie en "melee"
                          "item_name" "#SFUI_WPNHUD_C4"
                          "item_description" "#CSGO_Item_Desc_C4"
                          "icon_default_image"
         
         

    • Maintenant, remplacer le "C4" sur la ligne "item_slot" en "melee"
    • Après avoir fais ça sauvegarder, puis lancer le jeux.
         
         
         
                                          II / Renommage du C4 en jeu.
         

    • Une fois en jeux acheter un "nametag" et renommer à votre guise votre "C4" ! 
                     
      Puis quitter de nouveau le jeux.
             
             
             
                                          III / Re-modification de fichier sous Windows.


      Après avoir modifier le ficher "items_game.txt" vous ne pourrez pas rejoindre de serveur officiel. Donc pour pouvoir retourner sur les serveurs officiels, retourner à l'étape 11. Il faut de nouveau remplacer le mot "melee" sur la ligne "item_slot" en "C4", après avoir renommer votre "C4" dans le jeux. Puis les serveurs officiels sont de nouveaux disponible, et le "C4" et belle et bien renommer !
             
             
      Pensez a remplacer votre "C4" dans l'inventaire pour que le nouveau nom prenne effet.
             
             
             


      Chemin du fichier au complet :
      Disque X > Program files > Steam > SteamApps > Common > CounterStrike : Global Offensive > csgo > scripts > items
La personnalisation du jeu II
 
                                              Quelques binds pratiques

Un sujet afin de partager quelques binds de touches pratiques :

• Bind du Jumpthrow : Vous permet de lancer une grenade en sautant de manière régulière :

alias "+jumpthrow" "+jump;-attack"
alias "-jumpthrow" "-jump"
bind "h" "+jumpthrow"

Remplacer H par le bind de votre choix.
• Bind du quickswitch : Vous permet de prendre votre couteau et de revenir sur votre arme précédente, le tout en un clic (utile quand on vient de tirer à l'awp pour descope)

alias +knife slot3
alias -knife lastinv
bind "SPACE" +knife
Remplacer SPACE par le bind de votre choix
• Bind pour avoir juste la musique des 10 sec restante de la bombe :
Ce bind vous permet de desactiver toutes les musiques du jeu, sauf celle des 10 sec quand la bombe s'apprête à exploser (vous pouvez modifier le volume de la musique en changeant le premier paramètre) :

snd_musicvolume 0.1
snd_deathcamera_volume 0
snd_mapobjective_volume 0 // The bomb music played prior to the ten-second warning
snd_menumusic_volume 0
snd_roundend_volume 0
snd_roundstart_volume 0
snd_tensecondwarning_volume 1 // The ten-second warning
snd_mute_losefocus 0 // This will allow game noise to play even though you've alt-tabbed out
• Bind pour un crosshair fasse full screen (pratique avoir des repères pour les stuffs travaillés) :

bind capslock "toggle cl_crosshairsize 3 500"
• Bind pour mute toute votre team:
Ce bind mute toute votre équipe en la prévenant, les empéchant de vous parler jusqu'à ce que vous réapuyez sur votre bind. Très utile quand vous avez des teammates cancer qui parlent alors que vous êtes en clutch :

alias "clutch" "clutchon"
alias "clutchon" "voice_enable 0; gameinstructor_enable 1; cl_clearhinthistory; r_cleardecals; playvol buttons\blip2 0.5; alias clutch clutchoff; say_team Voice Disabled, I can't hear anyone now."
alias "clutchoff" "voice_enable 1; gameinstructor_enable 0; playvol buttons\blip1 0.5; alias clutch clutchon; say_team Voice Enabled, I can hear you now."
bind n clutch
• Le bind du netgraph quand on fait TAB (remplacer "end" par tab)

net_graph "1"
net_graphheight "9999"
alias "+scorenet" "+showscores; net_graphheight 0"
alias "-scorenet" "-showscores; net_graphheight 9999"
bind "end" "+scorenet"
• bind de saut + accroupis en une touche pour les noob des sauts :

bind "KP_INS" "+cjump"
alias +cjump "+jump; +duck"
alias -cjump "-jump; -duck"

Remplacer "KP_INS" par la touche de votre choix.
Les nametags spéciaux
   
   
   
Voilà une petite liste non exhaustive de "nametag" spéciaux. Il vous suffit de mettre le texte de gauche (celui en gras) sur votre étiquette (avec un bon copier/coller qui va bien ) afin d'avoir l'effet désiré en jeu (texte de droite) :


#SFUI_vote_failed ➩ "vote accepté" (écriture verte)
#SFUI_vote_passed ➩ "vote refusé" (écriture rouge)
#SFUI_upsell_nav ➩ écriture vide
#strange ➩ "StatTrack™" (pas de couleur)
#CSGO_Checkmark ➩ "✔️" (pas de couleur)
#unusual ➩ "★" (pas de couleur)
#lootlist_N ➩ "contain an item from N" , remplacer N par un numero de la list pour obtenir le texte suivant :
  • 1 = Arms deal
  • 2 = Esport 2013
  • 3 = Bravo
  • 4 = Arms deal 2
  • 5 = Esport 2013 Winter
  • 7 = Winter offensive
  • 10 = Arms deal 3
  • 11 = Phoenix
  • 17 = Huntsman
  • 18 = Breackout
  • 19 = Esport 2014 Summer
  • 22 = Dust 2
  • 23 = Inferno
  • 24 = Mirage
  • 25 = Nuke
  • 26 = Cache
  • 27 = Cobblestone
  • 28 = Mirage
#SFUIHUD_hostageid ➩ "hotage %s1" (écriture jaune)
#SFUI_LobbyQuit_Text ➩ "are you sure you want to exit this online lobby ?" (pas de couleur)
#SFUI_Upsell_Title ➩ "THE LATEST INSTALLMENT OF THE WORLD'S #1 ONLINE TACTICAL"
#SFUI_TeamConfirmMsg ➩ "Cancelling now will return you to the Main Menu. A"
#SFUI_Lobby_Help Examiner[i.imgur.com] et In-game
#CSGO_Item_Desc_AK47➩ "Powerful and reliable, the AK-47 is one of the most popular assault rifles in the world. It is most deadly in short, controlled bursts of fire." Fonctionne avec toutes les armes qui ont un nom inférieur à 5 caractères.
#SFUI_Hint_BeQuicke ➩ "Be quicker than your opponent in all aspects. One"
#KILL_ENEMY_P90_DESC ➩ "Kill 500 enemies with the P90"
#TR_ShootHead ➩ "Shoot head for maximum damage"
#TR_ShootBody ➩ "Shoot body for medium damage"
#TR_ShootLegs ➩ "Shoot legs for low damage"
#coupon_desc ➩ "You have been selected to receive a limited time offer to purchase this item."
#SFUI_Blog_Link "http://blog.counter-strike.net"
#CSGO_Watch_Linked ➩ "Your Steam and Twitch.tv accounts are linked. You are eligible for drops when viewing official event streams through Twitch.tv."
#medalrank_rank_up


Le top du top :

#SFUI_Steam_PSN_User Troll / 20[imgur.com]
Les nametags spéciaux II
    
    
    
On complète le sujet sur les nametags spéciaux avec une nouvelles series de caractères disponiblent pour vos nametags ainsi que quelques adresses utiles pour en trouver d'autres :


☢    &#9762;          ☣    &#9763;          ⋆    &#8902;           ⍟    &#9055;
★    &#9733;          ☆    &#9734;           ✡    &#10017;       ✩    &#10025;
✪    &#10026;        ✰    &#10032;         •    &#8226;          ◘    &#9688;
◦    &#9702;            ✓    &#10003;         ✔    &#10004;       ☑    &#9745;
©    &#169;            ™    &#8482;           °    &#176;             ˚    &#730;
♂    &#9794;          ♀    &#9792;            ♡    &#9825;          ♥    &#9829;
❣    &#10083;         ❤    &#10084;         ❥    &#10085;        ❦    &#10086;
✝    &#10013;         ✟    &#10015;         ✞     &#10014;       ✈    &#9992
✝    &#10013;         ☩    &#9769;          ☦    &#9766;            ☨    &#9768;
☩    &#9769;          ✚    &#10010;        ✠    &#10016;         ♩    &#9833;
♪    &#9834;           ♫    &#9835;           ♬    &#9836;           ♭    &#9837;
♮    &#9838;            ♯     &#9839;          ☮    &#9774;           ®    &#174;
☠    &#9760;         ❄    &#10052;         ❅    &#10053;        ❆    &#10054;
☺    &#9786;         ☻    &#9787;          ☹    &#9785;          ☿    &#9791;
♀    &#9792;           ♁        &#9793;       ♂    &#9794;          ♃    &#9795;
♄    &#9796;            ♅    &#9797;          ♆    &#9798;          ♇    &#9799;
☎    &#9742;          ☏    &#9743;         ✆    &#9990;          ☼    &#x263C;
☀    &#x2600;         ☉    &#x2609;        ☁    &#x2601;       ♈    &#9800;
♉    &#9801;        ♊    &#9802;        ♋    &#9803;        ♌    &#9804;
♍    &#9805;        ♎    &#9806;        ♏    &#9807;        ♐    &#9808;
♑    &#9809;        ♒    &#9810;        ♓    &#9811;         ♠    &#9824;
♣    &#9827;           ♥    &#9829;            ♦    &#9830;          ♛    &#9819;
♚    &#9818;
    
Pinyin[www.pinyin.info]
Liste de caractères Unicode[dev.w3.org]
Unicode list[www.w3schools.com]
Codes HTML[www.ascii.cl]
Les meilleures maps de la communautée
     
      
1/ les maps « defuse »:
      
      
      
      
      
2/ les maps « otages » :
      
      
      
      
      
3/ les maps coops :
      
      
     
      
1/ les maps de réglages :
      

N'hésitez pas à me mettre en commentaire des maps qui vous aimez et qui n'apparaissent pas dans cette liste (avec un lien workshop si possible) afin que je puisse les ajouter.
Les Youtubeurs / Streamers CS:GO en FR
Voilà une petite liste non exhaustive des Streamers / Youtubeurs seulement Francophone qui ont un contenue en rapport avec CS:GO



                              Les Youtubers
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                              Les Streamers
 
 
 
 
 
 
Les succès
Dans cette partie , nous allons déjà vous présenter les succès disponibles dans le jeu.Ils se divisent en 5 groupes que voici :

Tactique d'équipe :
   
   
   
Compétence de combat :
   
   
   
Spécialiste en armement :
   
   
   
Expertise mondiale :
   
   
   
Course à l'armement & démolition :
   
   
    
    
    
    
Je vous présenterais aussi des moyens de les obtenir assez rapidement sans avoir à utiliser des cheats et autres débloqueurs de succès , seulement des Maps du Workshop et/ou des Maps en local personnalisés via la console de commande.
Succès - Tactique d'équipe

Liste des succès :

  1. Quelqu'un a fait sauter une bombe ➩ Remportez une manche en posant une bombe
  2. Boumala boumala ➩ Posez 100 bombes
  3. Le démineur ➩ Désamorcez 100 bombes avec succès
  4. Au-dessus de tous ➩ Désamorcez une bombe à moins d'une seconde de l'explosion
  5. Anti-antiterroriste ➩ Tuez un antiterroriste pendant qu'il désamorce la bombe
  6. Rite du premier désamorçage ➩ Remportez une manche en désamorçant une bombe
  7. Mèche courte ➩ Posez une bombe en moins de 25 secondes (à l’exception du mode Démolition)
  8. Noobel ordre mondial ➩ Remportez dix manches
  9. Pro-mu ➩ Remportez 200 manches
  10. L'é-leet des hommes ➩ Remportez 5 000 manches
  11. Points en votre faveur ➩ Infligez un total de 2 500 points de dégâts aux ennemis
  12. Vous avez fait vos points ➩ Infligez un total de 50 000 points de dégâts aux ennemis
  13. Un million de plaies ➩ Infligez un total de 1 000 000 de points dégâts aux
  14. ennemisDiplomatie du cowboy ➩ Libérez 100 otages
  15. RES Tsar ➩ Libérez 500 otages
  16. Le bon berger ➩ Libérez tous les otages au cours de la même manche
  17. Libéré en vitesse ➩ Libérez tous les otages en moins de 90 secondes
  18. Obligations de guerre ➩ Gagnez un montant total de 50 000 $
  19. Butin de guerre ➩ Gagnez un montant total de 2 500 000 $
  20. Argent sale ➩ Gagnez un montant total de 50 000 000 $
  21. Le nettoyeur ➩ En mode Classique, tuez cinq ennemis au cours de la même manche
  22. Élimination du guide ➩ Tuez un ennemi qui porte un otage
Succès - Compétence de combat

Liste des succès :

  1. Emballeur de cadavres ➩ Tuez 25 ennemis
  2. Brancardier ➩ Tuez 500 ennemis
  3. Dieu de la guerre ➩ Tuez 10 000 ennemis
  4. Balistique ➩ En mode Classique, tuez quatre joueurs ennemis en quinze secondes
  5. Objet Tr0uvé ➩ Tuez un ennemi avec une arme qu'il a laissé tomber pendant cette même manche
  6. Une balle est une balle ➩ Tuez deux ennemis d'une seule balle
  7. Balle magique ➩ Tuez un ennemi avec la dernière balle de votre chargeur (à l'exception des fusils de précisions et du Zeus x27)
  8. Une victime, une fin de série ➩ Tuez un joueur ennemi qui vient de tuer quatre de vos coéquipiers en moins de 15 secondes
  9. Ligne de mire optimale ➩ Tuez 250 ennemis d'un tir en pleine tête
  10. Amorce ➩ Infligez au moins 95% de dégâts à un ennemi qui est ensuite tué par un autre joueur
  11. Formé à la finition ➩ Tuez un ennemi qui a été réduit à moins de 5% de vie par d'autres joueurs
  12. Abattu au dépourvu ➩ Tuez un ennemi pendant qu'il recharge
  13. Ambition aveugle ➩ Tuez 25 ennemis désorientés par des GSS
  14. Rage aveugle ➩ Tuez un ennemi pendant que vous êtes aveuglé par une GSS
  15. On récolte ce que l'on sème ➩ Tuez 100 ennemis avec leurs propres armes
  16. Résistant aux éclats ➩ Encaissez 80 points de dégâts d'une grenade ennemie et survivez à la manche
  17. Ça va couper ! ➩ Remportez un combat au couteau
  18. La tranche ensanglantée ➩ Remportez 100 combats au couteau
  19. Désamorce ça ! ➩ Tuez le désamorceur à l'aide d'une grenade explosive
  20. Tir à la hanche ➩ Tuez un ennemi d'un tir au fusil de précision sans l'aide de la lunette
  21. Varier les plaisirs ➩ Utilisez cinq armes différentes au cours de la même manche pour tuer vos victimes
  22. Œil pour œil ➩ Tuez un sniper ennemi en train d'utiliser sa lunette à l'aide de votre propre fusil de précision
  23. Snipoignardé ➩ Tuez un sniper ennemi au couteau pendant que celui-ci utilise sa lunette
  24. Chasseur de sniper ➩ Tuez 100 snipers ennemis en train d'utiliser leur lunette
  25. La dernière embuscade ➩ Tuez un ennemi alors qu'il ne vous reste qu'un point de vie
  26. Les démolisseurs ➩ Tuez trois ennemis avec une seule grenade explosive
  27. Combattant de rue ➩ Tuez un ennemi au couteau pendant la manche au pistolet dans une partie Classique
  28. À l'épreuve des balles ➩ Survivez aux dégâts infligés par cinq joueurs au cours d'une même manche
  29. Roi de l'akimbo ➩ Utilisez les Dual Berettas pour tuer un joueur ennemi qui possède et utilise aussi les Dual Berettas
  30. Invincible ➩ Tuez quatre ennemis au cours de la même manche
  31. Indestructible ➩ Tuez un ennemi qui a tué quatre de vos coéquipiers durant cette manche
  32. Rédemption du déchiqueteur de tête ➩ Tuez cinq ennemis avec des tirs en pleine tête au cours de la même manche
  33. Épée de Damoclès ➩ Tuez un ennemi tout en vous trouvant en l'air
  34. Tir au lapin ➩ Tuez un ennemi alors qu'il se trouve en l'air
  35. Nécrobaties aériennes ➩ Tuez un ennemi alors que vous vous trouvez tous les deux en l'air
  36. Qui ne tente rien n'a rien ➩ Tuez deux ennemis alors que vous êtes aveuglé par une GSS
  37. Le chemin vers l'enfer ➩ Aveuglez un joueur ennemi qui par la suite tue un de ses coéquipiers
Succès - Spécialiste en armement

Liste des succès :

  1. Enterrement prématuré ➩ Tuez un ennemi à l'aide d'une grenade juste après votre mort
  2. Spécialiste du Desert Eagle ➩ Tuez 200 ennemis avec le Desert Eagle
  3. Spécialiste du Glock-18 ➩ Tuez 100 ennemis avec le Glock-18
  4. Spécialiste des Dual Berettas ➩ Tuez 25 ennemis avec les Dual Berettas
  5. Spécialiste du Five-SeveN ➩ Tuez 25 ennemis avec le Five-SeveN
  6. Spécialiste en pistolet ➩ Débloquez toutes les récompenses de spécialiste en pistolets
  7. Spécialiste de l'AWP ➩ Tuez 500 ennemis avec l'AWP
  8. Spécialiste de l'AK-47 ➩ Tuez 1 000 ennemis avec l'AK-47
  9. Spécialiste de la M4 AR ➩ Tuez 1 000 ennemis avec un fusil d'assaut M4
  10. Spécialiste de l'AUG ➩ Tuez 250 ennemis avec l'AUG
  11. Spécialiste du FAMAS ➩ Tuez 100 ennemis avec le FAMAS
  12. Spécialiste du G3SG1 ➩ Tuez 100 ennemis avec le G3SG1
  13. Spécialiste en fusil ➩ Débloquez toutes les récompenses de spécialiste en fusils
  14. Spécialiste du P90 ➩ Tuez 500 ennemis avec le P90
  15. Spécialiste du MAC-10 ➩ Tuez 100 ennemis avec le MAC-10
  16. Spécialiste de l'UMP-45 ➩ Tuez 250 ennemis avec l'UMP-45
  17. Spécialiste en pistolet mitrailleur ➩ Débloquez toutes les récompenses de spécialiste en pistolets mitrailleurs
  18. Spécialiste du XM1014 ➩ Tuez 200 ennemis avec le XM1014
  19. Spécialiste en fusil à pompe ➩ Débloquez toutes les récompenses de spécialiste en fusils à pompe
  20. Spécialiste de la grenade explosive ➩ Tuez 100 ennemis avec des grenades explosives
  21. Expert au Couteau ➩ Tuez 100 ennemis avec le couteau
  22. Spécialiste du M249 ➩ Tuez 100 ennemis avec la M249
  23. Maître d'armes ➩ Débloquez toutes les récompenses de spécialiste en maniement des armes
  24. Tireur expert ➩ Faites une victime avec chaque arme
  25. Spécialiste du PP-Bizon ➩ Tuez 250 ennemis avec le PP-Bizon
  26. Spécialiste du Tec-9 ➩ Tuez 100 ennemis avec le Tec-9
  27. Spécialiste du Zeus x27 ➩ Tuez 10 ennemis avec le Zeus x27
  28. Spécialiste du P2000/USP Tactical ➩ Tuez 100 ennemis avec le P2000
  29. Spécialiste du P250 ➩ Tuez 25 ennemis avec le P250
  30. Spécialiste du SCAR-20 ➩ Tuez 100 ennemis avec le SCAR-20
  31. Spécialiste du SG553 ➩ Tuez 100 ennemis avec le SG553
  32. Spécialiste du SSG 08 ➩ Tuez 100 ennemis avec le SSG 08
  33. Spécialiste du MP7 ➩ Tuez 250 ennemis avec le MP7
  34. Spécialiste du MP9 ➩ Tuez 100 ennemis avec le MP9
  35. Spécialiste du MAG-7 ➩ Tuez 50 ennemis avec le MAG-7
  36. Spécialiste du Sawed-Off ➩ Tuez 50 ennemis avec le Sawed-Off
  37. Spécialiste du Nova ➩ Tuez 100 ennemis avec le Nova
  38. Spécialiste du Negev ➩ Tuez 100 ennemis avec le Negev
  39. Expert en flamme ➩ Tuez 100 ennemis avec des cocktails Molotov ou des grenades incendiaires
  40. Spécialiste du Galil AR ➩ Tuez 250 ennemis avec le Galil AR
Succès - Expertise mondiale

Liste des succès :

  1. Pour qui sonne la glace ➩ Détruisez 14 vitres au cours de la même manche sur Office
  2. Vétéran de la carte Italy ➩ Remportez 100 manches sur Italy
  3. Vétéran de la carte Office ➩ Remportez 100 manches sur Office
  4. Vétéran de la carte Aztec ➩ Remportez 100 manches sur Aztec
  5. Vétéran de la carte Dust ➩ Remportez 100 manches sur Dust
  6. Vétéran de la carte Dust2 ➩ Remportez 100 manches sur Dust2
  7. Vétéran de la carte Inferno ➩ Remportez 100 manches sur Inferno
  8. Vétéran de la carte Nuke ➩ Remportez 100 manches sur Nuke
  9. Vétéran de la carte Shorttrain ➩ Remportez cinq parties sur Shorttrain
  10. Vétéran de la carte Shoots ➩ Remportez cinq parties sur Shoots en mode Course à l'armement
  11. Vacances ➩ Remportez cinq parties sur Lake
  12. Ma maison ➩ Remportez cinq parties sur Safehouse
  13. Train-train habituel ➩ Remportez cinq parties sur Sugarcane
  14. Marcsman ➩ Remportez cinq parties sur St. Marc
  15. Comptez là-dessus ➩ Remportez cinq parties sur Bank
  16. Je réclame mes valises ➩Remportez cinq parties sur Baggage en mode Course à l'armement
  17. Vétéran de la carte Train ➩ Remportez 100 manches sur Train
Succès - Course à l'armement & démolition

Liste des succès :

  1. Récidiviste ➩ Dominez un ennemi
  2. Massacreur ➩ Dominez dix ennemis
  3. Plutôt deux fois qu'une ➩ Tuez un ennemi que vous dominez déjà
  4. Commander et contrôler ➩ Tuez 100 ennemis que vous dominez déjà
  5. Insurgé ➩ Tuez un ennemi qui vous domine
  6. On n'abandonne pas les braves ➩ Tuez 20 ennemis qui vous dominent
  7. Coup du chapeau ➩ Dominez trois ennemis simultanément
  8. Dix hommes en colère ➩ Tuez 10 ennemis que vous dominez déjà en une seule partie
  9. Brutalité excessive ➩ Tuez un ennemi que vous avez dominé quatre autres fois
  10. Refusé ! ➩ Tuez un joueur qui a atteint le niveau couteau d'or en mode Course à l'armement
  11. Tireur d'élite ➩ Remportez une partie sur chaque carte en Course à l'armement et en
  12. Démolition
  13. Mèche courte ➩ Posez cinq bombes en mode Démolition
  14. Désamorçage rapide ➩ Désamorcez cinq bombes en mode Démolition
  15. Lame à lame ➩ Tuez un joueur qui a atteint le niveau couteau d'or avec votre couteau en mode Course à l'armement
  16. Terrain de jeu équilibré ➩ Tuez un joueur qui a atteint le niveau couteau d'or avec une mitraillette en mode Course à l'armement
  17. Exercice exercice exercice ➩ Jouez à 100 parties en mode Course à l'armement ou Démolition
  18. Collecteurs d'armes ➩ Jouez à 500 parties en mode Course à l'armement ou Démolition
  19. Roi de la victime ➩ Jouez à 5 000 parties en mode Course à l'armement ou Démolition
  20. Gungamer ➩ Remportez une partie en mode Course à l'armement ou Démolition
  21. Tir continu ➩ Remportez 25 parties en mode Course à l'armement ou Démolition
  22. Mort du siècle ➩ Remportez 100 parties en mode Course à l'armement ou Démolition
  23. Le professionnel ➩ Remportez 500 parties en mode Course à l'armement ou Démolition
  24. Mangeur de pizza froide ➩ Remportez 1 000 parties en mode Course à l'armement ou Démolition
Succès - les maps Workshop
 
 
Voici une petite selection de différentes Maps trouvables sur le Workshop , permettant d'accomplir pas mal de succès:

             Lien Workshop de la map           
              Succès possible de valider              
  • Ca va couper
  • La tranche ensanglantée
  • Expert au couteau
  • Le bon berger
  • Libéré en vitesse
  • RES Tsar
  • Diplomatie du cow-boy
  • Obligations de guerre
  • Butin de guerre
  • Argent sale
  • Cold War - Win a round in which no enemy players die
  • Épée de Damoclès
  • Tir au lapin
  • Nécrobaties aériennes
  • Quelqu'un a fait sauter une bombe
  • Boumala boumala
  • Mèche courte
  • Le nettoyeur
  • Balistique
  • Le démineur
  • Rite du premier désamorçage
  • Expert en flamme
  • Spécialiste de la grenade explosive
  • Tous les succès d'expert en armement
  • Points en votre faveur
  • Vous avez fait vos points
  • Un million de plaies
  • Emballeur de cadavres
  • Brancardier
  • Dieu de la guerre
  • Succès gagner XX Manches
  • Succès D'argent
  • Succès de désamorçage
  • Succès de désamorçage
  • Les démolisseurs
  • Désamorce ça
 
 
Voici aussi un petit lien pour trouver plus de maps sur le Workshop , pour accomplir les succès :

Gamebanana [gamebanana.com]
  • ici vous trouverez beaucoup plus de Maps customs pour les succès
Succès - Avec des maps customs par commandes
 
 
On continue notre lancé et ce coup-ci on fait des succès via des maps customisés par des commandes :


             Succès à valider           
              Méthodologie              
"1000 Victoire/5000 jouer" en course a l'armement
  • rendez-vous sur cette map : Achievement Démolition
  • Rejoignez les CT
  • Ouvrir la console developpeur et entrez la commande suivante :
  • mp_freezetime 0;mp_maxrounds 1;mp_halftime_duration 0;mp_match_restart_delay 0;bot_join_after_player 0;mp_humanteam "ct"
  • Ensuite, rejoignez les CT, chaque fois que vous rejoingnez, vous gagner un match

Le chemin vers l'enfer
  • Créez un match "hors ligne" avec des bots sur la carte "St Marc" , en mode Deathmatch , en difficulté facile
  • Ouvrir la console developpeur et entrez la commande suivante :
  • bot_kick all;mp_autoteambalance 0;mp_limitteams 31;mp_radar_showall 1;bot_knives_only;mp_buy_allow_grenades 1;mp_teammates_are_enemies 1;mp_startmoney 9999999;mp_afterroundmoney 9999999
  • Ajoutez des Bots dans le camp opposé au votre jsuqu'au maximum possible , avec la commande :
    bot_add_t (pour ajouter des terroristes) ou bot_add_ct (pour ajouter des contres-terroristes)
  • Vous pouvez commencer : achetez une flash (vous les aurez à l'infinie par la suite) , et flashez au maximum les bots qui se tuerons entre eux tout seul.
Succès - A faire avec les bots
 
 
Pour finir , on listera quelques succès facile à faire en "hors-lignes" avec des bots (en facile car sinon les succès ne marche pas) :


  • Tous les autres succès course a l'armement
  • Donateur : Droper vos arme en début de manche
  • Mèche courte : Ocassionnel, Dust II, rush mid plus corn sur site A
  • Testament et explosion de volonté : Donner la bombe a un bot, et attendez qu'il meurt, puis planter
  • Balistique/Une victime, une fin de série : Marche en mode Match a mort
  • Élimination du guide : Camper a un otage, il suffit d'attendre qu'un bot le prenne
  • Combattant de rue/Guerre éclair/Le nettoyeur/Invincible : Compétitif contre bots, Dust II, un rush mid
  • Opération sac noir/Le béret frugal : Compétitif contre bots
  • Pacte du calibre : Compétitif, gagner la premiere manche, puis proposer un vote, relancez le match, aucune map workshop permet de le faire plus vite
Les easters-eggs I
Voici pour finir , une petite liste non exhaustive des Easters eggs sur CSGO :


                                             1/ SUR LES MAPS :
     
     
     
   
      
  1. Office :
    • Le bonhomme de neige : vous pouvez le dépouiller pour vous passer les nerfs XD
    • La radio qui diffuse les infos d'un accident de Gabe Newell
    • Le tableau de Inferno et Italie au spawn T
    • Un des CT a la tête de «Adam Whitney Savage » présentateur de la série Mythbusters
    • On peut y voir le nom de « south park »
    • Le panneau « greed is good » en référence au film « Wall Street »
    • L'affichage au rétro-projecteur en référence à la crise économique de 2007/2008 aux États-Unis
    • On peut voir "grumpy cat" sur un tableau.
        
       
     
     
  2. Militia :
    • L'ordinateur où on peut voir clairement plusieurs session de CSGO dans la barre des taches , mais pas que:-)

  3. Overpass :
    • Les distributeurs de billets qui vous donnent du liquide quand on tire dessus,
    • La musique de portal 2 (chapitre 9) près d'une porte (près du spawn T)(position discothèque)
    • Le tag « ONE UP » référence à un groupe de grapheur de Berlin « one united power »
    • On peut y voir une référence au skin « Dragon lore » dans le parc d'enfant
    • Le code barre sortie du sous sol qui une fois entré dans Google nous ramène à la localité de « FREEMAN » (le personnage de Half life)
    • Le tag sur le bombe site B en référence au match « FNATIC VS TEAM DIGNITAS » de l'ESL ONE COLOGNE 2014 (17/08/14) où Olofmeister a désamorcé une bombe dans une Molotov avant de mourir :
       
       
    • Le panneau sur le bomb site A « Gelander ubersteigen verboten » , après traduction « interdiction d'escalader les rambardes de sécurité » en référence au match « FNATIC VS LDLC » de la DREAMHACK 2014 (28/11/2014) où FNATIC a fait à plusieurs reprise un boost pixel mort décrié et non autorisé ,à ce point :
       
       
    • A l'arrière du spawn T , dans le camion on peut voir des boites de munition de Left 4 dead

  4. Assault :
    • Le tunnel de Left 4 dead
    • Sur un autre panneau tout à gauche de la map on peut voir le nom de « Redmon » , un des personnages de TF2

  5. Bank :
    • Les masques de payday 2 ( 3 au total : deux dans les bâtiments de gauche (en vue CT)(1 sous le comptoir et 1 derrière les caisse en carton) et 1 dans la poubelle au spawn t

  6. St Marc :
    • Le bateau de left for dead (Saint Lidia II )

  7. Dust II (ancienne version) :
    • Le tag « goose » en référence à un glitch de texture qui permettait de voir si un joueur se trouvais sur la position goose (devenue « goose » depuis cette histoire),de la position panier
    • Le nom « goose » est directement inspiré du pseudo co-créateur de la série CS : Minh Le « Gooseman »
       
       
    • Le tag sur le spawn T en référence au match « FNATIC VS ENVYUS » de l'ESL ONE COLOGNE 2015 (23/08/15) où Fnatic a acheté 4 Awp pour prendre la ligne Mid door
       
       
    • La traduction des écrits en arabes près de la flèche rouge A sur le spawn T dit «  Freeman was here » en référence à Half life

  8. Cobblestone :
    • On peut y voir le dragon du skin « Dragon lore »
    • On peut voir la signature du créateur de la map à l'intérieur de la caisse (mode noclip) en long B

       

  9. Train :
    • La radio à l'étage près du spawn T diffuse la musique d'un trailer de TF2
    • Le panneau interdisant de marcher sur les oiseaux suite à une correction de bug permettant de monter sur les oiseaux et de voler avec (et accessoirement de se promener sur les toits de la map)

  10. Nuke :
    • Dans le coin du couloir à droite sous le balcon , on peut voir sur un tableau le texte suivant « Stop letting chickens in the facility »
    • Au dessus de toxic on peut apercevoir un porte document avec la signature de « Jess Cliffe » , Game designer chez Valve et cocréateur de la série des CS avec Minh Le
    • Le chat de Schrödinger sur un tableau au bomb site B , dans la pièce surplombant la ramp

  11. Dust :
    • On peut voir le sigle de Half Life sur le pare-choc arrière droit de la camionnette dans le souterrain

  12. Mirage :
    • Le tag près de la camionnette sur le bomb site B en référence au match « TEAM LIQUID VS LUMINOSITY GAMING » du MLG Colombus 2016 (03/04/2016) où Coldzera fera plusieurs kill à l'awp (dont un double kill) en sautant de cette position vers l'appartement

       

  13. Cache :
    • Le tag sous heaven sur le bomb site B en référence au match « TEAM LIQUID VS FNATIC » de l'ESL ONE Cologne 2016 (09/07/2016) où Simple fera un kill AWP no scope en sautant de cette plate forme suivi d'un autre no scope encore à l'awp
       
       

  14. Inferno (ancienne map)
    • Le chauffe eau qui est apparu derrière la porte des escaliers de l'appartement menant mid puis disparu et qui se trouve dans le camion près du site B
    • La clé de l'ingénieure de TF2 se trouve maintenant à cette place

  15. Inferno (nouvelle map)
    • Au spawn T , les cloches sont de nouveau là sous forme de tag pour palier à la disparitions de celles-ci lors de la refonte graphique de la map
    • On peut entendre près d'une porte au petit mid , la musique de départ de la beta de Portal
    • Le retour du chauffe eau dans la nouvelle map (en hommage à l'ancienne map)

  16. Canal
    • La map en elle même est une reproduction de plusieurs lieux emblématiques de Venise, on retrtouve le nom de ces lieux sur les panneaux de la map :

      • Ponte dei sospiri










      • Servizio Gondole










      • Palazzo Ducale










      • Piazza San Marco










      • Calle Degli Albanesi












    • On peut voir la signature du créateur de la map à l'intérieur de la tour au dessus du site A.(mode noclip)

     
     
     
Les easters-eggs II
                                             2/ Autres :
     
     
     
   
  • Les easters eggs divers et de saison :
    • Les poules zombie / citrouilles / de Noël (sv_holiday_mode 1)
    • Le code de la bombe est noté sur les kits de désamorçage
    • Les poules vous suivent en pressant « E » à leurs contacts :
       
       
    • Les noms de bots sont des noms d'employés de Valve
    • CSGO est officiellement traduit en langue Pirate , pour ce faire , rendez vous dans les options de lancement et taper : -language pirate puis valider

  • Les easters eggs des stickers :
    • En grattant l'autocollant « welcome to the clutch » on verra apparaître « welcome to hell » avec des têtes de morts
    • En grattant l'autocollant « knife club , no guts , no glory » on fait apparaître l'écriture « don't talk about knife club » en référence au « Fight Club »

  • Les esters eggs d'animations :

    Certaines armes ont des animations rare lorsque vous spammez les touches r + f, voici ces armes :
    • Le CZ-75 Auto
    • Le R8 Revolver
    • Le couteau papillon
    • Le couteau Fauchon
    Les trucs & astuces :
      
      
    Petite section pour classer les astuces et autres tips qui ne sont pas assez "gros" pour avoir un chapitre dédié :


                              • Comment s'auto vote kick en MM :
         
    Afin d'éviter une pénalité , il est parfois necessaire de pouvoir se vote kick soi-même (dans le cas où un cheater est dans votre partie , voir dans votre équipe et qu'il est impossible de le kicker , marche aussi si certains de vos mates sont clairement des troll et qu'il est impossible de les exclures).
    Car oui , si vous voulez échapper à ces situations , il n'y a pas d'autres choix que de paritr volontairement (et prendre une pénalité ) ou alors de faire en sorte de se faire kicker (ce qui est dommageable pour certains de vos mates).

    Aussi dans ce guide , je vous donne une solution alternative afin de lancer un vote kick contre vous même afin de signifier votre désire de partir .Je dois cependant vous prévenir que ce n'est qu'un vote kick et que si vos mates ne votent pas en votre faveur , vous ne pourrez pas quitter la partie via cette méthode , mais il est déjà bon d'utiliser cette methode avant de prendre une pénalité et/ou etre toxic pour se faire kicker.
           
    1. Lorsque vous êtes en partie , il vous faudra activer la console avec la touche "²".(ou la touche que vous avez binder pour faire aparaitre votre console).

    2. taper "status" et appuyez sur "entrer".

    3. Vous verez votre pseudo apparaitre (ainsi que ceux des autres joueurs) sous cette forme
      AAA BBB "Pseudo" STEAM_x:y:zzzzzzzzz "

    4. copiez les nombres "AAA BBB".

    5. puis tapez "callvote kick AAA BBB" pour voir apparaitre la fenêtre de vote kick.


                              • Connaitre le montant investis dans CSGO :
         
    Voilà un tuto rapide pour enfin savoir le montant que vous avez lapidé dans CS : GO :

    • Allez sur votre profil

    • dans la page des badges, trouvez celui de CS : GO (le normal pas le premium) et cliquez dessus

    • Cliquez sur : "Comment obtenir des cartes ?"

    • Et voilà, vous avez le montant de l'argent injecté dans CS : GO :-)
    Les codes amis
      
       
    Je vais vous présenter une petite fonctionnalité de CSGO que je trouve plutôt pratique pour ajouter des mates sur CS : GO sans passez par l'outil de recherche d'amis Steam (qui soit dit entre nous, n'est franchement pas au top).

    Pour ce faire, rendez-vous sur votre overlay CS : GO, et juste en dessous de la barre d'onglet de la partie "Sociale", vous apercevrez une petite barre avec un bonhomme affublé d'un petit "+".


    Cliquez sur cette partie et vous verrez un champs vide où mettre le "code amis" que vous enverrons vos mates et un peu plus bas, vous trouverez votre code à donner à vos mates pour qu'ils vous ajoutent.


    Une fois le code remplis et validé, l'overlay Steam apparaît et vous demande de confirmer la demande d'amis, ne vous reste plus qu'a accepter et le tour est joué.
    Contrôler un bot
                               
                               
                               
                                     Contrôler un Bot dans CSGO
       
       
       
       
       
       
    Tout d'abord, qu'est-ce qu'un Bot ?
    C'est un joueur non humain contrôlé par une intelligence artificielle, mis à disposition pour toujours obtenir des équipes de 5 Vs 5 au minimum.
       
    Il faut savoir que dans CSGO, vous avez la possibilité de contrôler et de donner des ordres à ces Bots. Nous parlerons ici que des commandes d'origines (sauf celles nécessitant un mappage).
       
       
    1/ Contrôler un Bot
       
    Ici c'est la partie la plus simple, une fois mort pendant un round, si le(s) Bot(s) sont disponibles alors votre point de vue ira automatiquement sur celui du Bot. Il suffira simplement d'appuyer sur " E " pour en prendre le contrôle jusqu'à la fin du round.
       
    Note : tous les kills, assists, points, Mvp, gains, armes, etc …. Obtenus par un bot (même contrôlé par un joueur) resterons pour ce Bot.
       
       
    2/ donner des ordres à un Bot
       
    Pour cette seconde partie, il faudra tout d'abord vérifier dans les options que la touche de commandement est assigné, pour ce faire :
       
    Options ➩ Clavier / Souris ➩ Touches ➩ Messages radio de commandement.
    C'est ici qu'il faudra assigner une touche ( personnellement j'utilise la touche « W »).
       
    Une fois ceci fait, il ne reste plus qu'a l'utiliser in-game, vous obtiendrez la liste de commandements suivante :
       
    • 1 GO.
    • 2 Battez en retraite.
    • 3 Restez tous ensembles.
    • 4 Gardez la position.
    • 5 Suivez-moi.
         
    • 0 Quitter.

    Pour les appliquer, rien de plus simple, lorsque que la liste est visible, il vous suffit juste d'appuyer sur la touche 1, 2, 3, 4, 5 ou 0 afin de donner au Bot le commandement correspondant.
       
       
    3/ Actions en fonction des ordres
       
    Ici nous allons essayer de savoir ce que fait le bot en fonction de l'ordre qu'il a reçu :
       
    • Pour l'ordre :1 GO : Le Bot ira chercher le kill ou la prise BP (en fonction de votre side).

    • Pour l'ordre :2 Battez en retraite : Le Bot reculera de sa position vers le point de spawn.

    • Pour l'ordre :3 Restez tous ensembles : Le bot collera l'équipe et par défaut l'auteur du commandement.

    • Pour l'ordre :4 Gardez la position : Le Bot trouvera un point à couvert et y restera (sauf événement particulier ou ordre contraire).

    • Pour l'ordre :5 Suivez-moi : Le bot vous suivra partout où vous allez.
         
    • Pour l'ordre :0 Quitter : Vous masquez la liste de commandements.

    A savoir : si un bot a la bombe , il est possible de la récupérer, il vous suffit juste de vous approcher du Bot et d'appuyer sur « E », il lâchera la bombe au sol.
    Les sites externes relatifs à CS : GO partie 1
       
       
       
    Premier petit sujets dédié aux sites relatifs à CS : GO. Ici on parlera des sites "outils". Je vous mets donc ici l'adresse des sites ainsi qu'une courte description de leurs utilités.

    Les sites pour les Skins
    • Tradeskinsfast[tradeskinsfast.com] : Permet d'échanger des skins rapidement avec des bots.
    • OPSkins[opskins.com] : achat et vente de skins.
    • IGVault[csgo.igvault.fr] : achat et vente de skins.
    • Tradeupguru[tradeupguru.com] : Optimisation pour les contrats d'échange.
    • {LINK REMOVED} : Permet de trouver un skin et son prix rapidement.
    • {LINK REMOVED} : Vente rapide de skin à très bon prix.

    Les sites d'informations :
    • Vakarm[www.vakarm.net] : Information en français sur l'actu CSGO.
    • ESL Gaming[fr.pro.eslgaming.com] : Informations sur la ligue ESL.
    • HLTV[www.hltv.org] : Information CS : GO

    Les sites de compétitif externes :
    • FaceIt[www.faceit.com] : league gratuite et payante
    • ESEA[play.esea.net] : league payante avec abonnement

    Les outils pratiques
    La scène compétitive partie I : présentation
                                           La scene compétitive
     
     
     

    Si les matchs joués par des professionnels vous étonnent ou vous fascinent, alors vous êtes au bon endroit. Ici on va vous aider à mieux comprendre la scène compétitive sur CS : GO afin que tous les mots de type : Major, GSL, analyste etc n'aient plus de secret pour vous.



    Qu'est ce que " La scene compétitive " :


    Quand on parle de la "scène compétitive ", on englobe tous les matchs, tous les tournois, toutes les équipes, tous les joueurs, toute l'actualité, bref, tout ce qui est en lien direct ou indirect avec CS : GO à un niveau compétitif. Évidemment, toi qui fait ton match tous les jours, tu fais aussi (en quelque sorte) de la compétition, mais il n'y a pas, ou très peu, d'enjeux derrière. Alors que la scène compétitive comporte de multiples enjeux, tant financiers que prestigieux et historiques. Sans compter le fait que de plus en plus de joueurs sont professionnels et, par conséquent, gagnent leur vie sur la scène compétitive.

    Maintenant que l'on sait de quoi on parle, entrons de suite dans le vive du sujet.
    La scène compétitive partie II : les équipes
     
     
     
                                     Les équipes de la scène compétitive
     
     
     


    Pour avoir des matchs, il faut des équipes. Il y en a beaucoup, et les répertorier ne servirait pas à grand-chose tant la hiérarchie, les effectifs et les structures bougent régulièrement. De toute manière, si vous commencez à vous intéresser un peu à la scène, vous reperérez rapidement qui domine, qui est souvent présent dans les gros tournois, etc. En revanche, de manière plus générale, ces équipes sont souvent catégorisées de différentes manières, et il peut être utile de savoir décrypter toutes ces appelations.

    Pro, semi-pro et amateur :

    Les choses ont évolué au fil des années, mais aujourd'hui, avec l'explosion de l'e-sport, définir ce qu'est une équipe "pro" est assez facile : c'est une équipe composée exclusivement de joueurs dont jouer est l'occupation professionnelle leur permettant de gagner leurs vies. Autant dire que chacun d'eux touche, pour dire les choses simplement et sans rentrer dans les détails, au moins le SMIC, et cela peut ensuite grimper pour atteindre des chiffres avec 4 zéros à la fin. Évidemment, toutes les meilleures équipes du monde sont composées de joueurs pros.

    Si un joueur gagne un peu d'argent grâce à ça mais pas assez pour payer ses factures, il peut être considéré comme "semi-pro" : cette activité lui rapporte quelque chose, mais pas suffisamment pour en vivre complétement. Bien souvent, les joueurs dits "semi-pros" ne touchent pas forcément de salaire mais ont une structure (ou des sponsors) leur payant les déplacements et les entrées en compétition, et leur laissant une partie (plus ou moins grosse) des gains acquis lors des tournois.

    Enfin, les joueurs "amateurs" sont tous les autres : ceux qui jouent pour le plaisir, sans rien toucher de financier en retour (sauf ce qu'ils peuvent gagner lors d'éventuels tournois s'ils l'emportent).

    Top et subtop :

    Il est aussi récurrent d'entendre les termes de "top" ou "subtop" pour désigner le niveau d'une équipe. Rien de bien compliqué ici : le "top", c'est tout en haut, le sommet, c'est-à-dire le plus haut niveau. Le contexte peut varier mais quand une équipe est dite du "top", c'est qu'elle est dans les meilleures. Cela peut être le top mondial, le top européen, le top français, etc.

    Logiquement, en-dessous du top se trouve le "subtop". Ce sont les équipes qui ne font pas partie du top mais qui ont quand même un niveau intéressant. De même que pour le top, on trouve le subtop mondial, le subtop européen, le subtop français... Attention : ce n'est pas parce que vous faites partie du subtop français que, par exemple, vous faites aussi partie du subtop européen. Il faut faire attention au contexte et au réferentiel dans lequel on se place.

    Par esprit de facilité, et même si ce n'est pas très anglais, il est possible d'ajouter plusieurs fois le préfixe "sub" avant "subtop" pour parler d'une équipe plus faible. Par exemple, une équipe dite du "subsubtop" sera située en-dessous du subtop. Il est possible d'aller loin comme ça, et vous pourrez parfois trouver des petits malins qui parlent d'équipes du "subsubsubsubtop", souvent pour se moquer de leur piètre niveau.

    Tier1 - Tier2 - Tier3... :

    On entend aussi parfois dire qu'une équipe est du "Tier1" (ou plus simplement T1), qu'une autre est à peine dans le "Tier3", ou encore qu'une dernière est en train de devenir une équipe du "Tier2". Ces appelations barbares pourraient être traduites en français par "échelon". Comprenez donc qu'une équipe du "Tier1", c'est une équipe considérée comme faisant partie de l'étage 1, c'est-à-dire qu'elle est parmi les 8-10 meilleures ; une équipe du "Tier2" sera considérée comme un peu en-dessous, entre la 10ème et la 20ème place dans la hiérarchie mondiale ; etc.

    On peut ainsi descendre assez loin, avec des équipes dites du "Tier4", du "Tier5", voire même encore plus. Mais tout ça est assez subjectif et selon la personne, une équipe pourra être dans un "Tier" différent. Pourtant, peut-être avez-vous déjà vu, ou lu, que telle équipe était classée 7ème, 12ème ou 56ème, comme s'il existait un classement très précis permettant de dire quelle équipe est la meilleure du monde. Et bien, ce classement, il existe bel et bien.

    Le classement HLTV

    Quand on attribue à une équipe une place, un classement avec autant de précision, c'est que cela vient du classement HLTV. HLTV[www.hltv.org], c'est le nom du site numéro 1 en ce qui concerne Counter-Strike, qui met régulièrement à jour un classement comprenant énormément d'équipes, se basant sur les performances de chacune lors des différents tournois. Ce classement n'est pas parfait ni même officiel, mais il permet de donner une idée de la situation d'une équipe sur la scène mondiale. Si quelqu'un parle donc d'une équipe en évoquant sa place dans un classement, il y a 99 % de chance pour que cela soit une référence directe au classement HLTV.

    La scène compétitive partie III : les rôles des joueurs et du staff
     
     
     


                                           Les différents rôles au sein d'une équipe


    Lorsque l'on parle d'une équipe et des membres qui la composent, il n'est pas rare de parler de ces derniers selon le rôle qu'ils ont. Tour d'horizon rapide des différents rôles que l'on peut trouver dans une équipe :

    • Sniper (ou AWP, ou AWPer) :
    Rien de bien compliqué ici puisque le sniper, c'est celui qui joue au... sniper. Dans Counter-Strike, le sniper s'appelle "AWP", et il est donc courant d’appeler de la même manière le joueur et l'arme. L'AWP (ou AWPer) d'une équipe et le sniper, c'est la même personne. Il y en a en général 1 par équipe.
    • Rifle :
    L'inverse du sniper, un joueur qui joue à l'arme d'assaut, donc, en anglais, au rifle. Les 4 joueurs autres que le sniper sont des rifles. Ce n'est pas vraiment un rôle à proprement parler, simplement l'opposé logique du sniper.
    • Leader-in-game (ou lead, ou lig) :
    Le meneur de l'équipe, celui qui dicte la marche à suivre, décide des stratégies à exécuter, etc.
    • Support player (ou support) :
    Le joueur support est là pour soutenir ses coéquipiers : c'est lui qui va jeter du stuff pour qu'ils puissent décaler dans les bonnes conditions, qui va parfois tenir les positions les plus difficiles pour que dans le même temps un de ses coéquipiers soit idéalement placé, etc. C'est un rôle de l'ombre, rarement mis en lumière mais souvent indispensable.
    • Entry-fragger (ou entry, ou ouvreur) :
    Terme surtout utilisé en terroriste, il désigne le joueur qui va attaquer en premier, celui dont le but va être "d'ouvrir" la défense.
    • Lurker :
    Là encore surtout utilisé en terroriste, il s'agit du joueur qui va tenter d'intercepter les défenseurs lorsqu'ils sont en mouvement, par exemple en pleine rotation d'un BP vers un autre. Le lurker est solitaire, souvent à l'opposé de ses coéquipiers sur la carte.
    • Fixe :
    Terme surtout utilisé en défense, il désigne le joueur qui va rester défendre son BP quoi qu'il arrive. Même s'il y a du mouvement de l'autre côté de la carte, tant que ce n'est pas sûr à 100 % que la bombe y est ou que l'attaque finale aura lieu là-bas, alors le fixe ne bougera pas.
    • Pivot :
    Terme surtout utilisé en défense, il est le contraire du fixe. Assigné à un BP au début du round, c'est lui qui va bouger en premier s'il y a de l'agitation ailleurs. Le pivot doit donc être très mobile et prêt à bouger n'importe quand.

    Il faut garder en tête que ces rôles ne sont ni fixes ni uniques : un joueur peut parfaitement en occuper différents tout au long de sa carrière (c'est d'ailleurs très souvent le cas), voire au cours de son passage dans une équipe. Un leader peut aussi bien être support que lurker, un sniper être ouvreur que support. Et enfin, il n'y a aucune obligation qu'ils existent : une équipe peut très bien décider de jouer sans sniper ou sans lurker, même si cela peut étonner ou ne pas paraître très pertinent.

                                           Le staff : coach, analyste ou manager ?

    Toutes les équipes professionnelles, et parfois mêmes celles semi-professionnelles, sont bien entourées, et il n'est pas toujours facile de savoir qui fait quoi. Trois rôles sont souvent confondus : manager, coach et analyste. Définissons rapidement chacun d'entre eux.

    • Le manager est celui qui va avoir en charge toute la partie administrative et organisationnelle de l'équipe : papiers, relations avec la structure, gestions des horaires, des plannings et des déplacements, etc. Il a aussi une partie "humaine" non-négligeable, à savoir gérer les relations entre les joueurs, les éventuels conflits internes, etc.

    • Le coach est celui qui est le plus souvent considéré comme le "sixième joueur" puisque dans la très grande majorité des cas, c'est lui qui sera debout derrière les joueurs lors des tournois. Son rôle est à la fois stratégique, puisqu'il va conseiller le leader-in-game sur les stratégies à adopter, la manière de jouer, etc., mais aussi humain : lui aussi s'assure que l'ambiance interne lors des matchs est bonne, que la communication entre les joueurs est fluide et efficace, etc.

    • L'analyste est celui qui va décortiquer le jeu, à la fois de son équipe mais aussi des adversaires. Il va regarder des matchs de sa propre équipe pour identifier ses forces et faiblesses, des matchs des adversaires à venir pour regarder comment ils jouent, ce qu'ils font, etc. Il va analyser le jeu de la manière la plus poussée possible pour que son équipe arrive la plus préparée possible en compétition.

    Idéalement, chaque rôle est occupé par une personne différente. Dans la réalité, c'est un peu plus complexe que ça. Selon les moyens à disposition et les personnes disponibles, le coach peut aussi être l'analyste, le manager occupera parfois le rôle de coach, et toutes les équipes n'ont pas d'analyste. À chacun de s'arranger pour gérer les trois facettes, manager / coach / analyste, de la meilleure manière possible.
    La scène compétitive partie IV : Les tournois
     
     
     
    1/ LAN ou En ligne ?



    Quelles différences ?

    • Un match en ligne :
    C'est un match joué sur internet, où chaque joueur est tranquillement chez lui, seul, devant son ordinateur personnel. C'est un match joué dans les même conditions que vous et moi lorsque l'on lance un match compétitif.

    • Un match en LAN :
    Un match en LAN ( LAN = Local Area Network ou en bon français : réseau local), c'est un match joué dans un endroit physique, où tous les joueurs sont réunis ensemble. Cela peut aller d'un gymnase ou d'une salle de jeu pour les plus petites lans à des stades ou des arènes remplis pour les plus grosses, celles des professionnelles.

    Vous comprendrez donc vite pourquoi les matchs en LAN sont considérés comme les plus prestigieux : il y a souvent du public, plus de pression, et évidemment plus d'enjeu, puisque c'est en LAN que sont distribués les plus grosses récompenses, les plus gros cashprizes. Toutes les compétitions les plus célèbres, les plus réputées, les plus reconnues, sont jouées en LAN.

    Pour savoir si un match est joué en LAN, il suffit parfois de se renseigner un peu sur la compétition dans lequel il est joué : s'il y a 50 000 $ ou plus en jeu, alors il a toutes les chances d'être joué en LAN. Pour les partisans du moindre effort, il est aussi possible d'attendre sur le stream du match : si c'est en LAN, il y a de très fortes probabilités pour qu'il y ait des plans sur les joueurs réunis tous ensemble à un moment ou un autre.

    Attention tout de même aux variantes : certaines compétitions ont une première partie en ligne, et une seconde en LAN. C'est notamment le cas dans de nombreuses ligues, où il y a beaucoup de matchs à jouer. Toutes les rencontres de la ligue sont jouées en ligne, puis les meilleures équipes de la saison se retrouvent ensuite en LAN pour se disputer le titre et les cashprizes.



    2/ Major ? :

    Qu'est-ce que c'est ?

    Un Major, c'est le tournoi le plus prestigieux sur la scène Counter-Strike. Il est directement soutenu et financé par l'éditeur même du jeu, Valve, et met en jeu un million de dollars. Même si d'autres tournois proposent plus, le Major reste tout de même le Graal pour tout joueur de CS:GO car c'est le tournoi le plus regardé et le plus commenté.

    Alors, comment savoir si le tournoi que vous venez de découvrir est un Major ou non ? Déjà, il faut savoir qu'il n'y a en moyenne que deux Majors par an : si vous êtes tombés sur un Major il y a un mois, vous vous doutez bien que ce sur quoi vous tombez aujourd'hui n'en est pas un. En général, le premier de l'année se déroule en janvier-février, et le second pendant l'été (juillet-août), mais cela peut être amené à évoluer, méfiance donc.

    Pour savoir si le tournoi que vous regardez est un Major ou non, il suffit d'être attentif à plusieurs details :

    • Les drops de caisses. En effet, chaque spectateur de Major (sur Twitch ou en jeu) a une chance d'être tiré au sort pour gagner une caisse souvenir, contenant un skin. Le nombre de personnes à regarder le match et à avoir obtenu ce gain est affiché et actualisé au début de chaque round de chaque rencontre, depuis le premier match de poule jusqu'à la grande finale. Seuls les Majors offrent ça. C'est donc un bon moyen de savoir si vous êtes face à un tournoi de ce type ou non. Si vous ne voyez pas cette indication, pas de Major. Si vous la voyez, Major.

    • Le Major est également le seul tournoi à proposer tout un panel de choses bien propres à lui : des stickers d'équipe et de joueurs, le Challenge Prono'Stick... Si vous entendez parler de ça, aucun doute, un Major va bientôt arriver, voire même se déroule en ce moment même. La page d'accueil de votre jeu vous signale d'ailleurs toutes ces arrivées de nouveau contenu. C'est aussi un bon moyen de savoir si un Major est en cours ou non.



    3/ Les Tournois :

    Il paraît compliqué de lister tous les tournois existants ou tous les organisateurs, mais voici quelques noms très communs dans le monde de Counter-Strike (liste non-exhaustive) :

    • DreamHack : organisateur de tournois comme la DreamHack Bucarest, la DreamHack Valencia, la DreamHack Montréal... Les lieux peuvent changer d'une année sur l'autre mais deux éditions ont toujours lieu au même endroit, en Suède, dans la ville de Jönköping : la DreamHack Summer (en été) et la DreamHack Winter (en... automne, puisqu'elle a lieu fin novembre, et donc pas encore officiellement en hiver).

    • ESL : organisateur de tournois comme l'ESL One Cologne, l'ESL Pro League... C'est aussi ESL qui organise les IEM, avec des événements comme les IEM Katowice, les IEM Oakland...

    • ELeague : ligue professionnelle lancée sur la chaîne de télévision américaine TBS, l'ELeague s'est ensuite déclinée en tournois variés : ELEAGUE, ELeague Premier, ELeague Major (puisque l'ELeague a organisé un Major début 2017)...

    • ECS : Esports Championship Series, ligue lancée par la plateforme FACEIT en 2016. C'est un exemple typique du mélange de matchs en ligne et en lan : dix équipes en lice sur chaque continent (Europe et Amérique), chacune affronte en ligne les neuf autres de son continent, puis les quatre meilleurs de chaque côté se retrouvent ensemble lors des finales lans pour déterminer le grand vainqueur.
    La scène compétitive partie V : Les formats partie 1
    1 / Winner & loser bracket :

    Le concept de winner et loser (ou lower) bracket est assez répandu, il est à la base de bon nombre de tournois. Le winner bracket est le tableau "par défaut", celui dans lequel les équipes sont placées au début (ou en cours) d'un tournoi et progressent. Si une équipe gagne, elle continue son chemin. Si une équipe perd, elle est éliminée et sa route s'arrête là. Sauf s'il y a un loser bracket.

    S'il y a un loser bracket, l'équipe perdante a droit à une seconde chance : elle n'est pas éliminée tout de suite mais tombe dans le loser bracket, c'est à dire le tableau des perdants. Ici, toutes les équipes qui ont perdu au fur et à mesure des rencontres s'affrontent. Toute défaite est cette fois éliminatoire. Une fois qu'il n'en reste plus qu'une, on dit alors qu'elle a gagné le loser bracket et elle part affronter en grande finale l'équipe qui a gagné, elle, le winner bracket. Cette dernière part souvent avec un avantage pour la grande finale puisqu'elle est restée invaincue tout au long du tournoi. Pour la "récompenser", on lui donne donc un avantage par rapport à l'équipe qui vient du loser bracket, qui elle s'est déjà inclinée une fois auparavant.


    Dans les phases finales des tournois (aussi appelé "arbre final"), après les poules, il peut ou non y avoir de loser bracket. C'est plus simple s'il n'y en a pas (l'équipe qui gagne continue, l'équipe qui perd est éliminée), mais plus excitant s'il y en a un (telle équipe a perdu une fois, mais peut-elle remonter tout le loser bracket pour atteindre la grande finale ?).


    2 / Format GSL :

    Le format GSL est régulièrement utilisé en phase de poules. Il s'agit d'un "mini-arbre" regroupant quatre équipes, avec un winner et un loser bracket mais pas de grande finale.
    En clair, deux premiers matchs ont lieu, opposant chacun deux équipes. Les deux gagnants vont ensuite s'affronter, et le vainqueur de ce match-là est déclaré premier de poule. Pendant ce temps, les deux perdants s'affrontent également de leur côté : l'équipe qui perd encore est éliminée, et l'équipe vainqueur retrouve celle qui a perdu le match des gagnants pour un affrontement décisif. Celle qui l'emporte termine deuxième de poule et est qualifiée pour la suite, celle qui s'incline est éliminée. Il faut donc gagner deux matchs dans tous les cas pour sortir de la poule.


    3 / Round-robin :

    Le round-robin est également utilisé de temps en temps pour les phases de poules. Chaque équipe de la poule va affronter une fois (en match simple ou en match aller-retour) toutes les autres, de sorte que toutes les équipes jouent le même nombre de matchs. À la fin, on fait le total des points (3 pour une victoire, 1 pour un match nul, 0 pour une défaite), et les équipes qui ont le plus de points continuent. C'est le format notamment utilisé dans les ligues (et pas que dans Counter-Strike, la Ligue 1 de football fonctionne par exemple sur ce principe du round-robin).


    4 / Ronde suisse :

    La ronde suisse est un format également utilisé pour la première phase d'un tournoi, qui s'adapte très bien lorsque 16 équipes sont présentes (le nombre d'équipes présentes en Major par exemple, du moins en 2017). Le but du jeu va être, pour chaque équipe, d'arriver à obtenir trois victoires, synonyme de qualification pour la suite. Mais si elle arrive à trois défaites avant d'avoir ses trois victoires, c'est la fin de l'aventure pour elle.

    Concrétement, comment cela se passe-t-il ? On commence par tirer au sort huit matchs, de manière classique. Une fois les résultats connus, on regroupe tous les gagnants d'un côté (donc 8 équipes), et tous les perdants de l'autre (les 8 autres). Puis on tire au sort une deuxième volée de matchs, avec d'un côté des matchs uniquement entre gagnants, et de l'autre uniquement entre perdants.

    Les matchs sont joués, et on se retrouve donc ensuite avec trois nouvelles catégories : les équipes qui ont gagné leurs deux premiers matchs (au nombre de 4), celles qui ont accumulé une victoire et une défaite (au nombre de 8), et celles qui ont perdu leurs deux rencontres (au nombre de 4). Et rebelote, on tire au sort des matchs entre membres de la même catégorie.

    Après cette troisième vague de rencontres, deux équipes en sont à 3 victoires : elles se qualifient pour la suite. Deux en sont également à 3 défaites : les voilà éliminées. Toutes les autres sont soit à 2 victoires - 1 défaite (6 équipes), soit à 1 victoire - 2 défaites (6 autres). Un quatrième tour, sur le même principe que les trois précédents, est donc lancé. Après celui-ci, trois nouvelles équipes ont obtenu leurs 3 succès, et trois se retrouvent à 3 défaites.

    La dernière ronde de matchs, la ronde décisive, a donc lieu entre les six équipes qui ont un bilan de 2 victoires et 2 défaites. Les gagnants continuent, les perdants s'arrêtent là. Au final, la moitié des équipes engagées arrivera à 3 victoires et rejoindra l'arbre final, quand l'autre moitié n'aura que ses yeux pour pleurer.


    La scène compétitive partie V : Les formats partie 2
    5 / Les types de matchs (Bo1-3-5) :

    "Bo" pour "Best of", comprenez donc "Best of 1", "Best of 3" ou "Best of 5", c'est-à-dire "au meilleur de 1, de 3, de 5". Les chiffres désignent ici le nombre de cartes maximum qui vont être nécessaires pour déterminer le vainqueur. Si un match est en Bo1, au meilleur d'une carte, le vainqueur du match sera simplement celui qui remportera la seule carte jouée.

    Si un match est en Bo3, au meilleur des 3 cartes, le vainqueur du match sera le premier à remporter 2 cartes, puisque dans un match au meilleur des 3, en gagner 2 vous assure la victoire finale. Le score final pourra donc être 2-0 ou 2-1. Même principe pour un Bo5 : le vainqueur du match sera le premier à remporter 3 cartes, puisque dans un match au meilleur des 5, en gagner 3 vous assure la victoire finale. Le score final pourra donc être 3-0, 3-1 ou 3-2. Comme dans un match de tennis en 3 sets gagnants par exemple. Les Bo7 existent mais sont extrêmement rares.

    On considère que plus le nombre est bas, plus "l'aléatoire" rentre en compte : un outsider a en effet plus de chances de battre un favori en Bo1 puisque tout se joue sur une seule carte, aucun droit à l'erreur n'est permis, et il suffit d'un coup du sort pour tout faire basculer. Sur un Bo3, même si l'outsider gagne une carte "par chance", ce n'est pas suffisant pour remporter le match entier. Il faudra qu'il renouvelle cette performance une seconde fois pour le gagner. Et s'il le fait une deuxième fois, alors on se dira que la première n'était pas que de la chance.

    En général, les premiers matchs de poules sont joués en Bo1 et les matchs décisifs (ceux qui décident de qui est éliminé dès les poules et qui passe dans l'arbre final) en Bo3. Les matchs de l'arbre final sont quasiment tous en Bo3, sauf ceux du loser bracket, plus souvent en Bo1. Enfin, les grandes finales sont la majorité du temps également en Bo3, même si certaines sont jouées en Bo5 pour plus de spectacle.

    6 / Les vétos / pick-ban :

    Avant chaque rencontre se déroule une phase de vétos, parfois appelée phase de picks et bans. Il s'agit ici de définir la ou les cartes sur lequel le match se jouera. Au total, 7 cartes sont jouées de manière compétitive dans les tournois professionnels et composent ce qu'on appelle le "map pool". Ces cartes peuvent changer de temps en temps, notamment lorsque Valve souhaite en modifier une et la remplace donc par une autre en attendant, mais la fréquence de remplacement est assez rare.

    Dans le cas d'un Bo1, où il ne faut donc choisir qu'une seule carte, chaque équipe va "ban" (bannir) une carte à tour de rôle, c'est-à-dire la retirer du map pool pour dire qu'elle ne veut pas la jouer. Après trois bans de chaque côté, il ne reste plus qu'une seule carte, qui est jouée.

    Dans le cas d'un Bo3, il faut cette fois-ci que trois cartes soient choisies. La première équipe va commencer par "ban" une carte qu'elle ne veut pas jouer, la seconde va faire pareil. Puis la première va cette fois-ci "pick" (choisir) la carte qu'elle souhaite jouer, la seconde va faire pareil. Il ne manque donc plus qu'une carte pour compléter le match, à choisir parmi les trois restantes. Ici, plusieurs choix : la dernière carte jouée peut être tirée au sort parmi les trois restantes ; chaque équipe peut ban à tour de rôle une autre carte, et la dernière qui reste sera jouée... Cela dépend des tournois et des organisateurs.

    Dans le cas d'un Bo5, chaque équipe ban une carte, et les cinq restantes seront celles du match. Seul l'ordre dans lequel elles seront jouées est déterminé par les picks des équipes.
    La scène compétitive partie VI : Où voir les matchs de la scène compétitive
    Twitch reste le meilleur outils pour voir les matchs. Vous pouvez aller sur la page d'accueil du site de streaming, sélectionner CS:GO dans la liste des jeux regardés actuellement et voir si des matchs opposant des équipes de la scène sont en cours. Les plus grands organisateurs ont également chacun une chaîne Twitch dédiée :

    ESL[go.twitch.tv]
    DreamHack[go.twitch.tv]
    ELeague[go.twitch.tv]

    Pour voir les compétitions commentées en français, il est possible d'aller chez :

    ESL France[http//ttps]
    O'Gaming [go.twitch.tv]
    1PV[go.twitch.tv]

    Selon la compétition, ce sera souvent une de ses trois chaînes qui diffusera le contenu en français.

    À noter que YouTube Gaming a aussi une petite place et héberge certains tournois. Il est donc utile de connaître les deux chaînes principales qui passent certaines de leurs compétitions en direct là-bas :

    ESL Youtube
    FACEIT Youtube

    Tous ces diffuseurs sont les principaux mais il en existe bien d'autres, des professionnels comme des amateurs, des grands groupes comme des particuliers. Pour savoir où regarder une rencontre spécifique, vous pouvez regarder le champ "Streaming" sous chaque feuille de match sur VaKarM.S'il est vide ou si le stream indiqué ne diffuse pas le match, alors le mieux à faire est d'aller sur HLTV, de trouver la fiche de match, et de regarder la colonne "Watch" pour savoir qui diffuse le match.

    Où suivre les actualités de la scène ?

    Il en existe quelques un dont voici une liste non-exhaustive :

    VaKarM[www.vakarm.net]
    HLTV[www.hltv.org]
    Liquipedia[liquipedia.net]
    Face It
    Je vous propose ici, un petit tuto pour vous permettre de commencer à jouer sur FaceIt et d'en savoir le minimum pour ne pas se retrouver au dépourvu lors de vos parties, je précise que je ne parlerai ici que de la version gratuite du site qui permet déjà de jouer tout en aillant une alternative de meilleure qualité au matchmaking proposé par Valve.


    1 / C'est quoi FaceIt ? :

    Faceit est une plateforme non gérée et non affiliée à Valve, vous permettant de jouer à CS : GO (et d'autres jeux mais ici c'est CS : GO qui nous interresse) de manière compétitive.

    FaceIt vous permet de jouer et de trouver des parties via un système de matchmaking propre au site et qui a pour but de vous regrouper avec des joueurs de votre niveau.Il faut savoir aussi que les serveurs proposé par le site sont de meilleure qualité, les serveur FaceIt sont en 128 ticks au lieu de 64 ticks pour les serveur MM de valve.Niveau cheat aussi il y a du nouveau, car en plus de continuer à utiliser les système VAC, les serveur utilise aussi un anti-cheat maison en plus, bien plus efficace que VAC qui plus est ( optionel sur la version gratuite mais obligatoire en version "premium"). Il est aussi possible de faire appel à un "administrateur" en cas de litige ou de suspicion de cheat lors d'une game.


    2 / S'inscrire sur le site :

    Tout d'abord il existe deux solutions pour utiliser FaceIt, soit par le navigateur soit par leur appli maison :

    Rendez vous sur cette page : https://www.faceit.com/en

    Sur navigateur :

    Pour créer un compte,cliquez sur "sign up", il vous faudra rentrer une adresse e-mail valide et valider cet e-mail via un liens que le site vous enverra. Une fois ceci fait, il faudra lier votre compte Steam au site afin qu'il recupère quelques statistiques mais aussi verifier que votre compte est en accord avec les conditions d'utilisations de FaceIt (notamment sur le VAC Ban).

    En parlant de VAC Ban, il est possible tout de même de jouer si votre bannissement est supérieur à 366 jours et ne concerne pas le jeu ( ici CS : GO ) que vous souhaitez jouer, mais il faudra une étape supplémentaire via mail au support pour expliquer votre situation. Je n'ai qu'un conseil, soyez le plus honnete possible lors de cet étape sur les raison du bannissement VAC, car l'erreure est humaine, mais si vous la jouez "mais ils m'ont VAC Ban pour rien" clairement vous pouvez dire adieu pour jouer sur FaceIt. Il n'y a pas meilleur comportement que de reconnaitre ses erreures et d'en assumer pleinement les conséquences.

    Sur l'application :

    Cliquez sur " download client", un téléchargement d'environs 60 Mo débute, une fois fini, cliquez sur l'executable qui s'ouvrira de lui même.Une fois l'application ouverte il ne vous reste plus qu'a suivre les étapes décrites dans la partie "Sur navigateur".

    Il est aussi possible de se connecter et de créer son compte via une connection à votre Facebook mais n'ayant pas utilisé cette méthode je ne peux en dire plus sur la méthodologie.

    Une fois tout ceci fait, je vous conseil grandement de mettre votre profil FaceIt à jour et de rechercher, via l'outil du site, vos amis Steam sur FaceIt. Il est bon aussi de vous recommander de bien choisir votre mots de passe pour éviter tout piratages.

    Félicitation, vous voilà officiellement sur FaceIt.



    3 / l'Elo sur FaceIt :

    Tout comme Valve et son Matchmaking, il existe un système d'Elo pour vous situer en fonction du niveau des autres joueurs. Mais comment le site a-t-il connaissance de votre niveau initialement ? Il n’en sait rien, du moins au début. Vous allez commencer à un certain Elo et après quelques parties de placement (tout comme pour Valve) le site vous placera de plus en plus précisement dans des grades proche de votre niveau réel. Il est à noter que l'Elo reste malheureusement pas accessible en version visible dans la version gratuite, vous ne connaitrez que votre grade et non pas les détails de celui-ci.

    Pour les grades, ils sont au nombre de 10, répartis de la manière suivante :

    Rank
    Elo
    Level 1
    1 - 800
    Level 2
    801 - 950
    Level 3
    951 - 1100
    Level 4
    1101 - 1250
    Level 5
    1251 - 1400
    Level 6
    1401 - 1550
    Level 7
    1551 - 1700
    Level 8
    1701 - 1850
    Level 9
    1851 - 2000
    Level 10
    2001 +


    4 / Les ligues sur FaceIt :

    Dans FaceIt, plusieurs ligues sont disponibles en fonction de votre Elo, les voici en détail ici :

    Ligue
    Elo
    Rank
    Bronze
    1 - 1099
    1 / 2 / 3
    Silver
    1100 - 1499
    4 / 5 / 6
    Gold
    1500 - 1849
    6 / 7 / 8
    Diamond
    1850 - 1999
    8 / 9
    Master
    2000 +
    9 / 10

    Selon les ligues, vous pouvez prétendre à des prix différents. Il va s'en dire que plus votre Elo est élevé, plus les prix sont importants.

    Les prix ? Oui, des prix car il existe un système de récompense en fonction de vos résultats sur FaceIt. Précisons d’abord, que les ligues sont mensuelles, elles se réinitialisent donc à chaque début de mois. Chaque victoire au sein de votre ligue vous permet de remporter généralement 12 points de ligue. Vous en perdrez autant en cas de défaite. Le but est dans l’idéal de finir premier à la fin du mois dans sa ligue afin d’avoir le plus gros prix de celui-ci. Les dix premiers joueurs de la ligue remportent un prix (décroissant selon la place atteinte). Généralement, ce sont des Faceit Points qui sont donnés, et vous permettent notamment de vous acheter des skins dans la boutique Faceit.


    5 / Comment jouer ? :

    Rien de plus simple,il vous suffit de cliquer sur "play".Puis vous devrez choisir une ligue (en fonction de vos objectifs que vous vous êtes fixés), et indiquer si vous jouez :

    • "solo" -> donc en solo rejoindre un lobby existant
    • "create party" -> créer votre lobby et y inviter vos amis
    • "select team" -> jouer avec les mates de votre équipe sur FaceIt

    Une fois ces étapes remplis, vous êtes en liste d'attente et il vous suffit juste de patienter le temps qu'un match vous soit trouvé.

    Une fois le match trouvé, l’un des cinq joueurs de l’équipe est désigné comme capitaine et se charge des « bans ». Il ban dans un premier temps les différentes localisations des serveurs de jeux (Allemagne, Suède, France, Pays-Bas, Royaume-Uni), puis les cartes. À la fin, vous obtenez l’IP du serveur de jeu : il ne vous reste plus qu’à vous connecter et jouer.

    Pour plus de confort et de rapidité pour rejoindre un match, je conseil vivement d'avoir la console developpeur d'activé, il ne vous restera juste qu'a "copier / coller" dans la console la commande que le site vous donne pour vous connecter rapidement.

    Une fois en match, peu ou pas de différences avec un MM normal, si ce n'est que le premier sides est décidé par un "knife round" ou "round couteau", aussi l'équipe gagnante de ce round pourra choisir de jouer T ou CT sur le premier side.

    Il faut savoir que sur FaceIt il n’y a jamais de match nul dans les matchs, ils sont joués dans leur intégralité et donc en overtime si nécessaire. Ce qui allonge la durée de jeu possible lors d'un match

    A la fin du match, vous n'aurez qu"a vous deconnecter du serveur et le site mettra à jour vos données de match en temps réel.

    Lexique : A ➩ B
    Counter-Strike dispose d'un vocabulaire bien spécifique et surtout très varié.Alors, si certains termes paraissent obscures lors des matchs et/ou via les casts, cette liste est pour vous. Et pour les plus expérimentés d'entre vous, il n'est pas dit que vous ne trouviez pas là un ou deux mots encore inconnus.

    Utiliser le raccourci Ctrl+F pour chercher le mot que vous voulez dans le guide.



                                           LEXIQUE CS:GO : A ➩ Z
             
                      
             
             
             
    A

    • Ace : Lorsqu'un joueur tue toute l'équipe adverse seul, il effectue un ace. Synonyme de Full Team.
    • Ace d'équipe : Lorsque chaque membre d'une équipe tue un joueur adverse pendant un round, l'équipe réalise un ace d'équipe.
    • Administrateur (ou Admin) : L'admin est le responsable de quelque chose : admin serveur, admin tournoi, admin lan…
    • Afk : "Away from keyboard" soit "Loin du clavier" : le joueur n'est temporairement pas devant son ordinateur. 
    • Agression (ou Agro) : Fait d'agresser une position pour tenter d'en prendre le contrôle ou de collecter des informations. Ex : J'agro la corniche, j'agro le B. (voir aussi Off et Push)
    • Aim_map : Carte spécialement conçue pour entraîner et améliorer son aim.
    • Aim : Littéralement "visée". Avoir une "bonne aim" signifie donc être capable de viser rapidement l'ennemi, plus précisément sa tête.
    • Aimbot : Type de cheat qui vise automatiquement les ennemis, ou une partie des ennemis (comme la tête) où qu'ils soient sur la carte.
    • Airshot : Fait de tuer un adversaire en l'air, lors d'un saut ou d'une chute.
    • AMA : "Ask Me Anything", équivalent anglais de la FAQ, Foire Aux Questions. Ex : tel joueur a fait une AMA sur reddit l'autre jour.
    • Anti-éco : Jouer un round contre une équipe en éco. S'oppose à l'Éco. Synonyme de Contre-éco.
    • Arbre : Schéma représentant l'ensemble des matchs joués lors d'une compétition, souvent lors de la phase finale. Les équipes sont réparties dans l'arbre avant le début. Exemple. (voir aussi Bracket)
    • Arms race : Mode de jeu où le but est d'enchaîner les frags avec des armes données dans un certain ordre, le même pour tous. Après deux frags avec une arme, l'arme change. Le premier à finir toutes les armes gagne. Équivalent anglais de la Course à l'armement.
    • Asap : "As soon as possible" soit "Aussi vite que possible".
    • Assistance (ou Assist') : Statistique de jeu qui correspond au nombre de fois où un joueur a aidé un tuer un ennemi, sans le tuer lui-même. Il faut au moins infliger 42 de dégâts à un ennemi pour obtenir une assistance.
    • Atm : Abréviation d'"At the moment" soit "en ce moment".
    • Auto-director : Option disponible en jeu sur une GOTV, qui permet d'avoir une gestion automatique de la caméra sur les points de vue des joueurs.
             
    B

    • Back :1.Littéralement "arrière", désigne les zones situées derrière les joueurs. Ex : un ennemi arrive dans notre back. 
      2. Aussi utilisé dans le sens de "retourner". Ex : j'ai quitté le B mais il faut que j'y retourne, je back en B.
    • Backup : Rapatriement d'un ou plusieurs joueurs sur une zone précise. Ex : les CT qui jouaient en B backup en A, ce qui veut dire qu'ils quittent le B pour repartir en A.
    • Badge : Item affichable sur le profil de jeu de chaque joueur. Il existe différents moyens d'obtenir des badges : acheter une opération, finir un Pick'Em Challenge avec un bon score, etc.
    • Ban : 1. Littéralement "exclure", utilisé pour désigner un joueur ban d'un serveur ou d'une compétition. Ex : il s'est fait ban de ce serveur.
      2. Peut aussi être utilisé pour désigner une carte enlevée du map pool lors des vétos d'avant-match, elle ne sera donc pas jouée dans le match qui suit. Ex : l'équipe a décidé de ban Dust2.
    • Blanc : Qualifie un joueur flashé, dont l'écran est blanc. Ex : je suis blanc, je vois plus rien ; l'ennemi est blanc, gogogo !
    • Bo1 / Bo3 / Bo5 / Bo7 : Bo signifie "Best of…" soit "au meilleur des…". Bo3 veut donc dire "Au meilleur des 3 cartes" : l'équipe qui remporte deux cartes gagne le match.
    • Bodyshot : Tir dans le corps, en opposition au Headshot.
    • Bombe : Explosif que les terroristes doivent aller poser puis faire exploser sur un BP. La bombe se présente comme un petit objet rectangulaire donnée aléatoirement à un terroriste à chaque nouveau round. Il est possible de la jeter à terre et de la ramasser simplement en passant dessus.
    • Bombsite (ou BP pour BombPoint) : Lieu où les terroristes doivent planter la bombe. Il en existe deux sur chaque carte : A et B. 
    • Boost : 1. Lorsqu'un joueur monte sur un autre pour atteindre une position ou prendre une ligne inatteignable seul, les deux joueurs effectuent un boost. Le joueur en haut est alors boosté, ou se fait booster. Équivalent français de Totem. (voir aussi Runboost)
      2. Utilisé en MatchMaking lorsqu'un joueur joue intentionnellement avec des équipiers beaucoup plus forts que lui pour qu'ils l'aident à grimper plus vite de rang : il se fait alors booster.
    • Bot : Joueur géré par l'IA, qui apparaît pour compléter une équipe s'il manque un joueur dans celle-ci. Un joueur humain, s'il meurt, peut ensuite prendre le contrôle du bot pour le reste du round.
    • Bottom-fragger : joueur qui a le moins de frags (dans son équipe ou dans le match en général), il est donc en bas du scoreboard, d'où le "bottom". Opposé au Top-fragger. 
    • Bracket : Équivalent anglais de l'Arbre.
    • Brain : 1. Littéralement "cerveau", capacité d'un joueur à être malin et à utiliser au mieux son intelligence de jeu. Ex : ce joueur a vraiment un très bon brain.
      2. Utilisé pour dire qu'une équipe ou un joueur a eu ou s'est fait avoir par un(e) autre à cause /  grâce au brain. Ex : il a complétement brain son adversaire ; il s'est fait totalement brain.
    • Brb : "Be right back" soit "De retour tout de suite" : le joueur s'absente mais revient vite.
    • Btw : "By the way" soit "Au fait".
    • Bunny Hop (ou Bunny) : Technique de saut permettant de se déplacer plus rapidement que la normale. Exemple.
    • Burst : Tir en rafale, qui tire trois balles par clic au lieu d'une, disponible uniquement sur le Glock et le Famas. Le burst est activable, par défaut, avec le clic droit, lorsqu'on a l'arme en main.
    • Buy : Littéralement "achat". Fait d'acheter des armes et de l'équipement au début d'un round. Ex : on a assez d'argent, on buy. (voir aussi Forcebuy, Full 2. et Lowbuy)
    • BYOC : "Bring Your Own Computer" soit "Apporte ton propre ordinateur", désigne les lans où chaque joueur doit amèner son PC pour pouvoir participer.
             
    Lexique : C ➩ D
    C

    • cs_ : Préfixe signifiant "counter-strike", qui s'appose devant les maps à otages comme cs_office, cs_italy ou cs_assault. Elles ne sont jamais jouées en match officiel.
    • Caisse d'armes : caisse contenant des skins d'armes, qu'il est possible d'ouvrir avec des clés, achetables sur Steam ou à d'autres joueurs. Les caisses peuvent s'obtenir aléatoirement en fin de partie, être achetées ou être échangées.
    • Call : Littéralement "Appel". Lorsqu'un joueur "call" quelque chose, il demande à ce qu'on accomplisse quelque chose. Ex : le leader a call un control-map ; mon coéquipier a call une flash-instant.
    • Camouflage (ou Camo) : Désigne le revêtement d'une arme, son apparence. Synonyme de Skin.
    • Camper : Fait de ne pas changer de position ou de ligne pendant un long moment. Ex : Le joueur campe dans la corniche, campe sur le B.
    • Carry : Littéralement "porter", lorsqu'un joueur fait gagner à lui seul son équipe, ou qu'un joueur se fait porter par ses coéquipiers. Ex : il est très fort, il nous a totalement carry sur ce match ; j'ai été mauvais, vous m'avez vraiment carry cette fois.
    • Carte : Environnement fermé où les deux équipes jouent l'une contre l'autre. Équivalent français de Map.
    • Cashprize : Somme d'argent totale mise en jeu lors d'un tournoi.
    • Caster : Équivalent anglais du commentateur. Désigne les personnes qui commentent les matchs.
    • Casu : Abréviation de "Casual" soit "occasionnel", utilisé pour désigner un joueur qui joue peu, de manière occasionnelle. Ex : ce gars-là c'est juste un casu ; ce jeu-là c'est un jeu pour les casus.
    • Cfg : Abréviation de "configuration", utilisée pour désigner tous les paramètres d'un PC ou d'un jeu. Ex : c'est quoi ta cfg pour CS ?
    • Challenger : Titre accordé à une équipe ayant terminé top 9-16 lors d'un Major : elle est alors assurée de pouvoir participer au prochain tournoi de qualification au Major.
    • Changelog : Journal d'une mise à jour, qui récapitule tous les changements ayant eu lieu lors d'une Màj.
    • Cheat : Littéralement "tricher". Un joueur qui triche est appelé un "cheater".
    • Choke : Littéralement "s'étouffer", utilisé lorsqu'une équipe en train de gagner, ou donnée favorite, s'écroule totalement pour finalement perdre.
    • Clutch : Situation où un joueur se retrouve seul en 1vsX, X désignant le nombre d'adversaires encore en vie. S'il réussit à remporter le round, on dit alors qu'il "clutch", ou que le clutch est réussi. 
    • Coach : Sixième homme d'une équipe, qui se place derrière les joueurs pour les conseiller en jeu, mais aussi en dehors.
    • Console : Interface disponible en jeu et permettant d'entrer des commandes afin de personnaliser les paramètres du jeu ou d'un serveur.
    • Contre-éco : Une équipe est en contre-éco lorsqu'elle joue un round contre une équipe en éco. S'oppose à l'Éco. Synonyme d'Anti-éco.
    • Control-map : Système de jeu classique où une équipe va "contrôler la map", s'assurant que l'autre équipe ne conteste pas les zones qui ne sont pas à elles.
    • Course à l'armement : Mode de jeu où le but est d'enchaîner les frags avec des armes données dans un certain ordre, le même pour tous. Après deux frags avec une arme, l'arme change. Le premier à finir toutes les armes gagne. Version français d'Arms race.
    • Cover : Littéralement "couvrir", c'est-à-dire surveiller ou prendre les arrières, que ce soit d'un allié, d'une position ou d'un objectif. Ex : je cover le BP A ; je te cover pendant que tu avances ; je cover la bombe.
    • CPL : 1. Cyberathlete Professional League, ancien circuit de tournois des années 2000.
      2. Désigne aussi les stratégies les plus travaillées, à base de stuff (smokes et flashs) et de timings très précis. Elles ont pris ce nom car les équipes les ont développées à l'occasion des tournois CPL, qui étaient alors les mieux dotés, et pour lesquelles les équipes étaient les mieux préparées.
    • Crossfire : Littéralement "feu croisé", situation où deux joueurs couvrent une même zone sous deux angles différents.
    • Cu : Abréviation phonétique de "See you" soit "À bientôt". Ex : "cu lan" veut dire "à bientôt en lan".
    • Cycle-money : Littéralement "cycle de l'argent", désigne les fluctuations économiques d'une équipe ou d'un joueur selon l'enchaînement des rounds gagnés et perdus.
             
    D

    • de_ : prefixe signifiant "defuse", qui s'appose devant les maps à bombe comme de_dust2, de_inferno ou de_nuke. Seules les maps de_ sont utilisées de manière officielle. 
    • Damage : Littéralement "dommage", s'utilise pour parler des dégâts infligés ou subis lors d'un round. Ex : sa grenade m'a fait beaucoup de damage.
    • DeathMatch (ou DM) : Mode de jeu avec respawn infini et sans objectif précis, où le but est juste de tuer ses adversaires. Il sert souvent d'entraînement avant d'aller jouer en mode compétitif.
    • Décaler : Action de se déplacer latéralement pour avoir la vision sur une nouvelle zone du jeu ou sur un adversaire. On dit aussi "faire une décal'". Ex : il a décalé la corniche et a tué le CT qui s'y trouvait.
    • Déclic : Stratégie où une équipe avance en slow jusqu'à un point précis avant de déclencher d'un coup un rush, afin de surprendre l'adversaire.
    • Default : Littéralement "par défaut". Désigne une action ou une position standard, classique. Ex : la bombe est plantée default.
    • Defuse : Littéralement "désamorcer". S'applique uniquement aux joueurs CT, quand ils désamorcent la bombe. (voir aussi Fake 2. et Ninja defuse)
    • Démo : Replay jouable directement dans le jeu d'une partie précédemment disputée, avec possibilité de voir tous les POV, de mettre des passages au ralenti, etc. Souvent utilisé par les professionnels pour décortiquer leur jeu ainsi que celui des adversaires.
    • Démo-in-eyes : Comme pour la démo, la démo-in-eyes est un replay d'une partie mais qui se concentre cette fois-ci sur le POV d'un joueur précis, ce dernier ayant lui-même enregistré la partie lorsqu'il était en train de la jouer.
    • Démolition : Mode de jeu semblable au mode standard mais sur des cartes plus petites et avec un seul BP. De plus, le joueur ne choisit pas ses armes : chacun commence avec les mêmes et si un joueur fait un frag dans un round, il aura une nouvelle arme au prochain, selon un ordre bien précis.
    • Disband : Littéralement "dissoudre", s'utilise pour parler d'une équipe qui se sépare. Ex : notre équipe a disband. (voir aussi Split 1.)
    • Draw : Littéralement "match nul". Un match qui se termine à 15-15 est donc un draw. 
    • DreamHack : Entreprise spécialisée dans l'organisation de lans, d'événements esportifs et de compétitions, qui a développé son circuit qui a lieu tout au long de l'année, avec plusieurs étapes. Ex : la DreamHack Summer, la DreamHack Winter, la DreamHack Tours…
    • Drop : 1. Littéralement "laisser tomber". Un joueur peut dropper une arme ou la bombe pour qu'un autre joueur la ramasse.
      2. Peut aussi prendre la forme d'un don lorsqu'un joueur demande un drop, souvent en début de round. Ex : drop-moi une arme, j'ai pas assez d'argent pour en acheter une ; drop please.
      3. En fin de partie, des objets (skins, caisses, graffitis) peuvent être attribués aléatoirement aux joueurs : on parle alors de drop. Ex : j'ai drop une caisse d'armes à la fin de mon dernier match.
    • Duel : lorsque deux joueurs se retrouvent face-à-face ou se sont vus, ils jouent un duel. Ex : j'ai décalé et mon adversaire était d'un coup en face de moi, heureusement j'ai gagné mon duel et l'ai tué.
    • Dunno : Abréviation de "Don't know" soit "Je ne sais pas".
             
    Lexique : E ➩ G
    E

    • Éco : 1. Fait de ne pas acheter d'arme principale lors d'un round par manque d'argent. On parle alors de "round d'éco". Cette technique permet d'économiser de l'argent pour pouvoir acheter normalement au round suivant. (voir aussi Anti-éco et Contre-éco)
      2. Économiser ses armes et son équipement pour le round suivant, étant donné que celui en cours a très fortes chances d'être perdu. Ex : un joueur éco son arme pour le prochain round. (voir aussi Keep et Save)
    • Entry  : Littéralement "entrée", utilisé pour parler du premier frag d'un round. Ex : j'ai pris un entry en A ; cette équipe arrive à prendre tous les entrys.
    • Entry-fragger : Attaquant dont le rôle est d'ouvrir les zones et les BP et de se débarasser le premier des défenseurs :  c'est lui qui sort en tête lors d'une attaque ou d'une prise de zone. Équivalent anglais de l'Ouvreur.
    • ESEA : ESports Entertainment Association, site en ligne permettant de jouer sur des serveurs compétitifs propres à ESEA. ESEA organise aussi des tournois internationaux et propose de nombreuses ligues en ligne de tout niveaux.
    • ESL : Electronic Sports League, ancien site internet permettant de jouer dans différentes ligues, l'ESL s'est beaucoup développé depuis, jusqu'à devenir l'un des leaders en terme d'organisation de compétitions.
    • ESWC : anciennement championnat du monde des jeux vidéo, l'ESWC est récemment devenu l'ESports World Convention, mais reste dans le domaine de l'organisation de tournois de jeux vidéo.
             
    F

    • FaceIt : site en ligne permettant de jouer sur des serveurs compétitifs propres à FaceIt. L'organisation s'est aussi lancée dans l'organisation et ligues et de tournois.
    • Fail : Littéralement "échouer". Désigne le raté d'un joueur, d'une façon plus ou moins ridicule. Ex : il a complétement fail son duel ; il a raté son adversaire de dos, quel fail !
    • Fake : 1. Littéralement "faux, truqué", désigne une fausse situation créée par une équipe ou un joueur pour tenter de tromper l'adversaire. Ex : on lance beaucoup de stuff en B mais ce sera un fake, en fait on repartira en A. (voir aussi Fake flash)
      2. S'applique aussi à la bombe : un joueur peut "fake-plant", c'est-à-dire commencer à planter pour faire croire à l'adversaire qu'il le fait vraiment, et en fait ressortir son arme et décaler. Pareil pour une "fake-defuse" : commencer à defuse pour obliger l'adversaire à venir voir, et attendre qu'il sorte en ayant lâché la defuse, arme à la main.
    • Fake flash : Lancer une arme, ou une grenade autre qu'une flash, en l'air, pour faire croire à l'ennemi que l'on vient de lancer une flash, le but étant qu'il se retourne pour esquiver ce qu'il croit être une flash, ce qui le laisse alors vulnérable pendant un court moment.
    • Fanboy : Fan d'une équipe ou d'un joueur. Utilisé plutôt péjorativement, pour désigner quelqu'un qui n'a aucun recul et défendra toujours aveuglément son équipe ou son joueur, qu'importe ses performances.
    • Fastscope : Fait de viser et tirer très rapidement avec une arme à lunette, généralement un sniper.
    • Fixe : 1. Défenseur qui est assigné à un BP et n'en bouge qu'en tout dernier recours.
      2. Lorsqu'un ou plusieurs joueurs mettent de l'activité à un endroit, ils obligent les adversaires de cette zone à y rester : on dit alors qu'ils les fixent. Ex : je vais lancer beaucoup de stuff en A, ça va fixer les défenseurs qui y jouent.
    • Flash : Type de grenade qui, lorsqu'elle explose, dégage une grande lumière blanche et assourdissante. Utilisée pour empêcher momentanément un ennemi de voir et/ou d'entendre. (voir aussi Fake flash, Flash instant et Pop flash).
    • Flash instant : Grenade flash lancée par un coéquipier pour un allié, et mise de façon à ce que l'adversaire ne la voit pas arriver et ne puisse donc pas détourner la tête pour l'esquiver ou en atténuer l'effet. Le joueur peut alors décaler de suite, lorsque l'adversaire est encore aveuglé.
    • Flickshot (ou Flick) : Type de tir, le plus souvent avec une arme à lunette, où le joueur effectue un brusque mouvement de souris pour tuer un adversaire qui est, à la base, assez éloigné de son viseur.
    • Forcebuy : Littéralement "forcer l'achat", type de round où une équipe n'a pas assez d'argent pour acheter convenablement et devrait éco, mais décide quand même d'investir tout ce qu'elle a.
    • FoV : "Field of View" soit "champ de vision". Plus sa valeur est élevée, plus le champ de vision sera large. 
    • FPS : 1. "Frame Per Second" soit le nombre d'images affichées à l'écran par seconde. Plus les FPS sont élevés, plus le jeu sera fluide.
      2. "First Person Shooter", jeu de tir en vue à la première personne. Counter-Strike est un FPS.
    • Frag : Faire un frag équivaut à tuer un ennemi. Ex : il a fait 3 frags pendant ce round. Synonyme de Kill.
    • Fragmovie : Vidéo qui regroupe un ensemble de frags avec un éditing et des effets plus ou moins poussés.
    • Free For All (ou FFA) : "Chacun pour soi". Désigne les serveurs ou les modes de jeu où chacun joue seul, sans aucun allié ni équipe.
    • Freezetime : Littéralement "temps mort". Secondes de début de round où personne ne peut bouger et qui servent à acheter armes et équipement, ainsi qu'à communiquer sur la stratégie du round à venir.
    • Friendly-Fire (ou FF) : Littéralement "tir allié". Peut être activé ou non selon les serveurs. Si désactivé, tirer sur un allié ne lui fera aucun dommage.
    • Full : 1. Tirer toutes les balles de son chargeur d'un coup, sans relâcher le clic gauche une seule fois.
      2. Littéralement "plein, complet". Utilisé pour parler de la situation d'un joueur ou d'une équipe. Ex : toute l'équipe a acheté, on est full achat (ou full buy, ou achat plein) ; toute l'équipe a acheté des kevlar, on est full kevlar.
      3. Aussi utilisé pour parler de la situation d'un lobby ou d'un serveur. Ex : le lobby est déjà full, tu peux pas nous rejoindre ; le serveur est full, il n'y a plus de place disponible. 
    • Full team : Lorsqu'un joueur tue toute l'équipe adverse seul, il effectue un full team. Synonyme d'Ace.
    • Fumigène : Grenade qui dégage de la fumée en explosant. Version française de Smoke.
             
    G

    • Gameplay : Littéralement "jouer le jeu", manière de jouer que propose le jeu.
    • GG : "Good Game", littéralement "Bon jeu", qui se traduit plutôt par "Bon / Beau match", expression utilisée à la fin d'un match pour féliciter tous les joueurs.
    • GH : "Good Half", littéralement "Bonne moitié", qui se traduit plutôt par "Bon side", et qui est donc une expression utilisée à l'entre-deux-sides lors d'un match.
    • Give up : Littéralement "abandonner", utilisé lorsqu'une équipe semble totalement abattue et ne propose plus rien. Ex :  ils sont au fond du trou, ils ont totalement give up.
    • GL : "Good Luck" soit "Bonne chance", expression utilisée au début d'une partie.
    • Global Elite : Rang le plus élevé du MatchMaking.
    • GOTV : Système de diffusion d'un match, qui permet à n'importe qui de rejoindre le serveur et de regarder le match en cours en tant que spectateur. 
    • Graffiti : Objet disponible en jeu, permettant d'afficher un graffiti sur une surface dans le jeu. Chaque graffiti peut être effectué 50 fois avant d'être épuisé.
    • GSL : Système d'arbre impliquant 4 équipes. Chaque équipe en affronte une autre. Les deux gagnants jouent ensuite ensemble, celui qui s'impose termine premier. Les deux perdants jouent aussi ensemble, et celui qui perd termine dernier. Les deux équipes restantes s'affrontent ensuite pour savoir qui termine deuxième et qui termine troisième.
    • Gun round : 1. Round armé, où tous les joueurs de chaque équipe possèdent des ressources importantes (armes, stuff…). 
      2. En français, très souvent, l'expression "Gun round" ou "GR" est utilisé pour désigner le pistol round. C'est une erreur, qui est toutefois devenue tellement courante que l'expression est restée. Le GR sera donc le pistol round. (voir aussi Pistol round)
      
    Lexique : H ➩ L
             
    H

    • HE grenade : "High Explosive grenade", grenade à fragmentation qui inflige des dégâts lorsqu'elle explose.
    • HF : "Have Fun" soit "Prenez du plaisir", expression utilisée au début d'une partie.
    • Hit : Littéralement "coup", utilisé pour parler d'un tir qui touche sa cible. Ex : il l'a hit mais ne l'a pas tué.
    • HLTV : site de référence sur la scène compétitive de Counter-Strike, entièrement en anglais.
    • Host : 1. Littéralement "hôte", personne présente sur la scène des tournois, qui accueille et interviewe les joueurs avant et après match.
      2. Personne qui anime et gère la table des analystes en lan. Aussi connu sous le nom de "Desk Host".
    • HP (ou Health Points) : Points de vie du joueur. Chacun commence le round avec 100, et meurt lorsqu'ils sont à 0.
    • HS (ou Headshot) : Tir à la tête. Il suffit souvent (mais pas toujours) d'un headshot pour tuer un adversaire. (voir aussi Bodyshot)
             
    I

    • IEM : Intel Extreme Masters, circuit de compétition organisé par l'ESL avec plusieurs étapes dans l'année. Ex : les IEM Katowice, les IEM Oakland.
    • Imo : Abréviation de l'expression "In my opinion" qui signifie "à mon avis". Se trouve aussi sous la forme "imho", "In my humble opinion" soit "à mon humble avis", ou bien directement en français sous les formes "ama" ou "amha".
    • Inc : Abréviation d'"incoming", pour prévenir que quelque chose va arriver. Ex : "clutch inc", le clutch va arriver.
    • Information : Utilisé dans le sens d'indication, renseignement, sur quelque chose de précis : le positionnement des adversaires, le nombre de personnes présentes dans une zone... Ex : je vais prendre l'info dans le middle ; j'ai l'info sur la bombe.
             
    J

    • Join : Littéralement "joindre", s'applique notamment à un serveur. Ex : mon pote est en train de join le serveur.
    • Jumpshot : Tir effectué en plein saut.
             
    K

    • Keep : Littéralement "Garder", dans le sens où un joueur garde son arme et son équipement pour le prochain round car celui en cours est déjà perdu. Ex : un joueur keep son arme pour le prochain round. (voir aussi Save et Eco 2.)
    • Kevlar : Matière qui compose les gilets pare-balles et qui sert à désigner ceux-ci dans le jeu. Achetable en début de round, en avoir un permettra d'encaisser plus de dégâts lors d'un round. Souvent accompagné du casque, qui permet d'encaisser moins de dégâts en cas de headshot.
    • Kick : Renvoyer un joueur d'une équipe ou d'un serveur. Ex : il s'est fait kické de ce serveur ; il s'est fait kick par son équipe.
    • Kill : Littéralement "tuer", s'utilise pour désigner le fait d'avoir tuer un ennemi. Ex : il en est déjà à 12 kills. Synonyme de Frag. (voir aussi TK (ou TeamKill)
    • Kit : Équipement que peuvent acheter les CT afin de désamorcer la bombe plus rapidement (5 secondes avec le kit contre 10 sans).
    • Knife round : Round facultatif joué entièrement au couteau au tout début d'un match. L'équipe qui le remporte décide du side sur lequel elle va commencer.
             
    L

    • Ladder : Type de compétition où un classement s'établit en fonction des résultats. Le classement évolue au fur et à mesure et n'a jamais de réel fin.
    • Lag : Ralentissement ou saccade du jeu, souvent dû à une mauvaise connexion internet du joueur ou du serveur.
    • LAN : "Local Area Network". Rassemblement physique de joueurs, qui disputent des matchs et compétitions en étant tous au même endroit et en jouant sur un réseau local. Les tournois les plus prestigieux et les mieux dotés sont tous joués en lan.
    • Last : 1. Littéralement "dernier", désigne le dernier joueur ennemi à éliminer. Ex : le last est sur le BP B. 
      2. Peut aussi désigner un joueur en remplaçant un autre de manière temporaire. Ex : notre pote n'était pas là, on a dû jouer avec un last.
    • Leader-in-Game (ou Lead ou LIG) : Désigne le joueur de l'équipe qui donne la marche à suivre, les stratégies à effectuer, les rounds d'éco ou de force-buy, etc.
    • Leg : Littéralement "jambe", utilisé pour désigner un tir, souvent de sniper, qui a touché l'adversaire uniquement à la jambe et ne l'a donc pas tué. Ex : il a leg son adversaire et l'a laissé à 15hp ; il s'est fait leg, il lui reste peu de vie.
    • Légende : Titre accordé à une équipe ayant terminé dans le top 8 lors d'un Major : elle est alors assurée de pouvoir participer au prochain.
    • Level : Littéralement "niveau". Au nombre de 40 sur CS:GO, le joueur les franchit en accumulant les xp, qu'il gagne à la fin de chaque match. Passer un niveau permet d'obtenir un drop, et arriver au bout des 40 niveaux donne un badge. Certaines options de jeu ne sont disponibles qu'à partir d'un certain niveau atteint.
    • Ligne : Utilisé dans l'expression "prendre la ligne" ou "avoir la ligne", c'est-à-dire avoir son viseur à un endroit précis, le plus souvent là où les ennemis sont susceptibles d'arriver. Ex : je prends la ligne tunnel.
    • Ligue (ou League) : Type de tournoi, souvent utilisé sur internet, où chaque équipe affronte au moins une fois toutes les autres équipes de la ligue.
    • Line-up : Désigne la composition d'une équipe. Ex : la line-up de l'équipe X est composée de joueur1, joueur2, joueur3, joueur4, joueur5.
    • Lobby : Littéralement "hall, vestibule", désigne la salle d'attente où se réunissent plusieurs joueurs avant de lancer une partie pour jouer ensemble. Ex : join le lobby, on attend plus que toi avant de lancer la recherche de partie.
    • Loser bracket : Partie du bracket (ou de l'arbre) réservé aux équipes ayant déjà perdu un match. Une deuxième défaite dans le loser bracket équivaut à une élimination. Etre la dernière équipe en lice dans le loser bracket permet par contre, le plus souvent, de rejoindre la finale. (voir aussi Winner bracket)
    • Low : 1. Littéralement "bas". Ex : ce joueur est low HP, ses points de vie sont bas.
      2. Utilisé aussi sous le sens de "faible", pour se moquer du niveau de quelqu'un. Ex : ce gars-là c'est vraiment un low.
    • Lowbuy (ou Petit achat) : Acheter peu d'armes et d'équipement au début d'un round pour ne pas être en Éco total, mais pas tout dépenser non plus pour pouvoir faire un achat plein au prochain round.
    • Lurker : Joueur dont le rôle est d'intercepter les rotations de l'équipe adverse, le plus souvent en prenant la coupe, c'est-à-dire en se trouvant sur le chemin de la rotation, là où l'adversaire ne s'y attend pas.
    M
    Lexique : M ➩ O
             
    M

    • Majors : Tournois les plus prestigieux, sponsorisés par Valve, qui ont lieu 2 à 3 fois par an. Ils s'accompagnent d'un ensemble de choses (stickers d'équipes et de joueurs, Pick'em Challenge...) disponibles uniquement à ce moment-là.
    • Map : Environnement fermé où les deux équipes jouent l'une contre l'autre. Équivalent anglais de Carte.
    • Map Pool : Ensemble de cartes. Ex : le map pool officiel, qui regroupe toutes les cartes jouées en compétition. Le map pool de réserve, lui, regroupe les cartes non-jouées en compétition mais quand même disponibles en jeu.
    • MatchMaking (ou MM) : Mode de jeu permettant à des joueurs de s'affronter de manière compétitive. Chaque joueur possède un rang, selon son niveau, rang qui peut ensuite évoluer ou régresser selon les performances.
    • Mate : Littéralement "camarade", utilisé pour désigner ses alliés ou ses partenaires de jeu. Ex : mon mate a été très bon ce soir.
    • Méta : Abréviation de "Métagame", soit la manière de jouer. La méta est un ensemble de choses plus ou moins variées (tactiques, styles de jeu, etc.), qui évolue avec le temps, et qui régit le jeu compétitif. Ex : la meta actuelle est beaucoup portée sur le jeu lent.
    • Middle (ou Mid) : Littéralement "milieu", désigne la partie centrale de la carte.
    • Minors : Tournois sponsorisés par Valve qui servent de passage obligatoire pour les équipes voulant se qualifier au Major, et qui n'avaient pas participé au précédent.
    • Mise à jour (ou Màj) : Liste de changements qui impactent directement le jeu et ses composantes. Valve se charge de mettre régulièrement le jeu à jour.
    • Mix : Equipe improvisée par cinq joueurs pour aller disputer une lan ou une compétition online.
    • Mod : Mode de jeu personnalisé créé, souvent par la communauté, à partir d'un jeu de base. Sur CS, on peut citer parmi les mods les plus connus le mod ba_jail (qui simule l'environnement d'une prison avec un gardien et des prisonniers) ou encore le mod Deathrun (une course piégée où un des joueurs active des pièges que les autres doivent esquiver).
    • Molotov : Grenade incendiaire qui émet des flammes se répandant au sol lorsqu'elle explose. Tout joueur qui passe dans les flammes récolte des dégâts. La grenade molotov peut être éteinte si l'on jette une grenade fumigène dessus.
    • MomoLan : 1. Lan organisée entre amis et/ou avec peu de moyens, plus pour le fun que pour la compétition. 
      2. Utilisé péjorativement pour désigner une lan de basse qualité. Ex : c'était vraiment une momolan, on reviendra pas.
    • Move : Littéralement "mouvement, déplacement", mais s'étend de manière plus large à toute action d'un joueur. Ex : ne pas désamorcer la bombe tout de suite était un très bon move.
    • MR 3/5 : Maximum Round 3/5, sert pour désigner le format utilisé en overtime : MR3 veut dire que chaque équipe va rejouer 3 rounds sur chaque side, la première qui en gagne 4 au total remporte donc le match ; MR5 que chaque équipe va rejouer 5 rounds sur chaque side, la première qui en gagne 6 au total remporte donc le match.
    • MS : "Moule Shot", shot chanceux.
    • Mumble : Logiciel permettant à plusieurs personnes de se retrouver sur un serveur vocal pour parler ensemble.
    • Muscle Memory : Littéralement "mémoire musculaire". Il existe des maps "Muscle Memory" destinées à favoriser ce genre de choses en améliorant les réflexes par exemple.
             
             
    N

    • Ninja defuse : Defuse faite de manière discrète, parfois dans une smoke, au nez et à la barbe d'adversaires encore en vie et qui ne sont soit pas assez attentifs ; soit déjà partis du bombsite pour échapper à l'explosion, laissant ainsi la bombe libre pendant quelques seconde avant qu'elle n'explose.
    • Noob : 1. Dérivé de newbie, désigne une personne débutante.
      2. Terme utilisé pour rabaisser une personne et son niveau de jeu. Ex : t'es qu'un noob.
    • Noscope : Tuer quelqu'un avec une arme à lunette sans regarder dans celle-ci. Ex : il m'a mis un noscope avec son sniper. Synonyme d'Unscope.
    • Nova : Nom d'un rang en MatchMaking. Il existe quatre grades de Nova (Nova I, Nova II, Nova III, Nova IV). Correspond au niveau "moyen". 
    • NP : "No Problem" soit "Pas de problème".
    • NS : "Nice Shot", expression utilisée pour féliciter un joueur qui a rentré un très beau shot.
    • NT : "Nice Try" soit "Bien tenté", utilisé pour dire à un joueur qui vient de perdre une situation qu'il aurait sans doute mérité mieux.
    • Nvm : Abréviation de "Nevermind", soit "Ca ne fait rien" ou "Tant pis".
             
             
    O

    • Observer : Personne chargée de la gestion de la caméra en jeu sur un stream.
    • Occasionel : Mode de jeu reprenant les bases du mode compétitif, mais avec des règles plus laxistes : plus de joueurs dans chaque équipe, équipement automatiquement donné au début de chaque round, temps supplémentaire… Il n'y a pas de rang en occasionel.
    • Off : Agresser une zone de la carte. Ex : j'off la corniche, j'off le tunnel. (voir aussi Agro et Push)
    • Omg : "Oh my god" soit "Oh mon dieu". Existe aussi en version "omfg", "oh my ♥♥♥♥ing god".
    • Opération : Contenu supplémentaire lancé par Valve, en général tous les six à huit mois. Après avoir acheté l'opération, le joueur a accès à des choses exclusives (missions, caisses d'armes, cartes en MM…).
    • OS : "One Shot", soit un kill effectué avec une seule balle, le plus souvent via un headshot.
    • Otage : Dans les maps à otages, les otages sont les objectifs : les CT doivent les récupérer et les ramener à leur spawn, tandis que les Terroristes doivent les en empêcher.
    • Outplayed : Littéralement "dominer par le jeu", se faire outplayed revient à perdre une situation (duel, round, match...) car l'adversaire a été plus fort ou plus malin. Ex : il s'est fait totalement outplayed ; ils ont totalement outplayed leur ennemi.
    • Ouvreur : Attaquant dont le rôle est d'ouvrir les zones et les BP et de se débarasser le premier des défenseurs : c'est lui qui sort en tête lors d'une attaque ou d'une prise de zone. Équivalent français de l'Entry-fragger.
    • Overtime : Équivalent de la prolongation, arrive lorsque deux équipes sont à 15-15 et qu'il n'y a pas de match nul possible.
    Lexique : P ➩ R
            
    P

    • Peek : Littéralement "coup d'œil", désigne l'action de regarder furtivement une zone pour prendre des informations sur celle-ci. Ex : je peek la corniche et je me recule tout de suite après.
    • Perfect : Littéralement "Parfait", s'utilise pour parler d'un round remporté et où aucun membre de l'équipe n'est mort.
    • Pick : 1. Littéralement "choisir", s'utilise lors du système de véto pour désigner le choix d'une carte qui va être joué pendant le match. Ex : mon équipe a pick Inferno.
      2. S'utilise aussi sous le sens de "cueillir, ramasser". Ex : la bombe est à terre, il faut aller la pick.
    • Pick'Em Challenge : Concours de pronostics mis en place dans le jeu lors des Majors, où chacun peut parier sur les matchs à venir et marquer des points selon ses résultats.
    • Pickup : Partie improvisée entre 10 joueurs, deux équipes de 5 sont alors créées arbitrairement.
    • Ping : Temps mis, en millisecondes, pour qu'une requête fasse l'aller-retour entre le serveur de jeu et la machine de l'utilisateur. Plus un ping est élevé, plus le risque de lag est élevé.
    • Pistol Round : Premier round d'un side, disputé uniquement au pistolet. Souvent appelé GR ou Gun Round par erreur. (voir aussi Gun round 2.)
    • Pivot : Défenseur qui, contrairement au fixe, est amené à pivoter sur la carte. Souvent assigné à un BP en début de round, c'est lui qui va bouger le premier si l'action semble se dérouler ailleurs.
    • Plz : Abréviation de "Please" soit "S'il vous plaît".
    • Poke : Littéralement "petit coup", utilisé pour dire qu'un joueur a pris ou donné des dégâts sans pour autant tuer ou mourir. Ex : il a poke son adversaire ; il s'est bien fait poke ; il a pris beaucoup de pokes.
    • Pop : Se dit de l'action d'une smoke qui explose et répand sa fumée. Ex : la smoke vient de pop.
    • Pop flash : Équivalent de la flash instant mais effectuée par un joueur pour lui-même, parfois avec un clic droit, donnant ainsi moins de puissance au lancer.(voir aussi Flash instant)
    • POV : "Point Of View", point de vue, souvent utilisé pour désigner celui d'un joueur spécifique.
    • Pracc : Abréviation de "practice" soit "entraînement", désigne les matchs sans enjeu joués entre deux équipes, où elles se testent et s'entraînent. Ex : on affronte teamX en pracc tout à l'heure.
    • Preshot (ou Prefire) : Tirer avant de voir un ennemi. Lorsqu'un joueur arrive dans une zone ou prend une ligne où il y a de fortes chances qu'un ennemi se trouve, il tire avant même de savoir s'il y est vraiment ou non. Ex : l'adversaire m'a preshot, j'ai même pas eu le temps de tirer que j'étais déjà mort.
    • Prime : Option disponible en MatchMaking. Un joueur Prime a lié son compte Steam à son numéro de téléphone portable. Cette technique est censée lutter contre les smurfs et les comptes multiples (et donc le cheat). En activant ensuite la recherche Prime, un joueur ne tombera qu'avec des joueurs qui sont aussi Prime.
    • Pug : "Pick up game", match organisé avec des personnes qui peuvent être inconnues. On parle souvent de "pug ESEA".
    • Push : Littéralement "pousser", utilisé pour dire que l'on s'avance quelque part. Ex : je push jusqu'au spawn. (voir aussi Agro et Off)
             
             
    Q

               
               
      R

      • Rage : Littéralement "rager", s'énerver en jeu. Ex : il m'a tué, ça m'a tellement fait rage.
      • Rang (ou Rank) : Grade du MatchMaking, correspond au niveau du joueur. Il y en a 18 en tout, de Silver I à Global Elite. Il n'est pas rare que les joueurs se demandent leur rang entre eux avec la question "rank ?".
      • Reddit : Plus gros forum internet au monde, avec une partie CS:GO très active.
      • Redirection : Changer de zone d'action. Souvent utilisé pour parler de l'attaque. Ex : après avoir fait du bruit en A, les terroristes font une redirection en B.
      • Reset : Littéralement "réinitialiser", s'utilise pour parler du cycle-money d'une équipe qui retombe au plus bas. Ex : ils ont perdu ce round, leur économie a été totalement reset.
      • Respawn : Littéralement "réapparaître", fait d'apparaître de nouveau au début d'un round, après s'être fait tué au précédent. 
      • Retake (ou Reprise) : 1. Littéralement "reprendre". Situation où une équipe ou un joueur décide de reprendre une zone de la carte, souvent un BP. Ex : la bombe a été posée, les CT vont devoir retake le BP pour la désamorcer. 
        2. Type de serveur spécialement dédié à la reprise de BP, où le round commence au moment où la bombe est plantée. On parle alors de "serveurs retake".
        Revenge : Littéralement "revanche, vengeance", désigne un kill pris sur un adversaire qui vient juste de tuer un allié. On peut donc parler de "revenge kill". Ex : il m'a tué mais tu m'as bien revenge.
      • Ronde suisse : Système de compétition utilisé lors de certains tournois. Chaque équipe en affronte une autre avec le même nombre de victoires / défaites qu'elle. Ex : une équipe qui a 1 victoire et 1 défaite affrontera une équipe dans la même situation.
      • Rotation : Désigne l'action d'un joueur de "tourner" sur la carte, lorsqu'il passe d'un endroit à un autre. Souvent utilisé pour parler de la défense. Ex : le défenseur du B va faire une rotation en A.
      • Round of (ou RO) : Désigne le nombre d'équipes encore en lice dans un tournoi. Les demi-finales sont donc le Round of 4, les huitièmes de finales le Round of 16, etc.
      • Runboost : Type de boost particulier où un joueur monte sur un autre, puis les deux se mettent à courir ensemble : le joueur du dessus va alors avoir une vitesse beaucoup plus rapide que la normale, ce qui lui permet d'effectuer des sauts plus longs.
      • Rush : Littéralement "se ruer", désigne une attaque souvent rapide sur un point donné. Ex : on rush tous le B.
      Lexique : S
            
      S

      • Save : Littéralement "sauver", utilisé pour désigner un joueur qui sauve ce qu'il possède pour le prochain round, celui en cours étant déjà perdu. Ex : un joueur save son arme pour le prochain round. (voir aussi Éco 2. et Keep)
      • Scoreboard : Tableau des scores d'un match, où chaque joueur peut voir son nombre de kills, de morts, ses assistances, mais aussi d'autres informations comme son ping.
      • Setup : 1. Littéralement "installation". Désigne une manière de se positionner et de jouer, avec souvent plusieurs joueurs impliqués. Ex : on est solide en B, notre setup en B est bon.
        2. Désigne aussi l'installation informatique d'un joueur ou d'un streamer. Ex : c'est quoi ton setup pour stream ?
      • Shot : Littéralement "tir".
      • Side : Littéralement "côté". Sur CS, il existe deux sides : le side d'attaque (ou side terroriste), et le side de défense (ou side CT).
      • Silver : Nom d'un rang en MatchMaking. Il existe six grades de silver, de Silver I à Silver Elite Master. Correspond au niveau le moins élevé, avec beaucoup de débutants.
      • Skill : Littéralement "compétence". Plus un joueur possède de "skill", plus il sera considéré comme bon. Ex : il est vraiment skillé, il nous a tous défoncés.
      • Skin : Équivalent anglais du camouflage d'une arme. (voir aussi Camouflage)
      • Slot : Correspond à une place. Ex : ce serveur a 32 slots disponibles ; ce tournoi propose 40 slots.
      • Slow : Littéralement "lent". Désigne l'action de marcher pour ne pas faire de bruit, ce qui en contrepartie rend le déplacement plus lent. Ex : on va remonter tout le tunnel en slow pour pas qu'ils nous entendent.
      • Smoke : Grenade qui dégage de la fumée en explosant. Version anglaise de Fumigène.
      • Smurf : Compte secondaire d'un joueur, volontairement moins bien classé que son compte principal, pour pouvoir aller jouer dans des rangs inférieurs.
      • Sneaky (ou Sneaky Beaky) : Littéralement "sournois", qualifie une action discrète, rusée. Ex : il les a suivis en sneaky pendant 30 secondes avant de les tuer.
      • Sniper : Joueur qui joue avec l'arme du même nom.
      • Spammer : Tirer en abondance sur une position, un objet ou un joueur. Ex : il a spammé la porte ; il s'est fait spammer.
      • Spawn : 1. Lieu d'apparition des joueurs à chaque début de round. Il existe un spawn pour les Terroristes, et un pour les CT. 
        2. Action d'apparaître dans une partie. Ex : j'ai spawn sans aucun argent.
      • Split : 1. Littéralement "diviser", s'utilise lorsqu'une équipe se sépare. Ex : l'équipe ne s'entendait plus, elle a split.
        2. S'utilise aussi dans certaines stratégies, lorsque l'équipe est à différents endroits de la map avant de se regrouper en un point commun en passant par des chemins différents. Ex : un split 3-2B est une stratégie dans laquelle 3 joueurs passent par un endroit et 2 autres par un autre, pour qu'au final ils se retrouvent tous en B.
      • Spray : Tirer plusieurs balles d'un coup en restant appuyé sur le clic gauche. Un spray peut être de 4-5 balles, comme de 25 balles.
      • Stack : Littéralement "empiler, remplir", utilisé lorsque tous les joueurs d'une équipe sont regroupés au même endroit. Ex : on va faire un stack en A. 
      • Steam : Plateforme créée et gérée par Valve, permettant d'acheter puis de jouer à des jeux vidéo sur PC. Steam est aujourd'hui indispensable pour lancer bon nombre de titres.
      • Step up : Littéralement "intensifier", qualifie un joueur qui améliore son niveau de jeu. Ex : il est très bon, il a vraiment step up ces derniers temps.
      • Stream : Diffusion en direct d'un contenu. On trouve des streams de matchs, de compétitions, ou des streams de joueurs, qui se filment en train de jouer.
      • Stuff : Désigne l'ensemble des équipements que peuvent posséder les joueurs (grenades, kits, etc.). Ex : cette équipe a peu de stuff, elle risque d'avoir du mal à gagner le round.
      • Support player : Joueur dont le rôle est de supporter et soutenir ses coéquipiers, par exemple en leur lançant du stuff, en leur permettant d'être dans les meilleurs dispositions possibles pour décaler, etc.
      • Surf : Action de "glisser" sur une paroi inclinée. Il existe des serveurs spéciaux "surf".
      • Switch : 1. Littéralement "changer", utilisé pour parler du changement de side à la moitié du match, lorsque l'équipe qui était Terro passe CT et vice-versa.
        2. Également utilisé pour parler du changement d'arme d'un joueur. Ex : il avait son cut en main, il a switch sur son AK.
      Lexique : T ➩ Z
      T

      • Tag : Littéralement "marquer". Toucher ou se faire toucher sans pour autant tuer / mourir. Ex : je l'ai tagué, il doit plus avoir beaucoup de vie ; je me suis fait tag.
      • Tapping : Technique de tir qui consiste à tirer au coup par coup, balle par balle, avec un nouveau clic pour chaque balle.
      • TBA : "To Be Announced" soit "À annoncer" ou "sera annoncé".
      • TBD : "To be determined" soit "À déterminer" ou "sera déterminé".
      • Tbh : "To be honest" soit "Pour être honnête".
      • Teammate : Littéralement "coéquipier".
      • Teamplay : Littéralement "jeu d'équipe", aptitude que peut posséder (ou non) un joueur ou une équipe. Ex : cette équipe joue bien ensemble, son teamplay est vraiment beau à regarder.
      • TeamSpeak : Logiciel permettant à plusieurs personnes de se retrouver sur un serveur vocal pour parler ensemble.
      • Terroriste : Désigne les membres de l'équipe Terroriste, qui doit attaquer les BP pour y planter puis faire exploser la bombe. Leur couleur est le jaune sur CS:GO, et était le rouge sur les précédentes versions.
      • Throw : 1. Littéralement "jeter, abandonner", utilisé lorsqu'une équipe perd volontairement un match pour obtenir quelque chose en échange (ce qui est interdit).
        2. Aussi utilisé ironiquement lorsqu'une équipe en train de gagner semble s'arrêter de jouer et finit par perdre. Ex : ils ont totalement throw ce match alors qu'ils menaient largement.
      • Tick : Un tick correspond à une information envoyée au serveur en une seconde. Plus ce nombre est élevé, plus le jeu sera précis. Sur CS, les serveurs sont en 64 tick (64 informations envoyées au serveur par seconde), mais en lan ou sur certains sites (ESEA, FaceIt), ce nombre s'élève à 128.
      • Timeout : Littéralement "temps mort", période où le jeu est arrêté. Il peut y en avoir de deux types : le timeout tactique, demandé par une équipe et où elle dispose d'un peu de temps pour parler et réfléchir ; et le timeout technique, dû à un problème technique.
      • TK (ou TeamKill) : Blesser ou tuer un de ses propres coéquipiers. Ex : il m'a TK au début du round, j'avais à peine 20hp en sortant du spawn.
      • Top 1 / Top 3-4 / Top 8 : Sert à désigner le résultat d'une équipe lors d'un tournoi. Top 1 veut dire qu'elle a terminé première ; Top 3-4 veut dire qu'elle a terminé à la 3-4ème place ; Top 8 veut dire qu'elle a fini dans les huit meilleures équipes, sans pour autant réussir à décrocher un top plus haut comme top 1 ou top 3-4.
      • Top-fragger : Joueur qui a le plus de frags (dans son équipe ou dans le match en général), il est donc en haut du scoreboard, d'où le "top". Opposé au Bottom-fragger.
      • Totem : Désigne un joueur montant sur un autre pour atteindre une position ou prendre une ligne inatteignable seul. Équivalent français de Boost 1.
      • Tourner : Action de bouger sur la carte de façon à rejoindre une autre position. Ex : Il faut que j'aille en A, je tourne en A.
      • Toxique (ou Toxic) : Désigne un joueur ou un comportement inapproprié en jeu, en faisant exprès de perdre, en hurlant dans son micro, etc.
      • Trade : 1. Littéralement "échange", désigne des kills très rapprochés les uns des autres dans le temps, qui maintiennent l'équilibre du nombre de joueurs entre chaque équipe. Ex : on était en 5vs5, après ces trade kills on se retrouve en 3vs3.
        2. Peut aussi désigner l'échange d'items entre deux joueurs. Ex : il m'a trade son couteau contre ma caisse d'armes.
      • Travers : Tir à travers un objet ou une surface. Ex : il a tenté un travers porte ; les travers lui ont fait mal, il n'a plus beaucoup de vie. Équivalent français de Wallbang.
      • Trick : Littéralement "astuce", désigne un mouvement ou une action pas forcément évidente à faire mais qui peut donner un avantage. Ex : sur Mirage, savoir rejoindre la corniche depuis la fenêtre est un très bon trick.
      • Twitch : Site de diffusion de stream.
      • Ty (ou Thx) : Abréviation de "Thank You" ou "Thanks" soit "Merci".
               
               
      U

      • Unscope : Tuer quelqu'un avec une arme à lunette sans regarder dans celle-ci. Ex : il m'a unscope avec son sniper. Synonyme de Noscope.
      • Upset : Littéralement "bouleversement", utilisé pour dire qu'une équipe en surprend une autre, bouleverse la hiérarchie. Ex : cette équipe a gagné à la surprise générale, c'est un gros upset ; elle a upset son adversaire.
               
               
      V

      • VAC : 1. "Valve-Anti Cheat", système anti-triche de Valve.
        2. C'est aussi devenu une expression courante pour désigner une action incroyable ou assez suspecte. Ex : il a mis un VAC shot.
      • Valve : Éditeur de Counter-Strike, chargé du développement du jeu et des mises à jour, et qui sponsorise aussi certains tournois.
      • Véto : Système mis en place avant-match pour choisir les maps sur lesquelles se jouera le match.
               
               
      W

      • Wall : Littéralement "mur", utilisé comme verbe pour désigner un joueur qui tire à travers un mur. Ex : il a tenté de le wall, sans succès. 
      • Wallbang : tir à travers un mur. Ex : il s'est pris un wallbang qui l'a laissé à 10hp. Équivalent anglais de Travers.
      • Warm-up : Littéralement "se chauffer", période d'échauffement avant un match, le temps que tous les joueurs arrivent sur le serveur.
      • WebTV : Sorte de chaîne de télévision sur internet, diffusant des programmes sur un thème précis. Ex : le match de cet après-midi sera visible sur la WebTV VaKarM.
      • Winner bracket : Partie du bracket (ou de l'arbre) réservé aux équipes n'ayant pas encore perdu. Une défaite en winner bracket peut envoyer dans le loser bracket (s'il y en a un). Arriver tout au bout du winner bracket peut être synonyme de victoire finale, ou de qualification pour la grande finale. (voir aussi Loser bracket)
      • WH : "WallHack", type de cheat qui permet de voir à travers les murs.
      • WP : "Well Played" soit "bien joué".
      • Wtf : "What the ♥♥♥♥" soit "Qu'est-ce que c'était que ça ?"
               
               
      X

      • Xp : Abréviation d'"expérience". Utilisé pour désigner les points qu'un joueur gagne à la fin de chaque match, et qui lui permettent de progresser dans les niveaux.
               
               
      Y

      • Yolo : "You only live once" soit "On ne vit qu'une fois", utilisé pour désigner une action un peu folle, assez risquée ou avec un fort taux d'échec. Ex : je vais lui sauter dessus, yolo ; on fait un rush en B sans rien, yolo.
               
               
      Z

        Les sujets en cours
         
         
        Pour finir, voilà une partie pour vous détailler ce qui arrivera sous peu dans le guide :

        ✅ -> sujet en attente de publication.
        ❗️ -> sujet en cours d'écriture.
        ⚠️ -> sujet en cour de documentation.

        • L'aimpunch. ⚠️

        • Les youtubers / Streamers :
        • Ajout d'une partie anglophone ⚠️
        • Suppression de certains liens déjà existant ⚠️
        • Ajout de nouveaux liens ⚠️

        • La modification des textes ❗️

        • Les pannes courantes et leurs résolutions ⚠️

        • Le statut "Prime" ⚠️

        • Les objets CS : GO et leurs qualités ⚠️

        • les paternes courants des skins ⚠️

        • Les commandes pratiques ⚠️

        • Intégration des modification via les MàJ depuis le 05/2018 : ⚠️
        • ajout du mode de jeu "danger zone" (pas de guide détaillé de prévue)
        • ajout du MP5SD
        • modification des cycles économiques
        • modification de plusieurs statistiques d'armes
        • ajouts de maps dans le mappool
        • free to play et statue prime
        < >
        173 Comments
        Anzû 亗  [author] Feb 2 @ 12:09pm 
        @Titix : en cours de remise à jours, un retour aux affaires XD
        Titix Feb 2 @ 11:54am 
        Des news ?
        Darkno Aug 22, 2018 @ 5:34am 
        @Anzû 亗
        Il n'y a vraiment pas de quoi.
        Anzû 亗  [author] Aug 19, 2018 @ 2:59am 
        j'avais mit le liens à la fin du tuto pour le fichier, mais je vais vérifier qu'il est toujours bon et le déplacer dans le tuto au moment de la recherche du fichier pour être plus précis, je pense faire un chapitre directement pour ça au pire, merci à toi de remonter toutes les infos
        Darkno Aug 19, 2018 @ 2:54am 
        @Anzû 亗
        D'accord, je suis au panormaUI. Dans ce cas là, on peut faire en manuel, pour retrouver un fichier sous Win -> Prog...(x86)> Steam>steamapps>common>Counter-S....>csgo>scripts>items
        ou bien: sous Steam -> Biblio cliques droit sur Counter-S...> Propriétés> Fichiers locaux> parcourir les fichiers locaux> (Doc =>) csgo> scripts> items et voilà à étudier...
        ^^
        Anzû 亗  [author] Aug 19, 2018 @ 2:31am 
        Donc de ce que j'ai pu voir sur les fichier, pour la methode que je donne, impossible avec la mise à jour "panorama UI", il faudrait que je test en repassant sur l'ancienne UI "scaleform" via la commande "-legacyscaleformui" dans les options de lancement mais pour le moment je n'ai pas de quoi tester :-/, je vais essayer de voir pour le tester rapidement sur un compte "smurf"
        Darkno Aug 19, 2018 @ 2:02am 
        @Anzû 亗
        Je vous en prie. :-)
        Anzû 亗  [author] Aug 19, 2018 @ 1:39am 
        @Nahe202 : de rien, c'est le but du guide d'apporter une vision complète de ce jeu :-)

        @㊌Posi! : merci :-)

        @Darkno : bonne question, j'ai fait ma modif il y a un moment déjà, faudrai que je regarde voir si les modifs dans "item_game.txt" n'ont pas cassé la technique (sinon je mettrai le guide à jour). Merci à toi de m'avoir remonté l'information.
        Darkno Aug 18, 2018 @ 4:08pm 
        C'est toujours la meilleure bible de CS: GO de la francophonie ! :steamhappy:

        Est-ce qu'il fonctionne encore de renommer la C4?

        Si oui, vous pouvez ajouter un micro tuto, au sujet de renommer la C4 (je crois que vous savez "melee"). Sinon, je ne prend pas un risque pour rien car il y a des nouvelles lignes dans le item_game.txt > dès la ligne 14694 "c4" ou Ctrl + F : weapon_c4 (ligne 14700).

        PS: j'ai vu dans votre inventaire :csgoa::csgocross::csgox:
        Bonne continuation
        Posi! Aug 18, 2018 @ 2:32pm 
        wow jamais vu une présentation aussi détaillé