[CPC] Silver
Silver   Montreal, Quebec, Canada
 
 
Joueur à mi-temps.
Currently Offline
Screenshot Showcase
Two Worlds II
4 2
Favorite Group
Canard PC / CanardPC.com Steam Community
5,211
Members
28
In-Game
641
Online
195
In Chat
Review Showcase
68 Hours played
J'attendais la sortie officielle pour pouvoir donner mon avis sur Kenshi, mais si les 96% d'avis "extrêment positifs" (sur plus de 800 dans les 2 dernières semaines) ne vous convainquent pas de l'acheter, je peux l'affirmer moi aussi : foncez !

Je lui ai toujours donné un air de Mount & Blade premier du nom pour les graphismes un peu austères et surtout la vue sur la carte (il n'y a pas de champ de bataille sur Kenshi par contre, tout se passe sur la carte), mais les possibilités d'actions sur Kenshi vont assez loin pour le différencier de M&B. Déjà, les escouades permettent de diriger des personnages de façon séparée, et donc d'en avoir à différents endroits en même temps. On peut aussi voler des biens avec un système de discrétion, et il faut éviter de le revendre sur place si on ne veut pas se faire prendre. Nos personnages peuvent se faire arrêter, se faire mettre en esclavage ou finir attachés à un pilori et manger par des cannibales. Et ce n'est qu'un début !

Mais ce qui m'a le plus accroché dès le départ, ce sont les rencontres. Si un bon nombre de personnes qu'on peut recruter sont génériques - elles nous demandent un prix pour travailler avec nous, on paye, et voilà - plusieurs personnages vont décider de nous rejoindre simplement après leur avoir parlé et avoir choisi les bonnes réponses, bien sûr.

Voilà un résumé de ma toute première partie, jouée plus tôt dans l'année :

- 1er membre de mon escouade rencontré : un voleur de rhum qui avait besoin de quitter la ville dans laquelle j'étais, vu qu'il avait une prime sur la tête. Plutôt que de me moquer de lui, je l'ai recruté pour ses compétences. C'est devenu mon meilleur voleur.
- 2e membre : une femme qui venait de me faire les poches. Même chose : je décide de la recruter pour ses compétences.
- 3e membre : un personnage générique qui demandait peu d'argent, mais qui se révèle être un noble avec du talent.
- 4e membre : un ingénieur fanatique des murs, qui n'arrêtait pas d'en parler à toutes les sauces. C'est lui qui m'a servi à bâtir ma première ville.
- 5e membre : un gars un peu louche qui tentait de me parler d'une prophétie impliquant... une pomme de terre. J'ai tout de suite su qu'on était fait pour s'entendre.
- 6e membre : une combattante d'une race guerrière qui s'est faite accuser d'avoir déserté, ayant été retrouvée en inconsciente sur un champ de bataille. La peine pour cette race : se faire couper les cornes. Elle est devenue ma meilleure guerrière, me sortant parfois de situations très dangereuses.

Et je pourrais encore parler de beaucoup de situations comme celles-ci, puisque le monde est peuplé de dangers en tout genre : factions hostiles qui èrent en groupe, des bandits affamés qui vous tomberont dessus pour prendre tout ce que vous avez, des créatures dangereuses qui parfois vous surprennent et même des pluies acides.

Je pourrais aussi ajouter le système de santé, que j'aime énormément. Parce que nos personnages, s'ils reçoivent des soins dans un temps assez raisonnable, on très peu de chances de mourir. Pour peu que votre escouade ait un ou deux survivants et des soins, vous aurez peu de pertes. Par contre, vos personnages garderont des blessures pendant des jours, rendant parfois un bras ou une jambe inutilisables. Sans compter que vous pouvez perdre des membres !

Pour avoir eu un personnage ayant perdu l'utilisation de ses jambes, je peux dire que ça fait quelque chose de le voir continuer à pouvoir participer quand même, à sa façon, à la vie du groupe. Et comme on peut remplacer des membres perdus par des prothèses mécaniques (qui coûtent très cher, donc ne croyez pas qu'elles sont accessibles facilement), ça fait une raison supplémentaire de vouloir garder même nos estropiés.

Pour conclure, Kenshi n'est peut-être pas le jeu le plus beau en cette année 2019, mais c'est peut-être celui qui, avec Rimworld, vont vous permettre de créer le plus d'histoires abracadabrantes, et vivre de sacrés moments. Et si vous cherchiez à vous occuper pendant l'hiver, je vais me répéter : foncez !
< >
Comments
Captoto Jan 8, 2018 @ 2:37pm 
rep +, patience +++